LE TOYOTA D’AL ATTIYAH PREMIER VAINQUEUR AUTO SUR LE ‘DAKAR’ 2017 MAIS AVEC DES SOUCIS INQUIETANTS !

 

NASER-AL-ATTIYAH- Premier vainqueur du DAKAR 2017 mais un début d’incendie contrarie ce beau succès en ouverture de l’édition 2017 !

 

Ancien vainqueur du ‘Dakar’ en 2011 et tout récent lauréat du Rallye Oilybia au Maroc, le Qatari Nasser Al Attiyah a remporté ce lundi la première spéciale du Dakar 2017 dans la catégorie des autos, et seule ES à se dérouler sur le parcours Paraguayen, couvrant les 38,5 kilomètres du parcours en 25’41, et ce malgré un début d’incendie survenu à bord de son Toyota Hilux de l’équipe Belge Overdrive.

À l’arrivée de la spéciale il confiait un peu inquiet :

«À environ une dizaine de kilomètres de l’arrivée, nous avons senti de la fumée vers le baquet de Matthieu (Baumel, son copilote), avec un peu de feu. Nous avons ralenti pour tenter de terminer l’étape et à l’arrivée nous sommes pavenus à l’éteindre »

Mais pour rejoindre le bivouac sur la longue liaison en direction de Resistencia, au nord-est de l’Argentine, le duo a été contraint de se faire remorquer par l’un de ses coéquipiers, le sud-africain Giniel de Villiers,  lui aussi ancien vainqueur du Dakar en 2009.

 


DAKAR-2017-le-FORD-de-Xavier-PONS.

 

Pour l’heure, Al Attiyah précède dans cette spéciale d’ouverture de l’épreuve 2017, le Ford de l’Espagnol Xavier Pons second à 24 secondes et un autre de ses coéquipiers, autre Espagnol et lui aussi ancien lauréat, Nani Roma, troisième à 29 secondes. De Villiers pointant lui au cinquième rang à 41 secondes.

Côté équipe Peugeot, le premier pilote des quatre 3008 DKR, est l’ancien double Champion du Monde des Rallyes, l’Espagnol Carlos Sainz quatrième à 33 secondes, le nonuple Champion du Monde des Rallyes, le Français Sébastien Loeb, se classant sixième à 55 secondes.

Comme on le constate quatre des cinq premières places sont déjà toutes occupées par d’anciens vainqueurs du ‘Dakar’ !

Quant au vainqueur sortant, son partenaire, Stéphane Peterhansel, lui il réalise le douzième temps à 1’34 !

Également devancés par Al Rahji, Despres, Hirvonen, Van Loon, et Terranova.

À retenir la belle 13ème place du pistard victorieux des ’24 Heures du Mans’ et Champion du Monde d’Endurance WEC 2016, l’Alésien Romain Dumas, qui termine, lui, à 1’44 !

 

Antoine GRENAPIN

Photos :
TEAMS

 

 

Flash Infos

About Author

gilles