OGIER-INGRASSIA, LES QUADRUPLES ‘CHAMPIONS DU MONDE’ WRC. EN ROUTE POUR SIGNER AVEC MALCOLM WILSON, M-SPORT ET FORD !

 

 

 

 WRC-2016-CATALOGNE-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA-sur-la-plus-haute-marche-du-odium-de-nouveau-sacrés-CHAMPIONS-du-MONDE


WRC-2016-CATALOGNE-Séb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA-sur-la-plus-haute-marche-du-podium-de-nouveau-sacrés-CHAMPIONS-du-MONDE

 

 

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia à l’heure du choix !

 

Encore une semaine chargée pour nos deux Champions du Monde WRC, depuis l’annonce du retrait de Volkswagen Motorsport du Championnat du Monde des Rallyes WRC, l’équipage Français poursuit sa course contre la montre pour tenter de trouver un volant pour la saison prochaine. Et le meilleur possible.

Les propositions naturellement ne manquent pas pour eux, mais avant de pouvoir s’engager pour un autre team WRC, on l’a déjà dit et écrit, il fallait au préalable négocier un accord à l’amiable avec leur actuel employeur, la marque VW pour être libéré de leurs contrats respectifs.

D’après plusieurs sources, cela serait désormais fait cette semaine, puisque le tandem tricolore restait encore deux années liés au groupe Volkswagen.

 

 SVEN-SMEETS-Le-remplaçant-de-Jost-CAPITO à la tête de VW Motorsport


SVEN-SMEETS-Le-remplaçant-de-Jost-CAPITO à la tête de VW Motorsport

 

À ce sujet, le  récent nouveau directeur du Team, nommé en remplacement de Jost Capito, le Belge  Sven Smeets, l’avait dit lui-même tout dernièrement lors du Rallye d’Australie, ultime épreuve des Polo-R WR:

On espère obtenir un accord, un gentleman agreement avec nos équipages pour les libérer au plus vite.

Autant le dire, chacun a dû sans doute faire des concessions pour atteindre et parvenir à cet accord !

 

WRC-2016-TEST-de-la-nouvelle-TOYOTA-YARIS

WRC-2016- Séb OGIER et Julien INGRASSIA testant la-nouvelle TOYOTA-YARIS

 

Rappelons-le, au passage, l’équipage quadruple Champion du Monde avec VW, a déjà eu l’occasion de prendre le volant des différentes autos possibles, d’abord  celui de la Toyota Yaris WRC, en Espagne, puis dans la foulée, celui de la Ford Fiesta RS WRC au sud du Pays de Galles sous les yeux respectifs de Tommi Makinen, directeur du Toyota Gazoo racing et de Malcolm Wilson, accompagné de Christian Loriaux pour M-Sport.

Hyundai Motorsport semblant exclu depuis le début ses équipages dont les contrats venaient tous d’être renouvelés, étant au complet pour 2017, il semble que la piste Citroën Racing, ait elle vite été exclu et abandonnée par faute de budget supplémentaire important pour la saison à venir.

La piste la plus chaude finalement était bien celle de celui qui a tenté le pari de sa vie, pour le Britannique Malcolm Wilson, le boss de M-Sport qui aligne les Ford, même si celui -ci ne cachait pas qu’il ne pouvait proposer qu’une année de contrat pour l’équipage Français.

Malcolm connaît les exigences d’Ogier pour le développement de la Fiesta WRC.

D’ailleurs, le génial ingénieur Belge Christian Loriaux devrait être de la partie, mais le ‘deal’ pour convaincre Ogier de prendre le volant de la Ford WRC Britannique pourrait finalement bien coïncider avec un retour du géant à la marque ovale Ford !

Autant logistique que financier au cours de la saison à venir…. Suivi ensuite d’un retour officiel en WRC pour le constructeur Américain de Dearborn pour 2018 !

 

MALCOLM-WILSON-

MALCOLM-WILSON-

 

On comprend désormais mieux pourquoi Ogier semble prèt à tenter le pari M-Sport, puisque derrière, semble bien se profiler le ‘deal’ pour un retour du deuxième constructeur automobile mondial Ford.

Une aubaine aussi pour Malcolm Wilson, qui cette semaine a eu plusieurs réunions importantes en Angleterre pour avoir les moyens de convaincre les quadruples Champions du Monde WRC en titre .

Hier vendredi le Gapençais Ogier parlait même d’une annonce la semaine prochaine pour son futur, cela devrait être semble-t-il selon nos sources, pour mercredi prochain d’après plusieurs informations.

Dans la foulée, la paire Ogier-Ingrassia devrait s’envoler pour la Suède où le team M-Sport effectuera des tests en vue du prochain rallye de Suède 2017. D’après nos informateurs, le duo aura l’occasion de rouler deux jours sur les routes verglacées et bien enneigées de la Scandinavie.

 

WRC-2016-Test-de-la-nouvelle-FORD-FIESTA-RS-dans-le-sud-est-de-la-FRANCE-Photo-Eric-DOBROWOLSKY-

WRC-2016-Test-de-la-nouvelle-FORD-FIESTA-RS-dans-le-sud-est-de-la-FRANCE-Photo-Éric-DOBROWOLSKY-

 

L’avenir de l’équipage Français aujourd’hui s’annonce donc bien en bleu azur et non plus en bleu nuit !

Ogier devrait toujours être soutenu par son sponsor habituel, l’incontournable en sports mécanique, la firme Autrichienne Red-Bull, même si rien n’a encore filtré si la marque de Fuschl am See, prés de Salsbourg devant bien sûr être, l’un des partenaires et sponsors sur la Ford Fiesta RS  WRC 2017 flanquée désormais du célèbre N°1 .

En tout cas en mots de fin ,les multiples Champions du Monde en titre, seront bien engagés à nouveau, avec leur numéro 1 la saison prochaine. C’est quasi une certitude aujourd’hui.

Il ne manque plus que l’annonce officielle d’ores-et-déjà programmée la semaine prochaine !

Avec le pari gagné pour Malcolm Wilson  de voir ses voitures au plus haut de l’affiche du WRC toute la saison 2017 avec le plus véloce de tous les rallyemens actuels derrière le volant de l’une des Ford M-Sport.

La plus belle des récompenses pour lui depuis qu’il a créé sa propre entreprise indépendante. Même si par deux fois, il n’avait pas réussi par le passé à recruter le Gapençais, la troisième tentative aura finalement bien été la bonne pioche !

Un célèbre dicton, ne dit-t-il pas ? :

« Il faut parfois savoir laisser le temps au temps… »

 

Éric DOBROWOLSKY

Photos :
Éric DOBROWOLSKYTEAMS

WRC

About Author

gilles