L’IMPOSSIBLE CHOIX ET DÉCISION DU QUADRUPLE CHAMPION DU MONDE FRANÇAIS SÉBASTIEN OGIER POUR 2017 ?

 

 

 WRC-2015-WALES-GB-RALLY-Team-VW-OGIER-INGRASSIA-HOMMAGE-aux-attentats-terroristes-de-PARIS

WRC. Que feront  OGIER et INGRASSIA en 2017 ?

 

Une fin de saison rocambolesque pour la paire Française que forme le tandem Sébastien Ogier,Julien Ingrassia et aussi pour Volkswagen Motorsport !

Le soir du 2 novembre 2016 avec l’annonce de l’arrêt du programme Polo R WRC pour Volkswagen Motorsport en Championnat du monde des constructeurs WRC, au lendemain d’un quatrième titre de Champion du Monde consécutif obtenu après le Wales Rally, alors que tous les passionnées amateurs de rallyes espéraient une saison 2017, pleine d’espoir avec cinq usines en WRC pour 2017.

C’était aussi l’arrêt pour les trois équipages maison sans volant ! Dont le quadruple Champion du monde en titre, Sébastien Ogier avec son copilote fétiche, Julien Ingrassia, le duo pesant a eux deux, huit titres de Champions du monde.

Depuis cette annonce pour les deux Français, c’est une course contre-la-montre qui s’est engagée en quête d’un nouveau volant en WRC si possible d’abord de la  meilleure WRC, pour se battre pour la victoire ou viser un nouveau titre de Champion du Monde des 2017.

Séb l’avait lui même annoncé qu’il comptait avant tout tester toutes les WRC, avant de prendre une décision sur son avenir. Pour lui ce n’était pas une question financière, mais un choix sportif et qu’il avait des exigences en terme de compétitivité. Le Gapençais dans un premier temps fut invité par Tommi Makinen pour une journée de tests en Espagne au volant de la Yaris WRC, mais rapidement Ogier déclina l’offre, estimant sans doute que la Yaris WRC manque encore de mise au point pour la rendre plus compétitive.

Ce fût au tour ensuite de Malcolm Wilson de déclarer sa flamme pour le multiple Champion du Monde en titre, lâchant même que c’était pour lui ‘le pari de sa vie’ !

 

 WRC-2016-Test-OGIER-avec-la-FORD-Fiesta-WRC-le-25-novembre

WRC-2016-Test-OGIER-avec-la-FORD-Fiesta-WRC-le-25-novembre

 

Une journée de tests s’est d’ailleurs même déroulé au Sud du Pays de Galles, ou l’on a pu voir Ogier à l’œuvre. Les deux hommes s’étaient même promis de se revoir rapidement à condition de réunir les  »exigences »que souhaite et exige le Gapençais.

L’objectif pour Ogier était clair dans sa tête : Déjà obtenir plus de moyens pour développer la nuvelle Ford Fiesta RS WRC et surtout la rendre plus compétitive pour jouer la victoire et si possible avec le soutien dans un premier temps de la firme Ford. Avant ensuite un engagement officiel du géant Américain…

Ogier affirmant même lors de la soirée de gala du Prizeging de la FIA. à Vienne, en Autriche, vendredi dernier, qu’il disposait bien de deux pistes ! Enfin, à ce moment là.

Mais qu’il pouvait aussi très bien se retrouver sans volant pour la saison prochaine.

 

 

 WRC 2016 TEST de la nouvelle TOYOTA YARIS


WRC 2016 TEST de la nouvelle TOYOTA YARIS

 

La première était bien celle de Toyota mais rapidement écartée, il existait bien une autre piste celle de Citroën Racing, Yves Matton en avait même fait un de ses objectifs d’après plusieurs sources, mais faute de moyens, celle-ci, s’avère finalement irréalisable dans un délas aussi court.

Des lors tous les regards étaient alors à nouveau tournés vers Malcolm Wilson et vers le siège de M-Sport à Cumbrai !  Un communiqué était même attendu et prévu dans la semaine, même une date était avancée pour ce mercredi, laquelle devait s’en suivre par de nouveaux tests en Suède.

Seulement des garanties, il semble qu’il y en avait pas ou pas assez ! Pour que l’affaire soit conclu.

Depuis mardi, c’est silence radio du coté de chez Malcolm Wilson  et on imagine que la déception doit être immense pour lui, puisque c’est la troisième fois qu’il tente sa chance pour avoir ‘enfin’ Ogier au volant d’une de ses WRC.

Mais là aussi Ogier souhaite une auto avec une chance de jouer la victoire ou le titre de Champion du Monde à la clé.

Que s’est-t-il passé depuis pour que ces deux pistes soient définitivement écartées par le Champion du Monde en titre ?

Depuis l’annonce du retrait de Volkswagen Motorsport, les versions ont beaucoup varié. Mais en définitive les Polo R WRC, version 2016 et 2017 sont loin aujourd’hui d’être au musée ou au fond d’un hangar. Sans doute que l’aspect économique a pris le dessus depuis, car c’est bien là l’enjeu, celui de devenir un constructeur qui loue ses WRC à des Teams privés.

Qui rapporte de l’argent frais au groupe, depuis l’affaire des moteurs truqués et surtout démontré leur savoir faire.

Tout d’abord, il s’agit bien d’un plan audacieux comme le souligné le Site Autocar UK, expliquant que le montage financier s’annonce complexe aujourd’hui, en plus d’une course contre la montré effrénée.

Car les délais pour s’engager en Championnat du Monde aujourd’hui, deviennent au fil des jours, très courts car  il ne reste plus que  huit jours ainsi que pour le prochain Rallye Monte Carlo 2017, dont la date clôture est fixée au vendredi 16 décembre à minuit !

Plusieurs Teams privés se sont renseignés et des discussions ont bien eu lieu avec Volkswagen Motorsport. On peut le dire aujourd’hui, les Polo R devraient bien être engagées au Championnat WRC. Six en versions 2016 sont déjà disponibles pour des écuries privées sans doute serviront telles pour le prochain trophée amateur créé par la FIA .

Mais cinq Polo R WRC 2017 vont bien être construite ce mois-ci et ce après avoir passé toutes les étapes pour l’homologation par la FIA.. Le directeur, Wolfgang Durheimer déclarait récemment :

« Le facteur le plus important est que tout projet ne doit pas nous coûter de l’argent, mais si la bonne affaire peut être trouvé, alors nous allons aider de quelque façon que ce soit. Nous pouvons mettre à disposition aussi du personnel VW Motorsport pour aider à gérer et développer les voitures. Tout ce qu’ils veulent, nos compétences sont disponibles à la location.

Et il précisait :

« J’espère que nous arriverons à un accord pour avoir une équipe au prochain Rallye ‘Monte Carlo’ en Janvier et l’objectif d’être inscrit dans l’ensemble du Championnat si cela se produit, ce sera une belle histoire. L’équipe sera considérée comme outsider et sera bien accueilli par les fans. Si elle le fait bien, çà pourrait être une belle histoire incroyable. Pour nous et une belle image pour notre marque. »

Cependant, le Docteur Wolfgang Durheimer rajoutait une exigence :

La seule considération que nous aurions reste que les pilotes doivent être talentueux. Celui qui paie peut prendre les décisions, même si bien sûr il doit y avoir un certain niveau de talent. »

 

 RALLYE-OILYBIA-DU-MAROC-2014-NASER-AL-ATTYAH-le-1er-en-Auto

NASSER-AL-ATTYAH

 

Tous les regards et discussions se portent aujourd’hui sur Nasser Al Attyah qui souhaite faire tout son possible pour engager plusieurs Polo R en Championnat du Monde. Avec le soutien des Qataris et celui de Red Bull. Puisqu’on l’a appris depuis mardi, Ogier est bien en discussion avec eux pour prendre part à ce programme privé.

La phrase qui à tout changé dans l’esprit d’Ogier aujourd’hui, c’est le fait que Volkswagen est prêt aujourd’hui a assuré le développement de la Polo R 2017 sur l’ensemble de la saison et aussi qu’ils sont prêts à soutenir le projet avec son personnel.

C’est donc cette course contre-la-montre qui s’engage aujourd’hui, on en sait un peu plus depuis mardi sur cet objectif, même si aujourd’hui rien n’est encore sur comme on dit, tant qu’il y a pas la signature en bas du contrat, naturellement, rien est acquis.

Le montage est assez complexe, autant financier que pour les équipages susceptibles de prendre part au projet. Sébastien Ogier est la priorité absolue, aujourd’hui pour lui même mais aussi pour les Qataris et Red Bull. Aujourd’hui on parle de cinq Polo R WRC, c’est l’objectif de Nasser.

Deux en version 2017 et trois en version 2016.

 

 WRC 2017 La future VW POLO R en essai. en uède


WRC 2017 La future VW POLO R en essai. en Suède

 

Plusieurs autres noms circulent depuis, dont ceux de Mads Ötsberg et celui de l’italien Lorenzo Bertelli. Mais d’autres aussi ont demandé des renseignements, on parle aussi d’un gros sponsor Norvégien dans le coup ! Pour Ötsberg  ou Mikkelsen ?

D’après une source bien au courant, Jari Matti Latvala serait pas très chaud pour la Toyota Yaris et aurait demandé des renseignements à son coéquipier Ogier. Il paraitrait plus intéressé, à son tour, lui aussi, par l’idée de la Polo R 2017!

Comme coéquipier du Gapençais, même s’il est toujours en discussion avec Tommi Makinen. Mais il se dit aussi que la Toyota ne serait pas assez compétitive !

Nous serons vite fixé pour le pilote Finlandais puisque des tests sont prévus la semaine prochaine avec la Yaris dans le Sud de la France.

Il est fort probable que la FIA. soit très attentive aux discussions car ça serait pour eux, une sacrée déconvenue si Ogier se retrouvait sans volant la saison prochaine. Déjà qu’ils ont plus de Champion en titre en F1 ni en WEC, manquerait plus qu’en WRC et ça serait la pire des choses qu’il pourrait leur arriver du jamais vu !
La date butoir sera bien sûr le 16 décembre, d’ici là nous serons fixés. Du moins, tout le monde l’espére et le souhaite, à commencer par tous les intéressés…

Mais cette fin de saison s’annonce rocambolesque digne d’un mercato en football !

Nous ne sommes surement pas encore au bout de nos surprises.

Une autre surprise pourrait bien survenir en plus d’Ogier, que va faire la saison prochaine Andreas Mikkelsen qui reste très discret jusqu’à là sur son avenir. Un pilote nordique très apprécié par le Champion du Monde en titre …

Une chose semble presque acquise, on risque bien d’avoir la chance d’avoir au final cinq super WRC,  inscrites au Championnat du monde Constructeur. En tout cas, Nasser fait tout pour, avec ses partenaires Qataris.

Un montage fort complexe qui va se chiffrer à plusieurs dizaines de millions d’ €. Car ne l’oublions pas, Volkswagen souhaite louer ses Polo R WRC, à prix d’or !

À cela s’ajoute les contrats des équipages, la participation au Championnat du Monde Constructeurs qui coûte cinq millions d’€, les tests et tous les frais qui doivent être engagés pour une saison complète.

Au final, cette affaire devrait approché une somme proche des 100 millions d’€ pour engager les cinq Polo R aux couleurs du Qatar et de Red Bull. n’oublions pas que le temps est compté aujourd’hui.

Dernière certitude, Nasser Al Attyah qui devait participer ce week-end à la première édition de la toute nouvelle épreuve dénommée ‘circuitrally‘ qu’organise Motor Events sur le Circuit ‘Paul Ricard’, a finalement déclaré forfait, laissant seul son équipier, le Français Mathieu Baumel, s’y déplacer…

Preuve que le Qatari est bien en train actuellement de tenter de finaliser cette belle opération pour que les VW Polo WRC, poursuivent leur belle aventure !

Alors, où rouleront Ogier, Latvala, Mikkelsen, et autres Östberg et Bertelli ?

Au volant de VW ? de Ford ? de Toyota ?….

 

Éric DOBROWOLSKY

Photos :

TEAMS-RED BULL

WRC

About Author

gilles