LE ‘DAKAR’ 2017 MENACÉ ? LA BOLIVIE DÉCRÈTE L’ÉTAT D’URGENCE POUR CAUSE DE MANQUE D’EAU !

LA PARTIE NORD DU PARCOURS TRAVERSE LA BOLIVIE ET FAIT SA JOURNÉE DE REPOS A LA PAZ

LA PARTIE NORD DU PARCOURS TRAVERSE LA BOLIVIE ET FAIT SA JOURNÉE DE REPOS À LA PAZ

 

Notre  Confrère Libération a publié il ya quelques jours un papier sur l’état d’urgence en Bolivie, décrété par le Président Morales, sept des villes principales souffrent déjà de coupures d’eau.

Du coup, manifs et grosse tension dans la population, ces coupures d’eau ont lieu suite à la pire sécheresse connue
par le pays depuis vingt cinq ans.

Le Président a demandé à la population de «se préparer au pire».

L’entreprise publique de distribution d’eau Epsas a annoncé que les coupures d’eau allaient ­encore s’amplifier à La Paz, la capitale de 800. 000 habitants, comme dans la banlieue surpeuplée d’El Alto, soit un  million d’habitants.

Dans ces deux villes, l’eau ne devrait être distribuée que trois ­heures par jour.

Libération précise que « cette pénurie a déjà déclenché des mani­festations dans les rues de La Paz des ­conflits qui menacent de dégénérer dans la ville de Potosí entre des agri­culteurs utilisant l’eau pour ­irriguer leurs plantations et des mineurs. »

Dans les manifestations de rue, on voit passer des placards où le Dakar est remis en cause, il est certain que le passage du rallye nécessite beaucoup d’eau et que cela risque de dégénérer.

Alors après le Chili et le Pérou qui ne voulaient plus financer ce Dakar sud-Américain, quid de la Bolivie?

Nous avons contacté ce jeudi après-midi, l’organisation du Dakar, qui n’a pas souhaité répondre alors que nous allions publier notre info.

À priori, selon nos infos, le bateau qui transporte les véhicules n’est pas encore parti, son départ est prévu demain.

Il est prévu pour ce Dakar 2016 une arrivée d’étape à La Paz et une journée de repos, on ne sait pas ce qu’entend faire l’organisation de la course ?

En ce qui concerne les manifestants, la photo ci-dessus est claire:  « Je ne veux pas du Dakar, je veux de l’eau !»… 

Jean Louis BERNARDELLI

Photo : Libération

Dakar Moto Moto - Tout Terrain Sport

About Author

jeanlouis