QUEL AVENIR ET QUELLE DESTINATION POUR SÉBASTIEN OGIER ET JULIEN INGRASSIA ?

Sébastien Ogier (F)
WRC Rally Great Britain 2016
Photo: Bodo Kräling

 

WRC-2016-SEBASTIEN-OGIER-Photo-Eric-DOBROWOLSKY.

WRC-2016-SEBASTIEN-OGIER-Photo-Eric-DOBROWOLSKY.

 

Toutes les rumeurs ramènent à Sébastien Ogier aujourd’hui.

Et si Reb Bull avait la solution?

La toile s’enflamme depuis l’annonce officielle du retrait de Volkswagen Motorsport du Championnat du monde WRC. Chacun y va de sa révélation ou d’une rumeur de plus.

Ogier s’en tient à quelques communiqués, refusant tout entretien avec la presse spécialisée. Alors les spéculations vont bon train…

Seul Malcolm Wilson ne cache pas son désir que le quadruple Champion du monde teste sa nouvelle Ford Fiesta RS  WRC  2017, avant d’entamer des discussions plus approfondies avec le pilote Français.

Mais c’est de bonne guerre pour Malcolm, directeur de son entreprise indépendante M-Sport qui ne dispose d’aucune ressource du constructeur Ford aujourd’hui , si ce n’est une aide technique pour les homologations.

 

 WRC 2017 Eric CAMILLI en essai avec la future FORD FIESTA RS -


WRC 2017 Eric CAMILLI en essai avec la future FORD FIESTA RS – Photo Eric DOBROWOLSKY

 

Les autres directeurs d’écuries restent discrets aujourd’hui ,mais qui connaissent vraiment leurs désirs de recruter Ogier – Ingrassia un duo de choc quatre fois Champion du monde WRC sur les quatre dernières saisons .

D’autres s’enflamment sur une probable homologation des Polo R 2017 au premier décembre, avec dans l’idée qu’elles soient reprises par une écurie privée. Mais comment croire à ceci quand Volkswagen n’a jamais loué une de ses armes depuis quatre ans?

Des lors chacun y va de son hypothèse. Même Yves Matton directeur de Citroën Racing reste discret en affirmant que c’était à Ogier de prendre contact avec lui et non l’inverse. Pour connaître ses intentions, puis clamant que, la stratégie en 2017 sera basée chez Citroën sur la jeunesse .

La seule certitude aujourd’hui, c’est qu’il reste plus beaucoup de baquets disponibles pour les Teams des constructeurs. Même si la réglementation WRC 2017 leur permet d’engagées jusqu’à… six WRC sur une manche. Mais seulement trois seront inscrites pour inscrire des points pour le Championnat constructeur. Puis au final, seules les deux meilleures places seront retenues pour être comptabilisés.

Mais le vrai problème pour les teams usine aujourd’hui, c’est que le Championnat du monde WRC, reprend dans moins de deux mois et l’impossibilité de construire plusieurs châssis et le stock de pièces de rechan

Ou bien, il faudra laisser un équipage sur le carreau ou le faire courir sur une ancienne version ou en WRC 2 pour faire une place pour le Français .

 

 WRC-2016-TOUR-DE-CORSE-La-OLO-VW-de-SEB-OGIER


WRC-2016-TOUR-DE-CORSE-La POLO-VW de SEB-OGIER aux couleurs… RED BULL

 

Dès lors une autre rumeur semble plus plausible pour l’arrivée d’Ogier.

Celle de la firme Autrichienne Red Bull, avec sa puissance financière comme enjeu!

Il faut bien se dire et rappeler que Sébastien Ogier aujourd’hui est l’ambassadeur de Reb Bull. Voir à nouveau Red  Bull chez les rouges de Citroën Racing, ça semble peu probable, avec Abu Dhabi, l’acytuel sponsor principal.

Idem pour Toyota Gazoo racing avec Microsoft .

La piste la plus sérieuse semble finalement celle de Malcolm Wilson, même s’il existe le risque de laisser un équipage déjà prévu sur le carreau en début de saison.

Le manager de Red Bull aurait confié en fin de semaine dernière qu’il y a des discussions entre Ogier et Wilson.

Des chiffres ont même circulés… on parle de 50 millions d’€ avec la prise en charge des salaires d’Ogier et Ingrassia!

Les discussions concernent et portent aussi sur l’arrivée de Mikkelsen avec le Champion du monde chez M- Sport, Ogier n’a jamais caché sa sympathie pour Andreas.

Mais les choses ne semblent pas aussi simples aujourd’hui. Comme l’affirme Malcolm, en précisant qu’il a encore des choses à régler de son côté .

Enfin, rappelons tout de même que Sébastien Ogier dispose encore un contrat de deux années, non pas avec Volkswagen, mais avec le groupe VAG  au même titre que Mikkelsen d’ailleurs!

Hors d’après plusieurs sources, il apparaît que le groupe ne voudrait pas le lâcher aussi facilement ou lui payer ses deux années de contrat restant.

D’où l’hypothèse que celui qui voudra Ogier devra même mettre la main à la poche pour racheter leur contrat!

Un sou est un sou désormais chez le groupe Allemand avec le risque d’amendes colossales pour eux et un centime d’euro, c’est un centime…

Et là, on parle de plus de 10 millions d’€ sur deux ans hors primes.

 

 WRC-2016-Test-de-la-nouvelle-FORD-FIESTA-RS-dans-le-sud-est-de-la-FRANCE-Photo-Eric-DOBROWOLSKY-


WRC-2016-Test début novembre de la nouvelle FORD-FIESTARS dans le sud-est de la FRANCE-Photo-Eric DOBROWOLSKY-

 

Colin Clark, la voix du WRC, laissait supposer cette semaine que le Français allait signer une saison chez M- Sport, les discussions entre Reb et M-Sport portannt sur deux saisons .

Cette fois Wilson devrait avoir un avantage conséquent sur les autres teams.

Puisqu’il est, lui, le seul décisionnaire, alors que les autres doivent obtenir l’aval de leurs sponsors.

Chose pas aussi simple de nos jours!

Malcolm doit avoir d’autres ambitions que celle d’Ogier en matière d’image déjà, qui serait énorme avec le Champion du monde, mais aussi ses voitures vues partout avec le célèbre et prestigieux numéro 1 sur les portières.

L’arrivée probable d’autres sponsors et la possibilité de voir un retour de Ford avec de gros moyens, puisque cet été il y avait une rumeur annonçant le retour du géant Américain en WRC, non pas pour 2017 mais pour 2018…

On comprend mieux pourquoi Malcolm fait tout son possible pour séduire Ogier ,ou a fait le choix de repousser son départ en Australie dernière manche du Championnat WRC.

En plus de cela Ogier est une locomotive et un fin metteur au point. Dernièrement Christian Loriaux disait si Ogier devient un pilote M-Sport qu’il serait ravi de travailler avec lui …

Bien entendu quand on parle de contrat tout est possible, avec une enchère de dernière minute qui fait tout basculer.

Mais la piste Red Bull semble bien avoir un sacré impact dans le futur choix du quadruple Champion du monde WRC. Aujourd’hui chez M-Sport, le jeune Estonien  Ott Tanak tient la corde pour faire partie du team britannique la saison prochaine.

Il a prouvé encore cette saison qu’il est devenu plus constant mais aussi le plus proche des pilotes top niveau.

Alors un Team M-Sport réunissant Ogier,Tanak, Camilli, où Mikkelsen aurait de quoi faire peur  Un deuxième team devrait voir le jour avec deux voitures de chez M sport  . Le team D MACK avec Elfyn Evans et Mads Otsberg probablement à moins que ce soit Éric Camilli si Ogier et Mikkelsen devenaient pilotes officiels M Sport …

Dans un premier temps avec des WRC 2016 pour le prochain rallye Monte Carlo ,puis avec deux nouvelles Fiesta RS 2017 dès la Suède ..C’est en tout cas la piste que nous a confiée cette semaine Mads Otsberg qu’il serait présent dès le rallye Monte-Carlo .. Mais sans doute pas dans le team officiel ..

Affaire à suivre !

 

Eric DOBROWOLSKY

Photos : Eric DOBROWOLSKY et TEAMS

 

Sport WRC

About Author

gilles