ENDURANCE MONDIALE EWC 2016/2017 : LE CALENDRIER EXISTE MAIS C’EST N’IMPORTENAWAK

HUIT MOIS ENTRE LE BOL ET LES 24 HEURES UNIQUE AU MONDE!

SEPT MOIS ENTRE LE BOL ET LES 24 HEURES, CHAMPIONNAT UNIQUE AU MONDE !

 

Bon, Eurosports Events, qui possède les droits de l’Endurance mondiale alias EWC, qui avait promis monts et merveilles aux concurrents et au public, a fait, c’était prévisible, un truc qui ne ressemble à rien.

Comme, commerce et pognon obligent, ils veulent finir le Championnat à Suzuka en en doublant les points, ce qui est une bonne idée pour faire parler de l’Endurance et pour faire de l’audience, et qu’ils veulent le Bol d’Or, on a donc des championnats à cheval  sur deux années, c’est la même chose dans le foot, le rugby, on était juste pas habitués, mais bon, l’idée était marrante.

On commence en septembre et on finit la saison en juillet, OK.

 

SUZUKA, SES PILOTES DE GP ET SON PUBLIC COLOSSAL

SUZUKA, SES PILOTES DE GP ET SON PUBLIC COLOSSAL

 

Mais finir à Suzuka et doubler les points est une vraie connerie car les teams permanents du mondial, même les très bons comme le SERT, le YART ou GMT 94, seront au comble du bonheur s’ils terminent dans les cinq premiers.

On doit pouvoir imaginer un championnat où ce ne serait jamais le même qui gagne dans les autres épreuves, , et que chaque grande équipe a eu un souci, et où l’équipe victorieuse à Suzuka deviendrait Championne du Monde !

Alors qu’elle n’existe qu’une fois dans l’année, composée des pilotes de GP et de WSBK de la marque !

Donc bonne idée télévisuelle mais mauvaise idée sportive.

Par ailleurs, le promoteur avait promis qu’entre le Bol d’Or en septembre 2016 et Portimao, en mars 2017, il y aurait une épreuve exotique au chaud, soit aux émirats, soit en Asie.

Tintin.

 

SLOVAKIA RING, LA NOUVELLE STAR DES CIRCUITS,

SLOVAKIA RING, LA NOUVELLE STAR DES CIRCUITS,

En fait, pas d’épreuve exotique d’hiver, en plus  Portimao est annulé, la prochaine épreuve du mondial d’endurance sera donc les 24 Heures du Mans, en avril, soit sept mois après le Bol !

Portimao annulé parce que soi-disant, le circuit voudrait un an de plus pour préparer une belle épreuve, alors que… l’épreuve en question a eu lieu 2016, tout s’est bien passé, sauf qu’il n’y a avait pas de spectateurs et le circuit a pris un bouillon.

J’avais aussi appris à Moto Légende, de quelqu’un très versé dans l’endurance, que ni la Honda officielle ni les Suzuki d’usine ne seraient prêtes, il n’y a déjà pas beaucoup de bons teams permanents  en mondial, si on en enlève deux, ça ne le fait plus du tout.

Bref, cette annulation arrangeait tout le monde.

En plus, en mars, BMW a demandé à louer le circuit et ça, ça rapporte du blé…

Circuit magnifique soi-dit en passant mais au milieu de nulle part.

 

LE SLOVAKIA RING EN VRAI

LE SLOVAKIA RING EN VRAI

 

Il y aura donc une épreuve de remplacement en Slovaquie, au Slovakia Ring, à 30 km de l’aéroport de Bratislava, en juin, un tracé qui a déjà reçu quelques épreuves importantes, dont le WTCC, qui fait six km de long ce qui est rarissime, je doute que cet endroit devienne aussi connu que le Bugatti, le Mugello ou le Ricard mais bon, on y fera une course de huit heures.

Au total, ce Championnat fera donc cinq épreuves, une de moins que prévu, avec un trou de sept mois entre deux épreuves, ça c’est unique au monde et c’est nase de chez nase.

Qui va se souvenir du classement général du mondial après 8 mois ?

Le Bol et les 24 Heures apportent leur notoriété (avec encore une fois des nombres de spectateurs insuffisants, au dessous de la célébrité des épreuves), on se souviendra donc de qui a gagné le Bol ou les 24 Heurs mais la notoriété du championnat va être proche de zéro et c’est dommage car c’est une belle discipline.

La contrepartie est que les courses sont diffusées à la TV, mais au-delà de ces retransmissions, l’endurance n’a guère changé, depuis Léon et Chemarin, en fait, on s’aperçoit que la discipline n’a plus eu de héros mondiaux.

 

DOMINUQE MÉLIAND ET SA BANDE DE HÉROS

DOMINIQE MÉLIAND ET SA BANDE DE HÉROS

 

Je sais que ça va faire hurler certains, mais qui sait, même parmi les initiés de la moto, que le team français SERT est quinze fois champion du monde ?

Et pourtant Dominique Méliand mériterait sa statue (et surtout des budgets !) mais c’est comme ça, même dans la moto, la vie peut-être injuste.

Il est vrai que l’arrivée de la TV permet de se faire connaître et même de trouver quelques sponsors, mais cela va prendre un temps considérable, et le temps c’est de l’argent, et l’argent ne coule pas à flots, même dans les grands teams.

Bon, pour les fans, on a le temps de se remettre sous la couette, rendez vous en avril…

Et encore, il va falloir choisir, la magie de la Sunday Ride Classic au Paul Ricard ou les 24 Heures au Mans ?

C’est le même week end.

C’est pas le même trip…

Calendrier du Championnat 2016/2017

17/18 Septembre – Bol d’Or (24h) / Le Castellet – France
15/16 Avril – 24 Heures Motos / Le Mans – France
20 Mai – 8 Heures d’Oschersleben / Allemagne
24 Juin – 8 Heures du Slovakia Ring / Slovaquie
30 Juillet – 8 Heures Suzuka  / Japon

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
EWC et Teams

Classement général mondial EWC après le Bol d’Or 2016

https://www.fimewc.fr/championship/teams-fim-ewc-championship/

Moto Moto - Endurance Sport

About Author

jeanlouis