CHRISTIAN ESTROSI OFFICIALISE LE RETOUR DU ‘GRAND PRIX DE FRANCE’ DE F1 AU ‘PAUL RICARD’ EN 2018

 

CIRCUIT-PAUL-RICARD-Vue-aerienne

CIRCUIT PAUL-RICARD- Vue aérienne du superbe complexe des installations Varoises

COCORICO

Cette fois c’est OFFICIEL !

Après plusieurs tentatives ces dernières années, à la fois des responsables du circuit Nivernais de Magny-Cours avec à leur tête Serge Saulnier, et aussi de ceux de la piste Varoise du ‘Paul Ricard’, la France va enfin retrouver son Grand Prix de F1

 

 F1-2016-6-CHRISTIAN-ESTROSI-officialise-le-5-décembre-le-retour-du-GP-de-FRANCE-de-F1-au-circuit-PAUL-RICARD-en-2018-6-Photo-Bernard-BAKALIAN.


F1-2016-6-CHRISTIAN-ESTROSI-officialise-le-5-décembre-le-retour-du-GP-de-FRANCE-de-F1-au-circuit-PAUL-RICARD-en-2018-6-Photo-Bernard-BAKALIAN.

 

L’annonce ‘officielle‘ en a été faite ce lundi 5 décembre 2016, dans les locaux de l’Automobile Club de France, Place de la Concorde à Paris, par Christian Estrosi, l’actuel Président de la Région PACA (Provence Alpes Côte d’Azur) et ce en présence de toutes les autorités politiques régionales et allant de Nice à Marseille, en passant par Toulon et son sénateur Maire, Hubert Falco.

Car ce projet est soutenu par la totalité des composantes politiques, économiques et sportives !

Afin de ne pas ‘pourrir’ le dossier, les négociations avec la FOM (Formula One Management) de Bernie Ecclestone, ont été menées dans le plus grand secret au cours de l’automne. Aucune fuite n’est donc venu perturbé l’avancement des négociations… Ce qui aurait pu ruiner le dossier!

 

 F1-2016-CHRISTIAN-ESTROSI-confirme-le-5-décembre-le-retour-du-GP-de-FRANCE-au-PAUL-RICARD-en-2018-


F1-2016-CHRISTIAN-ESTROSI confirme le 5 décembre le retour du GP de FRANCE au PAUL-RICARD en 2018- Photo Bernard BAKALIAN

 

Un Groupement d’intérêt public (GIP) va être constitué dès le mois de janvier 2017, et articulé autour de la société Excelis, la société gestionnaire du circuit Paul Ricard, et des différentes collectivités locales.

Dix ans après le dernier Grand Prix de France de F1, organisé en 2008 par le trés efficace promoteur – présent ce jour dans la salle– Eric Barbaroux, l’homme délégué et investi à l’époque par la FFSA. (Fédération Française du Sport Automobile), et qui s’était déroulé dans la Nièvre à Magny-Cours et remporté le dimanche 22 juin par la Ferrari du Brésilien Félipe Massa, la reine des disciplines en sport automobile, va donc enfin renaitre et effectuer son grand retour dans l’Hexagone, en 2018.

INCROYABLE… car au fil des ans, on désespérait et n’y croyait plus mais donc désormais pourtant bien RÉEL!!!!

Ce n’est pas un … RÊVE. Ce n’est plus un RÊVE!

Qu’on se le dise: Le GRAND PRIX de FRANCE de F1 est bien de retour.

 

 Détails du fichier joint F1-1990-Départ-du-Grand-Prix-de-FRANCE.


F1-1990-Départ-du-Grand-Prix-de-FRANCE.

 

Mais cette fois, destination… la Provence et le superbe Circuit ‘Paul Ricard’, au Castellet, où le dernier Grand Prix de France de F1,y a été organisé en 1990, et remporté lui le 8 juillet également par Ferrari mais avec le Français Alain Prost.

Car il y a unanimité et consensus dans ce dossier comme l’a confirmé Christian Estrosi, le dynamique Président de la Région PACA.

 

 F1-2016-CHRISTIAN-ESTROSI-annonce-le-retour-du-GP-de-FRANCE-de-F1-le-lundi-5-décembre-au-siége-de-lACF-à-PARIS-Photo-Bernard-BAKALIAN

F1-2016-CHRISTIAN-ESTROSI-annonce-le-retour-du-GP-de-FRANCE-de-F1-le-lundi-5-décembre-au-siége-de-l’ACF-à-PARIS-Photo-Bernard-BAKALIAN

 

Dans la très sélect bibliothèque de la FIA. pleine à craquer, celle-là même où autrefois Jean Marie Balestre tenait ses conférences d’avant GP de France, Christian Estrosi, a effectivement tout bien expliqué:

« Ce fut une véritable cicatrice de perdre le Grand Prix en 2008. Mais aujourd’hui je peux vous annoncer clairement, fermement et définitivement que le Grand Prix de France va faire son retour. Et nous sommes fiers de pouvoir annoncer ce grand retour dix ans après. »

Avant de lâcher:

«C’est un projet qui me tenait très à cœur et il m’est difficile de ne pas cacher mon émotion. Le Grand Prix de France fera donc son retour au circuit du Castellet, à partir de 2018, et ce, pour cinq ans. »

Et l’ancien Champion moto, poursuivait et nous précisait :

« Tout s’est décidé, lors d’une réunion qui s’est tenue le 16 novembre à Genève avec le patron de la F1, Bernie Ecclestone et de Jean Todt, le Président de la FIA. (Fédération Internationale du Sport Automobile). On a reçu le protocole et le contrat quelques jours plus tard le 30 et on a finalisé le 1er décembre. Le prix du plateau est conforme à celui d’un plateau d’une course européenne.» »

En venant à la partie financière et économique de ce dossier, Christian Estrosi a confié :

« Environ 66.000 spectateurs, dont un tiers venant de l’étranger sont attendus à l’occasion de la première édition en 2018. Ces spectateurs étrangers restent en moyenne 4 jours sur le territoire. S’ajoute à cette affluence, un staff autour de la F1, de 3000 personnes. Selon une étude du très sérieux cabinet Delloite, les spectateurs et le staff  devraient dépenser un total de plus de 36 millions d’€ durant leur séjour dans la région, hors billetterie. S’y ajoutent les dépenses effectuées pour l’organisation du GP au profit du tissu économique de la région, soit 6 millions d’€. L’impact économique primaire en tenant compte de  la saturation hôtelière régionale se monte à 38 millions d’€. En ajoutant l’impact secondaire au niveau de la région, l’impact économique total est évalué à 65 millions d’€

La tenue du Grand Prix représente un coût total de 30 millions d’€ à mettre en regard de recettes directes de 16 à 17 millions d’€. Elle nécessite une subvention publique de 14 millions d’€, soit un effet de levier pour la Région PACA de 5, pour auquel s’ajoutent la création ou conservation de 500 ETP et une attractivité régionale renforcée au niveau touristique et économique. Ce levier, en cas d’autre affectation des fonds, est en moyenne de 2, soit un différentiel de 37 millions d’€

C’est donc l’ensemble des acteur politique et économiques de la PACA qui assurera via le GIP, le rôle de promoteur! Avec naturellement la bénédiction de la FFSA.

 

 F1-2016-HUBERT-FALCO-Annonce-le-retour-du-GP-de-FRANCE-de-F1-le-lundi-5-décembre-au-siége-de-lACF-à-PARIS-Photo-Bernard-BAKALIAN.j

F1-2016-HUBERT-FALCO, à son tour, annonce le retour du GP de FRANCE de F1, le lundi 5 décembre au siège de l’ACF à PARIS-Photo-Bernard-BAKALIAN.j

 

Bref, c’est une formidable nouvelle qui relance la France au plus haut niveau International, la France qui compte déjà les ’24 Heures du Mans’ en Endurance, le Tour de Corse en Mondial des Rallyes WRC et le GP de Paris en Championnat du Monde des Monoplaces électriques ‘e’!

Reste maintenant aux dirigeants du circuit Varois du Paul Ricard, Claude Sage et Stéphane Clair, à réussir le pari de toute une région…

 

 F1-2016-Stéphane-CLAIR-annonce-le-retour-du-GP-de-FRANCE-de-F1-le-lundi-5-décembre-au-siége-de-lACF-à-PARIS-Photo-Bernard-BAKALIAN

F1-2016-Stéphane-CLAIR, l’un des acteurs du grand retour du GP de FRANCE de F1 confirmé le lundi 5 décembre au siège de l’ACF à PARIS- Photo-Bernard-BAKALIAN

 

Au vu de tous les grands événements que ne cesse depuis cinq ans d’organiser au fil des ans et avec succès, le Circuit Paul Ricard, Bol d’Or moto, Trophée Blancpain GT, Championnat du monde WTCC,  GP Camion, nul ne doute qu’après une décennie d’attente, le premier GP de France du renouveau, prévu et programmé à l’été 2018, connaitra un énorme triomphe populaire, tant les fans Français attendaient ce come-back, avec une réelle impatience…

C’est une certitude à l’été 2018, le circuit Paul Ricard sera pour tous les mordus de Sport Automobile … ‘‘The place TO BE’

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN

 

 F1-2016-JEAN-TODT-Président-Français-de-la-FIA-se-félicite-du-retour-du-GP-de-FRANCE-de-F1-le-lundi-5-décembre-au-siége-de-lACF-à-PARIS-Photo-Bernard-BAKALIAN.j


F1-2016- En déplacement aux USA, JEAN-TODT- Président Français de la FIA se félicite du retour du GP de FRANCE de F1, ce lundi 5 décembre au siège de l’ACF à PARIS-Photo-Bernard-BAKALIAN.

 

 

Evenements F1 FFSA FIA Personnalités

About Author

gilles