L’ÉQUIPE AUDI WRT EN FORCE EN ANDROS AVEC PANIS-TRELUYER-BERTHON ET DEMOUSTIER

andros-2016-2017-audi-wrt

 

Andros-logo

 

 

Apparu il y a deux hivers dans le Trophée Andros, le Belgian Audi Club Team WRT sera à nouveau présent au départ cette saison, mieux même puisque l’équipe que manage l’ancien pilote Vincent Voss s’est sérieusement renforcéE, avec outre Olivier Panis déjà là l’hiver dernier l’arrivée de pilotes de calibre, tels les pilotes d’endurance habitués du Championnat du monde WEC, les Français Benoit Tréluyer, et Nathanaël Berthon sans oublier Bérenice Demoustier.

Quand on a goûté au Trophée Andros, il est visiblement apparemment difficile de s’en passer…

C’est la raison pour laquelle, le Belgian Audi Club Team WRT sera de la partie dans la très réputée compétition hivernale française de courses sur glace.

Les deux Audi A1 quattro seront confiées à Olivier Panis et Benoit Tréluyer en Elite Pro, Nathanaël Berthon et Bérénice Demoustier étant, quant à eux, engagés en Elite.

 

 VINCENT-VOSSE-AUDI-BELGIAN-WRT


VINCENT-VOSSE-AUDI-BELGIAN-WRT

 

Vincent Vosse, le Team Principal du Belgian Audi Club Team WRT, confie:

« Nous sommes très heureux de disputer le Trophée Andros pour la troisième saison consécutive. Durant l’hiver 2014-2015, nous avions terminé à la deuxième place du championnat Elite Pro avec Olivier Panis et Lionel Daziano avait été champion en Elite. L’hiver dernier, nous avons doublé notre implication en alignant deux nouvelles Audi A1 quattro. Même si nous avons remporté le championnat des Teams, le résultat final était moins bon qu’espéré puisque nous n’avons pas décroché le titre Pilotes en Elite Pro, qui était notre principal objectif… Alors, nous avons remis l’ouvrage sur le métier et nous revenons pour une troisième saison avec un seul objectif : Remporter les championnats Pilotes et Teams. »

Pour ce faire, l’équipe Belge a appliqué la recette qui fait d’elle l’une des plus réputées dans le monde du sport automobile : rigueur, remise en question, professionnalisme et pilotes de premier plan.

Vincent Vosse explique :

« Notre équipe de passionnés du Trophée Andros, articulée autour des ingénieurs Pierre Arnaud et Mathieu Lefèvre, a amélioré pas mal de petits points sur les voitures. Notamment au niveau de la carrosserie, qui a été renforcée, et de toute une série de détails influençant la fiabilité. Côté pilotes, nous regrettons l’absence de Lionel Daziano, qui a été opéré et qui est en convalescence. Nous espérons le retrouver l’hiver prochain. Mais en attendant, je pense qu’avec Olivier Panis, Benoit Tréluyer, Nathanaël Berthon – qui sera le seul qui ne connaît pas encore l’équipe – et Bérénice Demoustier, nous sommes parés ! »

 

Olivier Panis et Benoit Tréluyer en Elite Pro

 TROPHEE-ANDROS-2016-LANS-EN-VERCORS-AUDI-WRT-Olivier-PANIS-Photo-Bernard-BAKALIAN.


TROPHEE-ANDROS-2016-LANS-EN-VERCORS-AUDI-WRT-Olivier-PANIS-Photo-Bernard-BAKALIAN.

 

En toute logique, Olivier Panis fera figure de chef de file dans la catégorie Elite Pro avec l’Audi A1 quattro N°5. Très occupé par ses activités professionnelles, et notamment la mise en place de son équipe en Endurance, l’ex-pilote de Formule 1 n’a plus roulé en course depuis la finale du Trophée Andros 2015-2016, en février dernier. Autant dire qu’il a faim de compétition…

L’ancien vainqueur du Grand Prix de Monaco en 1996, lâche :

« Ça me démange, en effet ! »

Et i s’empresse d’ajouter:

« Je suis super content de repartir pour une saison hivernale avec WRT et je suis particulièrement motivé. Il y a eu pas mal de changements au sein de la concurrence et le niveau s’annonce très relevé. Je viens évidemment avec l’objectif de viser les victoires et le titre, mais j’aime aussi l’Andros pour l’ambiance. L’équipe WRT est presque devenue une deuxième famille. Ce sont des gens terriblement passionnés, très professionnels et en plus très agréables à côtoyer. En plus, je me réjouis de partager de nouveau la voiture avec Bérénice Demoustier et de pouvoir aider Benoit Tréluyer et Nathanaël Berthon, qui feront leurs débuts en Elite Pro et en Elite sur l’autre voiture. J’ai vraiment hâte d’y être ! »

 

Pesage-24-Heures-du-Mans-2016-Benoit-TRELUYER.-Photo-Thierry-COULIBALY.

Pesage-24-Heures-du-Mans-2016-Benoit-TRELUYER.-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

Si Olivier Panis est l’une des références du Trophée Andros, ce n’est pas du tout le cas de Benoit Tréluyer. Au volant de l’Audi A1 quattro N°10, le triple vainqueur des 24 Heures du Mans et Champion du Monde d’Endurance 2012, effectuera pratiquement ses débuts.

« Mon expérience se limite à deux participations dans le trophée électrique, juste pour le fun. Mais rouler sur la glace est quelque chose qui me tenait à cœur et cela avait déjà failli se faire l’an dernier avec WRT. J’ai toujours aimé la glisse et je me dis que d’avoir commencé à conduire en faisant des freins à main dans les champs devrait m’aider, non ? (Rires) Plus sérieusement, je sais que j’ai tout à apprendre. Les quatre roues motrices et directrices, la gestion de la glisse, le format très compact des courses avec très peu de tours pour se mettre dans le bain… C’est un très gros challenge, mais j’adore ça ! Je compte aussi sur Olivier Panis pour me donner des conseils et je vous promets que je vais bien l’écouter. Son expérience et celle de l’équipe me seront très utiles. Si je pouvais viser les podiums en fin de saison, ce serait top. Gagner, ce serait un rêve. Mais je vais tout donner ! »

 

Nathanaël Berthon et Bérénice Demoustier en Elite

 TROPHEE-ANDROS-2015-ST-DYE-ELECTRIQUE-BERTHON-Le-CHAMPION-2015.


TROPHEE-ANDROS-2015-ST-DYE-ELECTRIQUE-BERTHON-Le-CHAMPION-2015.

 

Dans le Trophée Andros, les équipes engagent leur voiture à la fois en Elite Pro, qui est la catégorie reine, mais aussi en Elite, qui est en quelque sorte la deuxième division. Ainsi, Nathanaël Berthon partagera l’Audi A1 quattro N°10 avec Benoit Tréluyer. Ex-pilote de monoplace (avec notamment une victoire en GP2 Series et un poste de troisième pilote chez Caterham F1), le jeune homme de 27 ans s’est désormais tourné vers l’Endurance. Mais le Trophée Andros est pour lui incontournable durant la période hivernale.

 « J’ai gagné le trophée électrique durant l’hiver 2014-2015. Mais ce sera ma première participation avec une voiture thermique disposant de quatre roues motrices et quatre roues directrices. C’est un beau défi pour moi et je suis heureux de pouvoir le relever avec le Belgian Audi Club Team WRT. Je suis confiant quant au fait que je devrais être dans le coup assez rapidement. Olivier Panis est mon manager et le fait de rouler dans la même équipe que lui a aussi pesé dans la balance puisqu’il pourra me conseiller. Le niveau promet d’être élevé en Elite cette année, mais l’équipe est hyper professionnelle et je me suis toujours senti très à l’aise sur la glace. Mon objectif sera donc de remporter le championnat. »

Avec Olivier Panis, Bérénice Demoustier est l’autre pilote ayant déjà défendu les couleurs du Belgian Audi Club Team WRT l’hiver dernier. La féminine avait toutefois vécu une saison hivernale ne répondant pas à ses attentes.

« J’espère qu’on aura cette fois un vrai hiver avec de la glace. Je n’aime pas rouler sur l’asphalte, comme cela a trop souvent été le cas l’an dernier. J’avais vécu ma moins belle saison en Trophée Andros et j’ai soif de revanche. Je connais désormais très bien le Belgian Audi Club Team WRT et leur manière de travailler. Je suis convaincue que cela va m’aider ! Après, il faut aussi admettre que le niveau des pilotes B, comme on les appelle, n’a jamais été aussi élevé. Je suis à classer parmi les amateurs, mais je vais affronter de nombreux pilotes professionnels. Ce sera d’autant plus valorisant si je parviens à signer de bons résultats ! J’espère aussi que je pourrai me distinguer dans le classement des féminines, même si je ne sais pas encore très bien qui seront mes adversaires. »

Le décompte est désormais en cours avec le premier rendez-vous de cette saison fixé les samedi 3 et dimanche 4 décembre prochains à Val Thorens.

Avec sept épreuves condensées sur les mois de décembre et janvier, l’hiver sera chaud sur la glace!

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN

 

TROPHEE-ANDROS-2015-2016-La-photo-des-bolide-et-des-pilotes-a-VAL-THORENS-Vendredi-4-decembre-2015-Photo-Bernard-BAKALIAN

TROPHEE-ANDROS-2015-2016-La photo des bolides et des pilotes à VAL THORENS-Vendredi 4 decembre 2015-Photo : Bernard BAKALIAN

Le Calendrier du Trophée Andros 2016-2017

 

Samedi 3 et dimanche 4 décembre 2016 : Val Thorens

Vendredi 9 et samedi 10 décembre 2016 : Andorra

Vendredi 16 et samedi 17 décembre 2016 : Alpe d’Huez

Vendredi 6 et samedi 7 janvier 2017 : Isola 2000

Samedi 14 et dimanche 15 janvier 2017 : Hautes Alpes / Serre Chevalier

Vendredi 20 et samedi 21 janvier 2017 : Lans en Vercors

Samedi 28 janvier 2017 : Clermont Ferrand / Super Besse

 

 

Trophée Andros

About Author

gilles