ROMAIN DUMAS CHAMPION DU MONDE D’ENDURANCE 2016, AVEC NEEL JANI ET MARC LIEB ET PORSCHE

Podium at the WEC 6 Hours of Bahrain - Bahrain International Circuit - Sakhir - Bahrain

 

2016 L’ANNÉE ROMAIN DUMAS

 WEC-016-BAHREIN-Les-CHAMPIONS-DU-MONDE-2016-LMP2-LIEB-DUMAS-JANI-Photo-Georges-DECOSTER


WEC-016-BAHREIN-Les-CHAMPIONS-DU-MONDE-2016-LMP2-LIEB-DUMAS-JANI-Photo-Georges-DECOSTER

 

Ce samedi 19 novembre, Romain Dumas, a conclu victorieusement une année 2016 que l’on peut aisément qualifié de tout à fait EXCEPTIONNELLE…

Qu’on en juge:

Le pilote natif d’Alés et désormais âgé de 38 ans, a gagné les plus grandes compétitions auxquelles, il a participé.

Et ce dans toutes les disciplines, brillant et s’illustrant aussi bien en circuit,  qu’en rallye et même en… course de côte!

 

 24-HEURES-du-MANS-2016-Les-pilotes-de-la-PORSCHE-N°2-victorieuse-ce-19-juin-ROMAIN-DUMAS-NEEL-JANI-et-MARC-LIEB


24-HEURES-du-MANS-2016-Les-pilotes-de-la-PORSCHE-N°2-victorieuse-ce-19-juin-ROMAIN-DUMAS-NEEL-JANI-et-MARC-LIEB – Photo  Thierry COULIBALY

 

Triomphant avec la Porsche 919 Hybrid N°2, aux 24 Heures du Mans – sa deuxième victoire après celle de 2010 avec Audi – remportant la célèbre ascension vers les nuages dans le Colorado une semaine plus tard, la très réputée ascension de Pike’s Peak.

 

 PIKE-S-PEAK-Arrivee-victorireuse-de-ROMAIN-DUMAS-le-dimanche-26-Juin-au-sommet-de-la-course-vers-les-nuages


PIKE-S-PEAK-Arrivee-victorireuse-de-ROMAIN-DUMAS-le-dimanche-26-Juin-au-sommet-de-la-course-vers-les-nuages

 

Avant de s‘imposer ensuite au début de l’automne à Porto Vecchio, où il gagnait le Tour de Corse Historique avec une Porsche 911 de sa propre écurie.

 

TOUR-de-CORSE-HISTORIQUE-2016-La-PORSCHE-911-CARRERA-RS-de-Romain-DUMAS-et-Denis-GIRAUDET

TOUR-de-CORSE-HISTORIQUE-2016-La-PORSCHE-911-CARRERA-RS-de-Romain-DUMAS-et-Denis-GIRAUDET

 

Et ce samedi, ‘cerise sur le gâteau’ en compagnie de ses deux équipiers, le Suisse Neel Jani et l’Allemand Marc Lieb, Romain a décroché cette fois, au terme d’une longue saison en neuf étapes, le titre mondial WRC, devenant tous trois CHAMPIONS du MONDE d’endurance 2016.

Alors qu’il rejoignait le podium, peu avant vingt-trois heures, après l’arrivée de cette ultime manche du WEC que sa Porsche a franchi en sixième position seulement, suite à un accrochage survenu en début de course à son équipier, le Suisse Neel Jani, avec la Porsche 911 GTR de l’équipe KCMG de Hong Kong, alors conduite, elle, par le pourtant très expérimenté pilote Allemand Christian Ried, Elysia sa jeune épouse à nos côtés, au pied du podium, n’en revenait pas de la saison de son cher et tendre…

Avec ses copines, toutes ces jolies blondes qui ne cessaient d’agiter des drapeaux aux couleurs de Porsche, lâchaient ‘Ca y est, Romain est Champion du monde’

Couronnement d’une formidable carrière et consécration d’une saison régulière certes mais fort heureusement plutôt brillamment entamée… Car depuis le succès le dimanche 19 juin en Sarthe, les dernières courses en WEC, se sont toutes terminées sans podium!

Quoiqu’il en soit, c’est bel et bien le trio de la 919 Hybrid N°2 qui est CHAMPION du MONDE 2016

Aprés la traditionnelle conférence de presse du WEC de trois premiers et des Champions, il était minuit passé lorsqu’on a enfin pu papoter un peu et dresser avec Romain, le bilan de cette campagne 2016!

 

 WEC-2016-BAHREIN-Stand-PORSCHE-Romain-DUMAS-nouveau-CHAMPION-du-MONDE-dENDURANCE-WEC


WEC-2016-BAHREIN-Stand-PORSCHE-Romain-DUMAS-nouveau-CHAMPION-du-MONDE-dENDURANCE-WEC

 

Alors, Romain  comme le clamait Elysia, ça y est te voilà Champion du Monde. Racontes-nous ta saison.

« En réalité l’année s’est relativement bien déroulée car si nous n’avons jamais connu de gros problèmes, on ne peut pas dire non plus que tout se soit parfaitement passé en fin de Championnat. Heureusement pour nous, on avait bien entamé le championnat car c’est lors des trois premières courses de l’année qu’on a bien  scoré (1er à Silverstone – à Spa  et à nouveau 1er au Mans où les points comptent doubles). Ensuite, franchement très sincèrement, je ne m’attendais pas à vivre une deuxième partie de championnat si difficile.»

C’est-à-dire ?

«  Les performances sont tellement proches entre les Teams. Il suffit d’analyser les résultats des  trois dernières années depuis la venue de Porsche. Les  équipages sacrés champions ont toujours été ceux qui sont passés à travers les petits pépins mineurs mais qui ruinent un résultat. Et pour être honnête, je reconnais que la seconde partie de la saison a été vraiment sacrément éprouvante. Mais maintenant le titre on l’a et c’était le but et l’objectif. D’ailleurs l’an dernier, on aurait aussi pu le décrocher mais c’est l’autre équipage Porsche qui l’a eu. On a eu notre revanche cette année.»

 

 WEC-2016-BAHREIN-Dernier-arret-pour-la-PORSCHE-N°2-en-route-vers-le-titre-mondial


WEC-2016-BAHREIN-Dernier-arret-pour-la-PORSCHE-N°2-en-route-vers-le-titre-mondial

 

Alors qu’est ce qui a fait la différence entre Porsche et vos rivaux ?

Si après le Mans Audi et Toyota ont bien progressé, j’estime que notre petit plus, notre force reposait finalement sur notre meilleure organisation dans les stands et c’est là où tu peux gagner ou perdre une course. Cela tient à rien. La meilleure preuve, Audi n’était pas dans le match à Shanghai et ici à Bahreïn, Audi a brillé survolant les qualifications, et signant victoire et doublé en course…Incroyable renversement de situation en deux semaines, non. Preuve que rien n’est figé, rien n’est jamais acquis»

Alors quel pourrait être ton prochain défi ?

«  Sincèrement à mon âge – il est né le 14 décembre 1977 et va fêter ses 38ans – je conserve toujours la même passion, la même motivation. La course, c’est un peu une drogue. Alors que viser ? Entre toi et moi, je n’ai plus grand chose à prouver en Endurance. Si, il me manque Daytona. Voilà un objectif possible. »

 

WEC-2016-BAHREIN-Stand-PORSCHE-N°2-DUMAS-et-JANI-observent-Marc-LIEB-leur-équipier-Photo-Georges-DECOSTER

WEC-2016-BAHREIN-Stand-PORSCHE-N°2-DUMAS-et-JANI-observent-Marc-LIEB-leur-équipier-Photo-Georges-DECOSTER

 

Alors que le rideau est tombé sur la saison 2016, une chose est sure, non seulement Romain est un pilote de grand talent, toutes disciplines confondues mais en plus, ce qui ne gâche rien, c’est un parfait gentleman, toujours souriant, toujours disponible.

Pour les journalistes, un charmant compagnon de route!

 

Gilles GAIGNAULT

Photos: Georges DECOSTER- François HAASE-THIERRY COULIBALY-AUTONEWSINFO

WEC-2016-BAHREIN-La-PORSCHE-N°2-de-DUMAS-LIEB-JANI-Photo-Georges-DECOSTER

WEC-2016-BAHREIN-La-PORSCHE-N°2-de-DUMAS-LIEB-JANI-Photo-Georges-DECOSTER

WEC-2016-BAHREIN-La-PORSCHE-N°2-de-DUMAS-LIEB-JANI-Photo-Georges-DECOSTER

WEC-2016-BAHREIN-La-PORSCHE-N°2-de-DUMAS-LIEB-JANI-Photo-Georges-DECOSTER

WEC-2016-PORSCHE-N°-de-DUMAS-JANI-et-LIEB-Photo-Georges-DECOSTER

WEC-2016-PORSCHE-N°-de-DUMAS-JANI-et-LIEB-Photo-Georges-DECOSTER

WEC-2016-BAHREIN-La-PORSCHE-N°2-de-DUMAS-LIEB-JANI-

WEC-2016-BAHREIN-La-PORSCHE-N°2-de-DUMAS-LIEB-JANI-

WEC 016 BAHREIN La PORCHE N°2 de DUMAS-JANI-LIEB - Photo George DECOSTER

WEC 016 BAHREIN La PORCHE N°2 de DUMAS-JANI-LIEB – Photo George DECOSTER

 24-HEURES-du-MANS-2016-PORSCHE-N°2-Photo-Thierry-COULIBALY-


24-HEURES-du-MANS-2016-PORSCHE-N°2-Photo-Thierry-COULIBALY-

 24-HEURES-du-MANS-2016-La-PORSCHE-N°2-VBICTORIEUSE-sur-le-fil-ce-dimanche-19-juin


24-HEURES-du-MANS-2016-La-PORSCHE-N°2-VBICTORIEUSE-sur-le-fil-ce-dimanche-19-juin Photo Thierry COULIBALY

 

 24-HEURES-du-MANS-2016-La-PORSCHE-N°2-victorieuse-redescend-vers-le-podium


24-HEURES-du-MANS-2016-La-PORSCHE-N°2-victorieuse-redescend-vers-le-podium Photo Thierry COULIBALY

 

About Author

gilles