JONATHAN PALMER REJOINT LE CERCLE DES SOIXANTENAIRES.

f1-jolyon-et-jonathan-palmer

 

 Jonathan-PALMER-à-lépoque-où-il-pilotait-une-Porsche-Joest-en-endurance-©-Manfred-GIET.


Jonathan-PALMER-à-lépoque-où-il-pilotait-une-Porsche-Joest-en-endurance-©-Manfred-GIET.

 

 

Né le 7 novembre 1956 à Londres, l’ex-pilote Britannique Jonathan PALMER, fait dorénavant partie de la frange des séniors.

Malgré ses 60 balais, penser à la retraite ne l’effleure même pas, car après avoir bien programmé la carriére de son fils Jolyon Champion des GP2 Séries en 2014 et désormais à son tour comme lui, pilote ede F1 en Grand Prix, des projets Jonathan, il en a encore plein la tête…

En plus de sa qualité de manager de son fils Jolyon, actuellement pilote en GP pour l’écurie RENAULT, Jonathan PALMER est le patron de la société MOTORSPORT VISION, impliquée dans la gérance des circuits Britanniques de Oulton Park, Caldwell Park, Snetterton, Brands-Hatch et Bedford.

Et ce sans oublier, le dernier projet en date lequel concerne… la France et le Pays de Laon précisément, où sa société va créer un nouveau circuit au niveau des infrastructures de l’ancienne base aérienne de LAON-COUVRON, située dans le département de l’Aisne et fermée depuis 2012!

Le début des travaux est prévu pour le printemps 2017 avec une finalisation à l’horizon 2018.

L’Autodrome de Couvron (Voir lien) qui devrait s’appeler PALMER CIRCUIT, consistera en un tracé d’environ 8 Km de pistes interchangeables, dont un petit ovale développant un Km, ainsi que de l’infrastructure habituelle nécessaire au bon fonctionnement d’un autodrome.

Le coût total du projet est évalué à 19 Millions d’€, dont 10 seront pris en charge par la Société MOTORSPORT VISION de Jonathan PALMER, le solde quant à lui sera couvert par le Maître d’Ouvrage, l’Agglomération Laonnoise ainsi que le Conseil Départemental et l’Etat.

Mais avant d’être passé dans le management et l’entreprenariat, le Londonien a été avant tout, pilote de course.

Mais également avant cela, Jonathan a débuté dans la profession comme médecin-dentiste, une carrière qui toutefois fut tellement courte que ses patients n’eurent pas le temps ….d’avoir une dent contre lui!

D’où le surnom de Doc PALMER qu’il a véhiculé tout au long de sa carrière de pilote automobile.

 

 Jonathan-PALMER-Champion-Britannique-de-F3-sur-Ralt-Honda-en-1981-©-Manfred-GIET


Jonathan-PALMER-Champion-Britannique-de-F3-sur-Ralt-Honda-en-1981-©-Manfred-GIET

 

Ses débuts furent prometteurs au point que dès 1981, il enleva le titre de Champion Britannique de F3, ce qui lui valut une journée Test chez McLAREN au volant de la prestigieuse MP4.

Deux ans plus tard, il récidive en F2, discipline où au volant d’une RALT-HONDA, il remporte six victoires et le titre en fin d’année avec 17 points d’avance sur le Néo-Zélandais Mike THACKWELL, sacre qui lui vaudra un « one shot » pour le Team WILLIAMS  au GP d’EUROPE à Brands-Hatch.

 

F2-Jonarhan-PALMER-au-volant-de-la-RALT-HONDA-en-1983-sacré-CHAMPION-dEUROPE-Photo-PUBLIRacing.

F2-Jonarhan-PALMER-au-volant-de-la-RALT-HONDA-en-1983-sacré-CHAMPION-dEUROPE-Photo-PUBLIRacing.

 

En 1984, il est enrôlé au sein de la petite écurie RAM-MARCH de John Mc Donald aux côtés du Français Philippe ALLIOT et pour laquelle il dispute 14 GP mais sans grande réussite.

Un an plus tard, il signe pour deux saisons avec l’écurie Allemande ZAKSPEED, où le patron, Erich ZAKOWSKI, le petit constructeur basé à un jet de pierre du circuit du Nürburgring, a pris le pari audacieux de s’engager en F1, avec un châssis et un moteur maison!

 

F1-1984-Jonathan-PALMER-avec-la-Ram-02-en-1984-©-Manfred-GIET

F1-1984-Jonathan-PALMER-avec-la-Ram-02-en-1984-©-Manfred-GIET

 

Malheureusement, tant la ZAKSPEED 841 que la 861 s’avèrera d’une médiocre fiabilité et extrêmement fragile comme du cristal, si bien que les 23 GP disputés par PALMER sur ces monoplaces furent une véritable calamité… Une longue déception!

La suite, il la vivra chez Ken TYRRELL, où il remplace son compatriote Martin BRUNDLE en 1987, saison où il est associé au Français Philippe STREIFF ? tandis qu’en 1988 et 1989, il retrouve respectivement Julian BAILEY , Michele ALBORET0, Jean ALESI et Johnny HERBERT, à ses côtés sur des TYRRELL DG 016, 017 et 018, voitures propulsées par des moteurs atmosphériques COSWORTH V8, toutefois impuissantes face aux  puissants moteurs turbocompressés de la totalité de la concurrence.

 

 F1-Jonathan-PALMER-au-GP-de-BELGIQUE-à-Spa-en1988-au-volant-de-la-TYRRELL©-Manfred-GIET.


F1-Jonathan-PALMER-au-GP-de-BELGIQUE-à-Spa-en1988-au-volant-de-la-TYRRELL©-Manfred-GIET.

 

Cette différence de niveau des performances incite la FISA (Fédération Internationale du Sport Automobile) qui fusionnera quelques années plus tard avec la FIA, à créer les Trophées Jim CLARK (pilotes) et Colin CHAPMAN (constructeurs), récompensant les Teams et pilotes sous-équipés car roulant avec des moteurs atmosphériques.

Jonathan PALMER et le Team TYRELL reçurent ces trophées en 1987.

A l’issue de la saison 1989 pour « Doc PALMER », l’épisode TYRRELL, et sa carrière en F1 tout court, prirent fin.

En tout, Jonathan aura disputé 83 GP et récolté 14 points au Championnat Conducteurs avec un meilleur tour en course.

 

 Jonathan-PALMER-second-aux-24-Heures-du-Mans-1985-avec-James-WEAVER-et-Richard-LLOYD-au-volant-de-la-Porsche-956-©-Manfred-GIET


Jonathan-PALMER-second-aux-24-Heures-du-Mans-1985-avec-James-WEAVER-et-Richard-LLOYD-au-volant-de-la-Porsche-956-©-Manfred-GIET

 

Le Britannique, qui entretemps disputait également des épreuves d’endurance en sports-protos au volant des PORSCHE 956 et 962 ainsi que d’une des MERCEDES-BENZ C11, sera un peu plus heureux dans cette catégorie, décrochant des victoires aux 1000 Km de Brands-Hatch en 1984 avec Jan LAMMERS, aux 200 Miles du Norisring en 1987 avec Mauro BALDI ainsi qu’une seconde place aux 24 Heures du Mans en 1985 avec James Weaver et Richard Lloyd.

 

 Jonathan-PALMER-aux-24-Heures-du-Mans-1991-avec-la-Sauber-Mercedes-avec-Kurt-THIIM-Stanley-DICKENS-©-Manfred-GIET


Jonathan-PALMER-aux-24-Heures-du-Mans-1991-avec-la-Sauber-Mercedes-avec-Kurt-THIIM-Stanley-DICKENS-©-Manfred-GIET

 

S’en suivit alors l’appel de MC LAREN pour devenir pilote d’essai et de réserve pour le Team cher à Ron DENNIS, de 1989 à 1992, et où au GP de SAN MARINO, il faillit même remplacer au pied levé, le grand Champion Ayrton SENNA qui se livrait un bras de fer avec Ron DENNIS, qui venait de perdre le moteur HONDA au détriment d’un moteur V8 COSWORTH « client » qui rendait 80 CV au moteur V10 RENAULT, éveillant la méfiance du pilote Brésilien qui souhaitait être payé 1 Million de $ par GP, plutôt que de signer un contrat d’un an et qui avait failli conduire au clash au GP de San Marino en 1993, SENNA ne se présentant  qu’en dernière minute… forçant ainsi Ron DENNIS à rappeler Jonathan PALMER pour le cas où!

 

 F1-Jonathan-PALMER-1990-et-1991-Pilote-dessais-et-de-réserve-chez-Mc-Laren-©-Manfred-GIET


F1-Jonathan-PALMER-1990-et-1991-Pilote-dessais-et-de-réserve-chez-Mc-Laren-©-Manfred-GIET

 

Après, PALMER disputa encore quelques épreuves de RALLYCROSS sur une FORD RS 200, avant de se recycler de belle manière dans le sport automobile, en occupant un poste de commentateur TV pour la BBC en remplacement du regretté James HUNT, de manager de pilotes (Justin WILSON-Andy PRIAULX et Gary PAFFETT), d’organisateur de séries de compétitions telle la Formule PALMER AUDI, dont le schéma identique sera adopté lors de la création de la F2 labellisée FIA et entrepreneur, via sa société MOTORSPORT VISION, propriétaire de différents circuits comme évoqués en début de cet article.

Le pire moment durant sa carrière en sport automobile, il la vivra lors d’une manche F2 à Brands-Hatch, le 19 juillet 2009, lorsque le fils du grand John SURTEES, Henry, jeune espoir britannique de 18 ans percuta de plein fouet, une roue baladeuse perdue par un concurrent, le tuant sur le coup (Voir lien).

 

 F2-Laccident-mortel-du-jeune-Henry-Surtees-le-19-juillet-2009-où-il-a-pris-une-roue-sur-la-téte


F2-Laccident-mortel-du-jeune-Henry-Surtees-le-19-juillet-2009-où-il-a-pris-une-roue-sur-la-téte

 

Comme il le déclara un jour, complètement anéanti à l’instant de ce drame d’une fatalité incroyable et dont les conséquences se mesurent encore à ce jour jusqu’en F1, où l’on teste actuellement un arceau spécial dénommé ‘HALO’  pour éviter de genre de situation. dans le futur.

« C’est de loin le pire moment vécu au cours de ma carrière de 35 années en sport-auto. J’en ai été dévasté et j’espère ne jamais plus devoir vivre pareille situation à l’avenir. »

 

F1-2016-SAO-PAULO-13-Novembre-La-RENAULT-RS16-de-JOLYON-PALMER

F1-2016-SAO-PAULO-13-Novembre-La RENAULT-RS16 de JOLYON-PALMER – Photo DPPI

 

Entre-temps, depuis que son fils aîné, Jolyon, a fait son entrée en F1, le paternel fait partie du cercle de familles déjà ancrées dans la catégorie reine du sport automobile, dont la progéniture suit le paternel à la trace un peu comme dans le conte du Petit Poucet.

En effet, après les familles BRABHAM-HILL-VILLENEUVE-PIQUET-FITTIPALDI-ANDRETTI-NAKAJIMA-ROSBERG-WINKELHOCK-MAGNUSSEN et VERSTAPPEN, au tour maintenant de la famille PALMER, avec Jolyon, à se profiler dans le sillage de leurs géniteurs et à figurer sur les tablettes de la F1.

La soixantaine bien tassée, Jonathan PALMER, à la démarche ferme style  » clerc de notaire » ne compte pas se reposer en si bon chemin et son esprit entreprenarial aidant, gageons qu’il nous réservera encore quelques surprises dans le futur.

Grâce à son autre fils Will, qui se profile également à l’horizon en tentant d’emboîter le pas de son frère aîné, Jonathan PALMER sera peut-être un jour, le premier ancien pilote de F1, à voir, deux fils lui succéder, ce qui représenterait une situation unique à ce jour.

Happy Birthday Jonathan

 

Manfred GIET

Photos : PUBLIRACING

 

NOTRE ARTICLE SUR LE CIRCUIT DE COUVRON

JONATHAN PALMER VA CREER UN CIRCUIT EN FRANCE DANS L’AISNE

 

NOTRE ARTICLE SUR L’ACCIDENT MORTEL DE HENRY SURTEES LE 19 JUILLET 2009

F2 à Brands Hatch : Andy Soucek remporte la seconde course mais Surtees dans un état grave

Histoire des Glorieux anciens

About Author

gilles