L’ÉQUIPE SUISSE REBELLION DE RETOUR AUX USA EN 2017 AVEC L’ORECA07 EN LMP2 AVEC HEIDFELD-JANI-BUEMI

ALMS-2013-PETIT-LE-MANS-LOLA-REBELLION

 

endurance-2017-rebellion-avec-deux-oreca-07

 

On le présentait, c’est désormais une certitude et… Officiel !

L’équipe Suisse Rebellion Racing disputera bien la saison prochaine en 2017, le Championnat ‘Tequila Patrón North American Endurance’. Celui qui rassemble les quatre grandes courses de la série IMSA. !

Les 24 Heures de Daytona, les 12 Heures de Sebring, les 6 Heures de Watkins Glen et enfin celle du Petit Le Mans à Road Atlanta.

L’équipe Suisse y engagera la toute nouvelle Oreca 07 LMP2 pour son grand retour aux États-Unis

Rappelons que l’écurie Rebellion a remporté deux victoires à Braselton au Petit Le Mans en 2012 et 2013.

 

UN ÉQUIPAGE PRESTIGIEUX

ALMS-2013-PETIT-LE-MANS-La-LOLA-REBELLION-en-pole

ALMS-2013- PETIT-LE-MANS-La LOLA-REBELLION en-pole et victorieuse

 

Pour ce comebac, le Team que manage Bart Hayden, alignera un sacré équipage, un trio extrêmement performant et composé de l’Allemand Nick Heidfeld, et des deux Suisses, déjà sacrés Champions du Monde d’Endurance WEC,  Neel Jani cette année avec Porsche et Sebastien Buemi, il y a deux ans avec Toyota.

Jani qui faisait déjà partie du Team avant d’être enrôlé par l’équipe Porsche. Et qui s’était justement illustré signant la pole et la victoire en 2013 et en 2012 au Petit Le Mans.

 

ALMS-2013-PETIT-LE-MANS-LOLA-REBELLION-EN-POLE-avec-NEEL-JANI.

ALMS-2013-PETIT-LE-MANS-LOLA-REBELLION en pole  avec NEEL-JANI.

 

L’équipage formé de Prost-Heidfeld-Jani, l’emportant en 2013, au volant de la Lola-Toyota B12/60, Le podium étant complété par deux HPD ARX 03b, celle du Team Level 5, du trio Tucker-Briscoe-Franchitti et celle d’Extreme Speed de Sharp-Lazzaro-Brabham qui terminaient toutes deux à 6 tours, la voiture Extreme Speed finissant 1’’39 derrière la Level 5.

 

ALMS-PETIT-LE-MANS-2012-victoire-LOLA-TOYOTA-REBELLION-Prost-Jani-Bellicchi

ALMS-PETIT-LE-MANS-2012- Victoire de la LOLA-TOYOTA-REBELLION- Prost-Jani-Bellicchi

 

Un an auparavant, la Lola-Toyota de l’écurie Suisse Rebellion, alors pilotée par le trio Prost-Jani-Belicchi, l’avait déjà emporté au terme des 394 tour parcourus en 9 Heures 37’43’’, triomphant en devançant l’HPD ARX 03b  de Tucker-Bouchut-Diaz qui terminait seconde à 3 tours.

Le podium étant complété par la Morgan-Nissan du Team Conquest d’Eric Bachelart et confiée à l’équipage Plowman-Hanneson Meier-Lux, qui finissait à trois tours également à 8 secondes de l’HPD.

Interrogé Bart Hayden, le Team Manager de Rebellion, a confié :

« Victorieux de l’American Le Mans Series en 2012 et 2013, nous avons toujours souhaité revenir courir aux USA. Nous sommes donc naturellement heureux de pouvoir revenir avec notre nouvelle OREACA LMP2 et de participer à la North American Endurance Cup en 2017.  »

Et il enchaîne :

«  Pouvoir réunir ensemble un trio, composé de Nick, Neel et Seb, nous offre la perspective de présenter un équipage des plus performants, avec l’objectif de briller et de regagner aux USA. »

Concernant la totalité des programmes 2017 de l’équipe Rebellion Racing (WEC-24 Heures du Mans-ELMS ?), l’annonce devrait être faite au cours des prochaines semaines.

 

Peter SOWL

Photos :
Thierry COULIBALY et ALMS

 

is-préliminaires-24-Heures-du-Mans-2016-REBELLION-N°13.-TUCHER-IMPERATORI-KRAIHAMER.-Photo-Thierry-COULIBALY

24-Heures-du-Mans-2016-  La REBELLION N°13 de TUSCHER-IMPERATORI-KRAIHAMER.-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Petit Le Mans WeatherTech IMSA

About Author

gilles