2017, LA BONNE ANNÉE POUR LE TEAM HYUNDAI MOTORPORT EN WRC?

 

WRC-2017-HYUNDAI en test avant le MONTE CARLO -Photo : Eric-DOBROWOLSKY

 

2017, enfin la bonne année pour Hyundai Motorsport ?

2017 pourrait bien être l’année d’un ou voire plusieurs titres mondiaux en WRC pour l’écurie Coréenne, basée en Allemagne à Alzenau prés de Francfort. Le Team de Michel Nandan, le directeur de Hyundai Motorsport, semblant logiquement favori pour l’année 2017, depuis l’annonce du retrait de Volkswagen Motorsport du championnat WRC.

Fort de ses trois années d’expérience, l’équipe Hyundai attaque désormais sa quatrième saison en Championnat du monde, et face à ses adversaires, l’expérience devrait fort logiquement jouer en leur faveur cette année, avec une troisième WRC, la nouvelle i 20 coupé WRC semblant avoir corrigé tous les défauts des versions précédentes.

Adieu le sous virage chronique et le roulis qui pénalisaient les pilotes, sur les manches où il fallait taper dans les pneumatiques! Puis de revenir à une version 3 portes permet d’avoir moins de porte à faux, avec un empattement plus court… Les pilotes sentiront beaucoup moins leurs version 2017 bouger, comme ils s’en  plaignaient lors de la dernière saison!

Avec l’absence de la Polo R WRC 2017, Hyundai pourrait avoir un sacré avantage sur ses concurrentes cette saison. Car ils seront les seuls a engagé trois i 20 coupé WRC, dès le début de la saison, alors que les autres Teams eux, n’en engageront pas trois avant la fin du premier tiers du Championnat 2017. Soit l’équivalent d’un joker en plus sous la manche. Ce qui démontre aussi l’ambition de Hyundai Motorsport, mais surtout que l’équipe ne manque pas de moyens financiers…

 

 

WRC-2017-HYUNDAI en test avant le MONTE CARLO -Photo : Eric-DOBROWOLSKY

 

Reste malgré tout une énigme, avec le fameux différentiel piloté, Hyundai a jamais roulé en compétition  avec ce système de différentiel piloté qui calcule la motricité à transmettre sur chaque roue transmit aux ponts avant et arrière. A l’inverse de l’équipe Française Citroen-racing qui possède déjà des données de son ancienne C 4 WRC qui a servi de base pour la C 3 WRC. Le Team M-Sport de son côté s’est lui, servi de l’expérience de la Ford Focus mais qui remonte à 2010!

Alors que Citroen Racing dispose d’un tout nouveau logiciel pour son différentiel piloté, qui d’après les derniers tests, semble collé à la route. A l’inverse de la Ford Fiesta, de la Toyota Yaris et surtout de Hyndai i 20 coupé WRC.

Mais comme on dit, seuls les chronos nous donneront des réponses sur la situation de chaque Team pour ce début de saison, sous l’ère des Wolrd Rally Super Car de nouvelle génération.

WRC-2017-HYUNDAI en test avant le MONTE CARLO -Photo : Eric-DOBROWOLSKY

 

Après une première série de tests sur les routes du rallye Monte Carlo entre l’Ardèche et le Vercors, écourtée suite à un début d’incendie sans gravité, cette semaine Hyundai Motorsport avait choisi les Alpes Maritimes, proche de la frontière Italienne pour poursuivre son roulage. Sur une route qui a même servie de Power-Stage la saison dernière au rallye Monte Carlo.

Pas de Hayden Paddon au volant, ce dernier une nouvelle fois retenu par des obligations dans l’hémisphère Sud. Dani Sordo entama donc une série de runs le matin, avant que la neige s’invite dans l’après midi venant de l’Italie.

On remarque à l’occasion de cette session surtout que la nouvelle WRC Coréenne semble bien née. Seule une légère tendance sous vireuse nous est apparu, sans doute que tout ceci sera corrigé lors des prochaines séances de tests avant le début de la saison.!

Thierry Neuville en ‘voisin’ Monégasque – il est établi en Principauté – était de la partie lui aussi. Mais la neige ayant disparu pour laisser la place à une pluie battante; Les deux pilotes ont pu tester différents combinés amortisseurs ressorts, sous l’œil avisé d’un certain Gilles Panizzi qui avait fait le déplacement depuis Menton.

Comme pour les autres Teams usines il est dorénavant trop tard pour tester des nouvelles évolutions, toutes les WRC 2017 sont désormais homologuées par la FIA.

 

WRC-2017-HYUNDAI en test avant le MONTE CARLO -Photo : Eric-DOBROWOLSKY

 

Michel Nandan, le boss de cette formation Hyundai Motorsport, avait fait le déplacement depuis sa base Allemande, pour voir leur nouveau coupé i 20 WRC en action, lors de ces quatre journées de tests dans l’arrière pays Niçois avec différentes conditions météo. De quoi pouvoir tester et essayer toute la gamme de pneumatiques Michelin. Sachant que d’autres tests sont encore programmés et prévus avant le départ du prochain rallye Monte Carlo 2017, à la mi-janvier.

Mais rien ne vaut la compétition pour évaluer le niveau de performances de chacune des toutes nouvelles WRC 2017, en tout cas les passionnés se sont régalés une nouvelle fois au bord des routes, d’entendre rugir le moteur de la Hyundai i 20 WRC, lesquels sont préparés par un certain Pipo dans ses ateliers Dromois prés de Valence.

WRC-2017-HYUNDAI en test avant le MONTE CARLO -Photo : Eric-DOBROWOLSKY

 

Désormais, on est bien loin des premiers moteurs, avec une puissance poussée à plus de 380 chevaux. Ne reste plus qu’à patienter et qu’à attendre les premiers chronos lors du shakedown du Monte Carlo, sur les hauteurs de Gap, sur le domaine de Charance.

Pour ces quatre journées de tests dans l’arrière Pays Niçois, l’organisation et la sécurité, ont été assurés par l’équipe de Noël Arnault Colin, avec ses dévoués fermeurs bénévoles qui n’hésitent pas à braver le froid et les intempéries pour que les Teams usines, préparent au mieux le prochain rallye Monte Carlo 2017. Sans le sérieux de tous, ces tests ne pourraient pas avoir lieu.

 

Texte et photos : ERIC DOBROWOLSKY

 

WRC-2017-HYUNDAI en test avant le MONTE CARLO -Photo : Eric-DOBROWOLSKY

WRC

About Author

gilles