75ème ANNIVERSAIRE POUR LA LEGENDE DE L’ENDURANCE, DEREK BELL

derek-bell-jacky-ickx1982-24-h-du-mans-vainqueurs-manfred-giet

 

 Derek-BELL-toujours-souriantmême-après-un-effort-intense-©-Manfred-GIET..jp


Derek-BELL-toujours-souriantmême-après-un-effort-intense-©-Manfred-GIET

 

 

Né le 31 octobre 1941 à Pinner dans le Middlesex,en Grande Bretagne, Derek « Reginald » BELL, la légende Britannique de l’endurance, vient de franchir le cap des 75 printemps.

Sa marque de fabrique ? son éternel sourire caractéristique et de longues mèches blondes rebelles, qui lui confèrent une éternelle jeunesse.

Celui qui incontestablement fait partie des plus grands pilotes de l’endurance de tous les temps, au même titre que des Jacky ICKX-Henri PESCAROLO-Sterling MOSS-Brian REDMAN-Olivier GENDEBIEN-Bob WOLLEK-Jochen MASS-Hans-Joachim STUCK-Phil HILL-Pedro RODRIGUEZ ou encore plus récemment Tom KRISTENSEN, n’a semble-t-il pas vu passer les années puisqu’on le rencontre encore de temps en temps  en pleine forme dans les paddocks qu’il a fréquenté durant plus d’un quart de siècle.

Et depuis toujours, sa sympathie, son ouverture d’esprit, en plus de ses dons de pilote, font partie de ses gènes et en ont fait au fil du temps, un des personnages les plus populaires et des plus attachants du paddock des épreuves d’Endurance

Depuis le milieu des années 60′, Derek BELL a consacré toute sa vie au sport automobile, d’abord dans diverses formules de promotion Britanniques de cette époque, avant de quitter la Grande Albion et aller défier les pilotes continentaux aux quatre coins du globe.

Cela l’amena jusqu’à la catégorie reine du sport-auto, la Formule 1, où il pilota des FERRARI, McLAREN, SURTEES, BRABHAM, MARCH, PENSKE et TECNO sans toutefois avoir affolé les statistiques et classements.

Durant cet épisode de sa carrière, qui s’étend de 1968 à 1974, il ne récoltera qu’un seul petit point maigrichon en 1970, lors du GP des USA à WATKINS GLEN sur une SURTEES TS7 après 23 engagements et 9 qualifications en GP plus une participation à six épreuves hors championnat, comme cela existait n ce temps-là!

Et comme à l’époque les pilotes de haut niveau n’hésitaient pas à concourir dans diverses disciplines du sport automobile comme la F2, les voitures de Tourisme et les sports-protos, c’est cette dernière catégorie devint rapidement son cheval de bataille  après une première participation aux 24 Heures du MANS sur une FERRARI 512 S.

Engagé par la suite dans la célèbre écurie de John WYER, Derek décrochera une première victoire aux 24 Heures du MANS 1975 sur la MIRAGE -FORD GULF GR 8 aux côtés de Jacky ICKX avec lequel il remportera un grand nombre de victoires par la suite.

Dès lors son choix définitif était fait en donnant la priorité à l’Endurance où il accumulera victoires et podiums, au point de devenir une des figures centrales dans les épreuves de doubles tours d’horloges ou de 1000 Km.

Derek-BELL-1000-KM-SPA-1970- la-FERRARI-.écurie Francorchamps-512M©-Manfred-GIET

Derek-BELL-1000-KM-SPA-1970- la-FERRARI-.écurie Francorchamps-512M©-Manfred-GIET

 

La plus célèbre parmi celles-ci, les 24 Heures du MANS, il  y triomphera à cinq reprises, dont trois fois avec Jacky ICKX sur FORD MIRAGE (1975) et ensuite sur PORSCHE 936 et 956 en 1981 et 1982 ainsi qu’avec Hans-Joachim STUCK et Al HOLBERT en 1986 et 1987, toujours sur PORSCHE mais la 962.

En tout, Derek BELL participera 26 fois à la prestigieuse classique Mancelle ce qui le situe dans le quarté des pilotes au plus grand nombre de participations juste derrière Henri PESCAROLO (33 participations), le regretté Bob WOLLEK (30 participations) ainsi que le Japonais Yojiro TERADA (29 participations).

Et aux 12 HEURES DE SEBRING, même si il n’y eut jamais les honneurs de la plus haute marche du podium, il les disputa 15 fois tandis que qu’aux célèbres 24 HEURES DE DAYTONA, ily figure également comme triple vainqueur sur les tablettes ou encore comme double vainqueur aux BATHURST 1000 en Australie.

Au total, Derek remportera 26 victoires sur des voitures de sport en Endurance auxquelles viennent s’ajouter 16 autres victoires notables tant en Europe qu’aux Etats Unis,toujours sur des voitures de sport ou protos.

 

 Derek-BELL-lors-de-sa-dernière-victoire-aux-24-Heures-du-Mans-1987-sur-la-Porsche-962-C-©-Manfred-GIET.


Derek-BELL-lors-de-sa-dernière-victoire-aux-24-Heures-du-Mans-1987-sur-la-Porsche-962-C-©-Manfred-GIET.

 

Chez PORSCHE, où il a fait partie des meubles pendant quatorze années, avec le Belge Jacky ICKX , ils étaient devenus de véritables icônes ,au point qu’aujourd’hui encore, on considère cette paire comme les maîtres absolus de la fameuse PORSCHE 962.

Pour le célèbre constructeur de Zuffenhausen, Derek BELL remporta deux titres de Champion du Monde « pilotes » en 1985 et 1986.

Durant sa longue carrière de plus de 40 années, durant laquelle il a « lissé » le tarmac de tous les principaux circuits mondiaux,BELL aura goûté à toutes les grandes disciplines du sport-auto de haut niveau telles:F3-F2-F1-Gr 5-Sports-Protos-Tourisme-F5000-Formule Atlantic etc .

 

Derek-BELL-a-fait-partie-des-meubles-chez-Porsche©-Manfred-GIET

Derek-BELL-a-fait-partie-des-meubles-chez-Porsche©-Manfred-GIET

 

Même s’il a pris entretemps une retraite bien méritée après une dernière course officielle aux 24 Heures de DAYTONA en 2008 sur une RILEY MK XI,il ne réchigne  pas à reprendre de temps en temps, le volant  d’une voiture de course lors d’épreuves historiques comme à GOODWOOD ou au NÜRBURGRING pour faire honneur à son sport et en tant qu’Ambassadeur de PORSCHE,à qui il a tout donné,lui le fils de Farmer des vertes campagnes britanniques ,dont la récolte s’est résumée à engranger coupes, médailles, trophées en tout genre et autres hautes distinctions comme le MEMBER OF BRITISH EMPIRE, qui lui a été remis en 1986 pour ses services rendus au Sport Automobile.

 

Happy Birthday Derek

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

 ENDURANCE-JACKY-ICKX-Derek-BELL-24-Heures-du-Mans-1982-vainqueurs-©-Manfred-GIET.


ENDURANCE-JACKY-ICKX-Derek-BELL-24-Heures-du-Mans-1982-vainqueurs-©-Manfred-GIET.

Histoire des Glorieux anciens

About Author

gilles