FRÉDÉRIC VASSEUR: AVEC PALMER ON A JOUÈ LA CONTINUITÉ POUR 2017

VASSEUR Frederic (fra) racing director Renault Sport Racing F1 team ambiance portrait during the 2016 Formula One World Championship, Japan Grand Prix from October 7 to 9 in Suzuka - Photo Florent Gooden / DPPI

 

F1 2016 Team RENAULT - Fred VASSEUR

F1 2016 Team RENAULT – Fred VASSEUR

 

Frédéric Vasseur, directeur de l’écurie Renault de F1, s’est confié en exclusivité à INFOSPORT+. L’entretien débute par ces mots : « Jolyon Palmer sera l’équipier de Nico Hülkenberg. »

On le sait depuis ce mercredi soir, le jeune Britannique Jolyon Palmer sera donc le deuxième pilote Renault la saison prochaine.

Pourquoi ce choix ?

« On s’était donné un peu de temps pour prendre une décision en fonction des dernières courses. Et sur les dernières courses Jolyon a vraiment performé, il est revenu au niveau de Kevin Magnussen. Il a un rythme de progression important si on compare par rapport aux premières courses de l’année. Donc je pense que naturellement, pour nous, si on se projette sur l’année prochaine il a une vraie courbe ascendante et on a fait le choix de partir avec Jolyon. »

Il n’y avait pas mieux sur le marché pour 2017 ?

« On cherchait aussi une forme de continuité parce que l’année prochaine on a une voiture complètement neuve avec une nouvelle réglementation, très peu d’essais, on n’a que 8 jours d’essais l’hiver donc on souhaitait vraiment garder une continuité en équipe par rapport à 2016. »

Il n’y aura pas de pilote français l’année prochaine chez Renault ?

« Il n’y en aura pas chez Renault puisqu’on aura un Allemand et un Anglais, ça c’est clair. Mais je pense qu’il y en aura sur la grille. »

Pourquoi pas Esteban Ocon notamment ?

« Le choix est difficile. Je connais très bien Esteban. Je pense qu’il fait une belle fin de saison chez Manor mais qu’un choix par définition est dur pour l’un et voilà, notre décision s’est portée sur Jolyon. Je souhaite bonne chance à Esteban. Je suis persuadé que ça se passera bien pour lui. »

Les objectifs de Renault en 2017, on sait qu’il y a énormément de changements techniques ?

« C’est à nous de savoir en profiter, on est en train de mettre en place la structure à Enstone pour développer une nouvelle voiture. Peut-être que ce changement de règlement arrive un petit peu tôt mais tant pis, il faut saisir l’opportunité pour nous et puis continuer de progresser comme on progresse cette saison. L’avantage de partir avec une voiture neuve, c’est que certainement, ça nous permettra de nous positionner mieux sur les grilles de départ dès le début de saison et puis de continuer en gardant comme objectif d’être capable de faire des podiums en 2018. »

Précisons enfin que le second pilote Renault en GP cette saison, le jeune Danois Kevin Magnussen devrait selon de multiples rumeurs, rejoindre Romain Grosjean chez HAAS, la jeune équipe Américaine qui a découvert la F1 cette année, en remplacement de l’espoir Mexicain Esteban Guttierez, qui devrait rebondir, lui, chez Force India!

 

Photos : TEAM – DPPI

 

 

F1

About Author

gilles