ZAK BROWN NOMMÉ À LA TÊTE DE McLAREN GROUP

f1-2016-zak-brown-rejoint-la-direction-de-mclaren-group

logo-mclaren-group

 

Comme l’avait annoncé les medias Britanniques dont le correspondant permanent du site autonewsinfo en Grande Bretagne Zak Brown, a bien été nommé directeur général de McLaren Group après le limogeage de Ron Dennis de la présidence du groupe dont le siège se situe à Woking, le 15 novembre, à la demande des actionnaires et aprés 35 années passées à la tête de l’entreprise qu’il avait racheté avec sa société Group 44, à l’Américain Teddy Mayer, au début des années 80.

Brown, un ‘as’ du marketing réputé pour avoir déniché de généreux et prestigieux sponsors en F1 et notamment RBS (Royal Bank of Scotland), GSK, Hilton, Lenovo, Chandon, ou encore Johnnie Walker et Martini  avec sa société de marketing dénommée JMI (Just Marketing International), prendra ses nouvelles fonctions début décembre.

 LOGO-McLAREN-RON-DENNIS


LOGO-McLAREN-RON-DENNIS

 

Son prédécesseur Ron Dennis était toutefois au fil des années, devenu un actionnaire minoritaire, cédant à prix d’or 25% de ses actions et n’en possédant plus que 25% des parts, l’actionnaire majoritaire étant le fonds Bahreïni Mumtalakat, avec 50%. Les autres derniers 25%, restant la propriété de l’homme d’affaires franco-saoudien basé à Genéve, Mansour Ojjeh, ancien mentor et partenaire de Ron Dennis. Et qui lui demeure au conseil d’administration de McLaren Group.

 

MANSOUR-OJJEH-et-RON-DENNIS

MANSOUR-OJJEH-et-RON-DENNIS

 

Si l’on en croit ce qui se dit et raconte à la City, les tensions entre les actionnaires et son Président, ont atteint un point de non-retour la semaine dernière lorsque Ron Dennis a essayé d’évincer ses partenaires  en tentant de s’emparer du contrôle de McLaren Group, présentant une offre de rachat de leurs actions par un consortium Chinois.

Découvrant ce qui se passait en coulisses, les actionnaires majoritaires l’ont alors ‘débarqué’ et si Ron Dennis a bien tenté de présenter vendredi 18 novembre un recours devant la Haute Cour de Londres pour tenter d’empêcher son limogeage et le remaniement du conseil d’administration, son action en justice n’a pas été acceptée!

Questionné sur cette promotion, Zak Brown qui figurait aussi comme candidat potentiel à la succession du grand magnat de Grands Prix, l’homme fort qui contrôle en totalité la F1 depuis le début des années 80 et la création de la toute puissante FOCA (Formula One Constructors Association), le Britannique Bernie Ecclestone, à confier:

« C’est un réel honneur et j’en suis particukiérement fier de devenir membre de McLaren Technology Group. J’ai le plus grand respect et la plus grande admiration pour ce que la firme a réalisé jusqu’à ce jour, et je suis impatient de contribuer à la prochaine étape de son développement. »

Avant d’ajouter et de préciser:

« Après avoir collaboré avec McLaren pendant de nombreuses années, j’ai constamment été frappé par le talent et l’ambition de ses membres, et je suis maintenant impatient de renforcer toutes ces forces et de les développer pour les mener vers de nouveaux futurs succès.»

Et il conclut:

« Ce qui est passionnant et excitant dans ce nouveau rôle, c’est que je vais pouvoir combiner et ma passion dan mon domaine d’expertise inégalé d’une part avec le sport automobile et d’autre part le marketing.»

 

John ROWBERG

Photos: McLAREN ET Bernard BAKALIAN

McLAREN-Le-iège-de-WOKINGau-ud-de-LONDRES

McLAREN-Le-iège-de-WOKINGau-ud-de-LONDRES

NOTRE PRÉCÉDENT SUJET SUR LA FUTURE NOMINATION DE ZAK BROWN A LA TÊTE DE McLAREN

http://www.autonewsinfo.com/2016/11/17/zak-brown-pourrait-remplacer-ron-dennis-ou-meme-bernie-ecclestone-211193.html

Evenements F1 Personnalités

About Author

gilles