AU DAKAR 2017, LE PLUS PETIT PLATEAU AUTOS DES CES DERNIÈRES ANNÉES AVEC 83 VOITURES

 

 Merci de faire de WordPress votre outil de création. Version 4.6.1 Insérer un média Filtrer par type Filtrer par date Rechercher un fichier média Détails du fichier joint DAKAR-2017-Le-parcours.

DAKAR-2017-Le-parcours.

 

Alors que le Rallye Silk Way en juillet dernier entre Moscou et Pékin avait connu un beau succès avec prés de 100 voitures engagées tout comme tout récemment en octobre, le récent rallye Oilybia du Maroc qu’organise NPO avec 90, le prochain Dakar Sud-Américain s’essouffle et ne parvient plus à attirer les grosses affluences d’antan !

La preuve que cette épreuve sur le sol sud-Américain désormais amputé des deux pays qui faisaient encore un peu rêver les concurrents, à savoir le Chili avec son fabuleux parcours entre la majestueuse Cordillère des Andes et l’Océan Pacifique et tracé au cœur du non moins très attirant désert de l’Atacama, n’attire donc plus, le plateau de la catégorie des autos et qui s’élancera d’Asunción, au Paraguay e janvier 2017,  ne comporte que… 82 voitures !

Franchement bien maigrichon…pour une épreuve qui se prétend être la REINE des rallye-raid !

Être Ou avoir été… chacun appréciera !

Ce vendredi soir à l’occasion d’un dîner des anciens des vrais Paris-Dakar, ceux disputés sur le sol d’Afrique, deux ‘vétérans’ qui ont participé à TOUS les Paris-Dakar en Afrique et à TOUTES les éditions sud-Américaines de l’épreuve pompeusement nommée Dakar et qui pour la toute 1ère fois, n’en seront pas, usés par l’épreuve du temps et le manque d’intérêt total du parcours 2017, nous confiaient que l’avenir de la course d’ASO, leur semble bien compromis.

 

DAKAR-2017-Etiebne-LAVIGNE-ASO

DAKAR 2017- Étienne LAVIGNE d’ASO peut vraiment se faire du souci…pour l’avenir !

 

 

Et ce d’autant plus que dorénavant, d’une part leRallye Silk Way, avec ses itinéraires EXCEPTIONNELS, entre la Russie et la Chine, traversant le sublime Kazakhstan -nous y étions l’été dernier- semble bien actuellement LA course ‘ TO BE‘ et que d’autre part, l’AFRICA RACE, l’épreuve que dirigent conjointement deux anciens multiples vainqueurs des PARIS-DAKAR, Jean Louis Schlesser et René Metge, ne cesse, elle, au fil des ans et des éditions, d’attirer les concurrents fans de rallye-raid et de présenter maintenant un plateau de très grande qualité avec des chiffres de participation qui ne cessent année après année de grossir et dont bon nombre sont des déserteurs de la course sud-Américaine.

Tout cela fait qu’en janvier 2017, seules 83 autos se retrouveront sur le podium de départ du DAKAR d’Asunción, au Paraguay !

Un plateau ‘ peau de chagrin’ si l’on compare comme nous le faisait très justement remarquer ‘Snoopy’ alias Jean Marc Bonnay, l’un des vétérans de l’épreuve dont il n’a jamais manqué une édition jusqu’à cette année, en nous rappelant les chiffres :

2017 donc : 83 – 2016 : 112 – 2015 : 116 – 2014 : 147 – 2013 : 152 – 2012 : 161 !

Soit la moitié des concurrents en moins en cinq ans… Preuve si besoin en est de la désaffection, année après année pour l’épreuve, qui en France est devenu un non événement !

Sauvé par la présence de l’Équipe Peugeot et de ses stars, Peterhansel, Desprez, Sainz et Loeb.

Mais pour combien de temps ?

 

Gilles GAIGNAULT

Photo :
Jean Paul CALMUS

 

 

Dakar Rallye Raid Sport Tout Terrain

About Author

gilles