TRIPLÉ DES PILOTES DES 3008 DKR PEUGEOT AVEC LA VICTOIRE POUR PETERHANSEL MAIS LOEB TOUJOURS EN TÊTE.

 


DAKAR-2017-Le-3008-DKR-de-Stéphane-PETERHANSEL

 

Belle journée pour l’équipe Peugeot sur le Dakar!

Et aussi et surtout une très belle opération pour les Peugeot’ boys ce mercredi 4 janvier car les trois pilotes des Toyota Hilux de l’équipe Overdrive, ont tous incroyablement connu des fortunes diverses au cours de cette troisième étape qui les relègue déjà loin au classement général provisoire…

La Dream Team signe donc un beau triplé, la victoire revenant à Stéphane Peterhansel qui triomphe enfin cette année et remporte ce mercredi la catégorie auto, lors de cette troisième étape du Dakar 2017.

Sur les 780 km, séparant San Miguel de Tucuman et San Salvador de Jujuy, dans le nord de l’Argentine, le vainqueur du Dakar 2016, a couvert les 364 km chronométrés, en réalité deux secteurs de 240 km et 124 km, entrecoupés d’une zone neutralisée de 148 km, en 4 Heures 18’ 17

À l’arrivée, il précède deux de ses coéquipiers, l’Espagnol Carlos Sainz, son dauphin à 1’54 et son compatriote, l’ancien nonuple Champion du monde des rallyes WRC, Sébastien Loeb, troisème, lui , à 3’8 et qui complète le succès des 3008 DKR Peugeot.

Au Classement Général, Sébastien Loeb conserve donc le commandement, devançant Carlos Sainz second à 42 » et Peterhansel, bien remonté à la troisième place à 4’18.  Les trois 3008 DKR devancent la Mini de Mikko Hirvonen qui se retrouve désormais 4éme à 9’38.

 


DAKAR 2017 – La détresse de  NASSER AL ATTIYAH…

 

Alors qu’il occupait la tête avant la neutralisation et le départ du second secteur en spéciale, le Qatari Nasser Al Attiyah, a été retardé par un problème sur son Toyota Hilux, au kilomètre 414.

ASO évoquait une roue arrachée!

Incident bien vite confirmé…

 


DAKAR-2017-Une longue nuit de travail pour le staff technique de l’équipe TOYOTA-OVERDRIVE

 

Du coup, arrivé tardivement au bivouac, Nasser pointera ce jeudi matin au départ avec un lourd handicap : 2 Heures 14 ‘ de retard sur le leader, le 3008 DKR de Seb Loeb!

Autrement dit vu ce gouffre et sa … vingt-cinquième position au classement provisoire, on peut sans risquer de se tromper dire que le Qatari a perdu le Dakar ce 4 janvier des la troisième étape!

 


DAKAR 2017 – Le TOYOTA Hilux OVERDRVE de Giniel de VILLIERS

 

Soucis aussi pour les deux autres Toyota Hilux de chez Overdrive, celui de Giniel de Villiers, suite à des problèmes de pression d’essence. et de Nani Roma…

Moins grave pour les deux partenaires de Al Attiyah, Nani Roma pointera ce matin au cinquième rang à 13’04 cependant que Giniel de Villiers occupera la dixième place, lui, à 35’20

Pour eux, rien n’est encore perdu et l’aventure se poursuit avec encore de bons espoirs. Rappelons qu’ils ont tous les deux déjà remporté le Dakar et que ce sont des pilotes très expérimentés!

Du coup les pépins simultanés au cours de cette journée des pilotes Toyota profitent finalement à la Mini de l’ancien multiple vice-champion du monde des rallyes  WRC, le Finlandais Mikko Hirvonen, quatrième de l’étape à 3’57 »

 

DAKAR 2017 La MINI de Mikko HIRVONEN.

 

Lequel précède le 4éme 3008 DKR, celui de Cyril Despres qui complète le Top 5 et classé à 7’48 » de l’étape, devant deux autres Mini, de l’Argentin Orlando Terranova qui pointe à 11’26 », et de Yazeed Al-Rajhi à 13’13 ».

Suivent ensuite le Toy Hilux de Nani Roma, le Ford Ranger du Tchèque Martin Prokop et enfin la Mini du Polonais Jakub Przygonski qui complètent le Top 10

 


DAKAR 2017 – C’en est déjà fini pour le FORD RANGER de Xavier PONS!

 

Derrière, on pointe le Toyota du tricolore Ronan Chabot et le 3008 DKR privé du Champion du monde d’endurance WEC 2016, le Français Romain Dumas.

Rappelons ce mercredi, l’abandon de l’autre Ford Ranger de l’Espagnol Xevi Pons, suite à son incident de mardi, une roue arrachée!

 

EN DIRECT DU BIVOUAC

 

Bruno Famin, patron de l’équipe PEUGEOT Sport:

« Bien sûr, c’est une excellente journée pour l’équipe! Nous réalisons le triplé au niveau de la spéciale et nous occupons les trois premières places au classement général. Forcément, c’est flatteur et c’est  très bien. Mais ce n’était que la première vraie étape de ce Dakar 2017 et il y en a encore 9 comme celle-là à parcourir. Donc, même si quelques-uns de nos concurrents ont eu des déboires  aujourd’hui nous devons rester concentrés et garder la tête froide, d’autant que les écarts dans le Top 12 restent faibles. La journée d’aujourd’hui nous a simplement offert un aperçu des difficultés à venir d’ici la fin du Dakar. »

 

Stéphane Peterhansel (PEUGEOT 3008DKR N°300)

Vainqueur de l’étape / 3éme au général

 « C’est un très bon résultat global pour le Team Peugeot Total. En ce qui nous concerne, nous remportons la spéciale. Nous avons vu deux Toyota arrêtées en bord de piste, avec des problèmes. Du coup, la situation s’éclaircit. Nous n’avons pas rencontré de problème, pas la moindre erreur de navigation, pas le moindre arrêt. »

 

Carlos Sainz (PEUGEOT 3008DKR N°304)

2éme de l’étape / 2éme au général

 « C’était une étape vraiment sérieuse avec de multiples difficultés. Nous avons manqué un cap en première partie de spéciale et j’ai attaqué très fort lors de la seconde partie pour ne pas perdre le contact au classement général. Il était important de ne pas rencontrer de problème. L’écart au général est vraiment infime. Tout reste à faire. Il y a encore des détails à peaufiner. »

 

Sébastien Loeb (PEUGEOT 3008DKR N°309)

3éme de l’étape / 1er au général

« Nous nous en sommes sortis indemnes! Ce n’était pas évident. Dans la deuxième partie de la spéciale, nous avons été victime d’une crevaison et avons donc perdu deux minutes pour changer la roue. J’ai tapé une pierre que je n’avais pas vue.  Nous étions revenus sur Nasser Al Attiyah mais nous avons perdu le contact avec lui à ce moment. Nous ne l’avons plus revu par la suite. »

 

Cyril Despres (PEUGEOT 3008DKR N°307)

5éme de l’étape / 7éme au général

« Cette journée a mal commencé. Nous avons pris un gros choc sur un rocher en sortant d’une rivière, dans la poussière. Cela nous a refroidis. David a fait une bonne navigation. Notre rythme était bon mais à la fin de la première partie de spéciale, la direction a commencé à devenir très dure. En fait, nous avions percé le radiateur de fluide hydraulique. Nous avons donc dû bricoler pour shunter le radiateur pour repartir. Nous avons perdu deux minutes dans l’histoire car nous avons pointé en retard au départ de la seconde spéciale.  »

 

JOAN BARREDA SURVOLE LA JOURNÉE EN MOTO


DAKAR-2017-La-HONDA-de-Joan-BARREDA

 

Joan Barreda a livré une prestation de haut vol sur la délicate route menant à San Salvador de Jujuy pour remporter sa première spéciale de l’année avec un boulevard d’avance sur ses adversaires. Peut-être alors qu’il remporte son 15éme succès d’étape sur le Dakar, Joan Barreda rejoignant le regretté Richard Sainct aux nombres de victoires d’étapes, un pas déjà décisif vers son premier titre sur le Dakar alors que Stéphane Peterhansel vise lui un 13éme sacre en auto et s’est offert son premier succès de l’année, profitant des déboires du premier leader, Nasser Al-Attiyah.

Changement de décor et premières portions de hors-piste. Mais c’est bien la rapide montée en altitude avec des passages à plus de 5 000 mètres qui est susceptible de faire des dégâts chez les concurrents. Traversées de rio, pistes rapides et sinueuses en début d’étape pour un finish sur des parties cassantes et trialisantes imposent de rester vigilant et garder son sang-froid pour ne pas perdre gros sur la route de San Salvador de Jujuy.

C’est un véritable coup de massue que Joan Barreda a infligé à ses adversaires lors de la 3éme étape. A l’attaque totale dès les premiers kilomètres de spéciale, le pilote officiel Honda, a rapidement creusé un impressionnant écart, en passant au premier point de passage avec … déjà vingt minutes d’avance sur un Toby Price en perdition!

L’Australien lâche donc les rênes du général à Barreda alors qu’au guidon de sa KTM, Sam Sunderland tire les marrons du feu à 13’29 et se replace au provisoire devant une autre Honda, celle de Paulo Goncalves.

Chez les quads, Gaston Gonzales a remporté sa première victoire sur le Dakar et se replace au général derrière le nouveau leader, son dauphin du jour, Ignacio Casale.

 


DAKAR-2017-La-HUSQVARNA-de-RENET

LA PERF DU JOUR POUR LE FRANÇAIS RENET!

 

En terminant à 16 minutes de Joan Barreda, Pierre-Alexandre Renet n’a pas réussi … l’exploit de l’année. Mais le Normand a bel et bien signé une très grande performance pour son second Dakar, en enlevant le troisième chrono, devant bien des favoris à la victoire finale.

Au guidon de son Husqvarna officielle, l’ex-Champion du monde MX3, a su parfaitement géré un début d’étape piégeux et devrait désormais être pris très au sérieux par ses adversaires.

le Dakar passe en Bolivie ce jeudi et continue d’évoluer en altitude. 416 km de spéciale à plus de 3000 m d’altitude, avec deux passages à plus de 4000m!

Au programme de la dune qui peut occasionner des ensablements mais aussi de la navigation pour le plaisir des copilotes.

 

Antoine GRENAPIN

Photos :
PEUGEOT-RED BULL et ASO DPPI

 


DAKAR-2017-La-MNI-de-Yazeed-AL-RAJHI.

Dakar Rallye Raid

About Author

gilles