WSBK : LE CALENDRIER 2017

A JEREZ,REA A BATTU LA POLE DE ROSSI

A JEREZ, REA A BATTU LA POLE DE ROSSI

Il  y aura treize courses en 2017, donc vingt six manches, dont l’une n’est pas encore fixée (15 octobre) et un retour au Portugal, dans le sud, sur le circuit de l’Algarve (encore dit Portimao).

Monza n’est pas au programme, en tous cas pour l’instant.

Le tableau est consultable ci-dessous en lien, avec un code couleur pour indiquer les cylindrées admises à chaque course.

Le WSBK va partout bien sûr mais tout seul à Laguna Seca,  au moins le WSBK fera t’il deux courses sur ce tracé absolument sublime et totalement mythique des sports mécaniques US, contrairement au MotoGP, les propriétaires de Laguna Seca refusent de se laisser racketter par Dorna sur les droits à verser pour recevoir le MotoGP.

Les autres cylindrées sont le Supersport (codé SSP), le Supersport 300, (la nouvelle cylindrée) et le Superstock 1000.

On commence le 26 février en Australie, on termine le 4 novembre au Qatar, classique.

ON COMMENCE EN AUSTRALIE EN FÉVRIER

ON COMMENCE EN AUSTRALIE EN FÉVRIER

 

Il est prévu aussi trois séances d’essais officiels

  • 20-21 février, Australie, Phillip Island Grand Prix Circuit (WorldSBK et WorldSSP)
  • 3 avril, Espagne, MotorLand Aragon (WorldSBK)
  • 18 septembre, Portugal, Autódromo Internacional do Algarve (WorldSBK)

 

Il ya eu quatre jours de tests à Jerez, le dernier d’ailleurs n’a servi à rien, il a plu toute la journée, mais les autres ont été une déflagration, Rea a fait un meilleur temps que la pole de Rossi lors du GP de Jerez !

Comme on a mélangé durant ces essais le WSBK et quelques MotoGP, les Yamaha étaient à Sepang, Marquez et Pedrosa ont laissé rouler leurs pilotes de test, Lorenzo était interdit de roulage par Yamaha, Dovizioso pas là, c’est Petrucci qui a roulé sur sa moto, mais les trois seigneurs du WSBK ont roulé avec les MotoGP de tête, Rea et Davies faisant les deux meilleurs temps combinés sur les deux catégories.

Voilà les résultats combinés MotoGP/WSBK à Jerez…

1 SBK Jonathan REA (Kawasaki SBK) 1:38.721

2 MGP Álvaro BAUTISTA (Ducati GP16) 1:38.946

3 SBK Chaz DAVIES (Ducati SBK) 1:39.116

4 MGP Loris BAZ (Ducati GP15) 1:39.184

5 MGP Héctor BARBERÁ (Ducati GP16) 1:39.542

6 MGP Aleix ESPARGARÓ (Aprilia) 1:39.675

7 SBK Marco MELANDRI (Ducati SBK) 1:39.694

8 MGP Danilo PETRUCCI (Ducati GP17) 1:39.766

9 MGP Karel ABRAHAM (Ducati GP15) 1:39.776

10 MGP Michele PIRRO (Ducati GP17) 1:39.887

11 MGP Scott REDDING (Ducati GP16) 1:39.985

12 SBK Tom SYKES (Kawasaki SBK) 1:40.232

13 MGP Jack MILLER (Honda) 1:40.307

14 MGP Mika KALLIO (KTM) 1:40.505

15 SBK Leon CAMIER (MV Agusta) 1:40.693

16 MGP Takuya TSUDA (Sukuzi) 1:40.942

17 MGP Hiroshi AOYAMA (Honda) 1:41.003

18 SBK Alex LOWES (Yamaha SBK) 1:41.007

19 SBK Michael VD MARK (Yamaha SBK) 1:41.328

20 MGP Bradley SMITH (KTM) 1:41.621

21 MGP Sam LOWES (Aprilia MotoGP) 1:42.312

Ce qui fait désordre, Petrucci explique cela par les pneus, Michelin est venu sur ces tests avec des pneus durs et il a fait un temps très froid (6 degrés) alors que Pirelli est venu avec des tendres.

Quand même, ça la fout mal…

Que des bons en WSBK aillent plus vite que le bas de grille du MotoGP passe encore mais battre la pole de Rossi signifie qu’encore cette année, le WSBK qui roule soi-disant avec des ultra sportives modifiées est pris à la rigolade par Kawasaki qui fait courir des motos d’usine.

Le boss Javier Alonso s’est fait dégager de Dorna en partie à cause de ce foutage de gueule, qui fait fuit les spectateurs du WSBK….

Bon, la suite l’an prochain, comme en MotoGP, plus le droit de rouler sur les motos de compète pendant deux mois.

 

Le calendrier 2017 du WSBK

http://resources.worldsbk.com/newsdesk/2017/Provisional_Calendar/2017_WorldSBK_Provisional_Calendar_02.pdf

Jean Louis BERNARDELLI

Photos WSBK

 

 

Moto Moto - Superbike Sport

About Author

jeanlouis