CHAFT : RÉTROS TRES MODE ET TRES « ROCKERS »!

 

Le lecteur aura sans doute oublié, voire jamais entendu parler des bagarres sur les plages du sud de l’Angleterre entre les « Mods » et les « Rockers », à Brighton ou Bournemouth, dans les années soixante.

Ces bourre-pif faisaient pousser des cris d’orfraie dans les « home sweet home » d’une Angleterre craquelante qui commençait à entendre les premiers rifs de « I can get no statisfaction »….

 

LES "MODS" ET LES "ROCKERS"

LES « MODS » ET LES « ROCKERS »

 

Keith a rencontré Mick sur les quais de la station de métro « Dartford » en 1961 et cela va devenir un tsunami mondial qui court et fout encore le frisson aujourd’hui…

Et encore, pire, en 1962, Mary Quant créée cette autre révolution, la Mini Jupe…

Bref la révolution est en marche…

 

L'INVENTION DIABOLIQUE DE MARY QUANT

L’INVENTION DIABOLIQUE DE MARY QUANT

 

Le choc de ces deux sous-cultures Mods et Rockers est centré sur la moto.

Les rockers étaient vêtus de blousons de cuir noir, des bottes de moto, ils écoutaient Eddy Cochran, Gene Vincent,Bo Diddley…

Les Mods  roulaient plutôt en scooter, portaient des costumes dits « cleancut », de coupe nette, ils écoutaient de la soul, du rythm and blues (du vrai, pas la merdasse qui ose porter ce nom aujourd’hui), du Ska, les Who, Les Yardbirds (Eric Clapton, Jeff Beck puis Jimmy Page ! Rien que ça !)

La mode rétro aujourd’hui rapproche ces deux cultures, même si la « bike » est la reine du « back« ,  cela dit, le scooter, lui, a pris une grosse part de marché sur les ventes « moderns »…

Une mode rétro qui envahit le monde et de façon salutaire, le 21ème siècle ne sait plus créer que du virtuel.

Au point que l’on ne se contente plus de restaurer mais on construit des objets rétro, tels ces rétro(viseurs) proposés par Chaft pour la saison 2017.

 

 

Ils s’adaptent parfaitement aux Scramblers, aux Café-Racers, aux Bobbers qui font florès lors de réunions monstres qui vont bien au-delà du passé pour devenir de véritables  « Messes pour le temps présent », j’emprunte le titre sans vergogne à Pierre Henry et son chorégraphe Maurice Béjart parce que c’est une musique éternelle…

Le mot d’ordre de cette mode rétro est l‘élégance…  et la discrétion, il est vrai qu’encore aujourd’hui, ces éléments que sont les rétro(viseurs)sont parfois disgracieux…

Chaft propose de fixer ses rétro(viseurs) en bout de guidon, vers le haut ou vers le bas, sans dénaturer la nature de la moto,  ils sont compacts et réalisés en alu anodisé, qui peut être noir au cas où ce serait indispensable au style de la moto.

 

SUR UN SCRAMBLER, ÇA LE FAIT TOTALEMENT!

SUR UN SCRAMBLER, ÇA LE FAIT TOTALEMENT!

 

Ils s’appellent Trendy Handle et coûtent 52,90 euro.

Détail qui peut être important, c’est une boîte française sise à Carnoux, en Provence.

La liste des revendeurs se trouve sur le site ci-dessous

Infos

04 42 73 48 49
info@chaft.fr
http://www.chaft.fr/

Jean Louis BERNARDELLI

Photos Fabricant et archives anglaises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moto Moto - Divers Sport

About Author

jeanlouis