DERNIÈRE MINUTE : VETTEL PERD SA 3éme PLACE AU GP DU MEXIQUE, AU PROFIT DE RICCIARDO

f1-2016-mexico-sebastian-vettel-scuderia-ferrari

 

 F1-2016-MEXICO-Le-podium-avec-HAMILTON-vainqueur-ROSBERG-et-VETTELle-30-octobr

F1-2016-MEXICO-Le-podium-avec-HAMILTON-vainqueur-ROSBERG-et-VETTELle-30-octobr

 

Après Max Verstappen pénalisé immédiatement de 5 secondes après l’arrivée par les commissaires sportifs et ce pour avoir gêné le pilote Ferrari Sebastian Vettel en toute fin de GP, quelques heures plus tard ces mêmes commissaires sportifs ont ensuite déclassé de sa 3éme place… le pilote Allemand de Ferrari, après lui avoir infligé 10 secondes de pénalité, lesquelles le fond glisser du podium à la 5éme place juste derrière … Verstappen !

Le pilote Allemand étant reconnu coupable d’avoir changé de direction au freinage du virage n°4 pour gêner et retarder l’autre pilote Red Bull, Daniel Ricciardo.

Du coup, la 3éme place du podium qui sous le damier revenait à Verstappen, puis après sa pénalité à Vettel , échoit finalement à l’Australien Daniel Ricciardo qui hérite de la dernière marche du podium.

 

F1-2016-MEXICO-Sebastian-VETTEL-Scuderia-FERRARI-

F1-2016-MEXICO-Sebastian-VETTEL-Scuderia-FERRARI-

 

Voici les explications des commissaires ;

La télémétrie et les preuves vidéo montrent que le pilote de la voiture n°5 Vettel, a changé de direction au freinage.

L’article 27.5 et les Notes du directeur de course ont essentiellement trois critères qui déterminent une infraction :

1) Piloter d’une manière potentiellement dangereuse.

2) Un changement anormal de direction.

3) Un autre pilote qui doit faire une manœuvre pour éviter une touchette.

Les vidéos, comprenant les enregistrements du circuit, les images de la réalisation, les deux caméras embarquées des pilotes, auxquelles il convient d’ajouter la télémétrie, montrent qu’il y a eu un changement anormal de direction de la voiture n°5 et cette manœuvre a été jugé comme étant potentiellement dangereuse en raison de la proximité des roues de chaque monoplace.

Les preuves vidéo montrent clairement que la voiture n°3 de Ricciardo, a donc dû effectuer une manœuvre d’évitement.

En conséquence, comme les trois critères ont été remplis, le pilote de la voiture n°5 est reconnu coupable d’une infraction à l’Article 27.5 du Règlement Sportif de la Formule 1.

Et il lui a été attribué 10secondes en plus de son temps, pénalité qui le fait donc dégringoler de la 3éme à la 5me place!

 

Photos : PIRELLI et SCUDERIA FERRARI

 

F1-2016-MEXICO-Sebastian-VETTEL-Scuderia-FERRARI-

F1-2016-MEXICO-Sebastian-VETTEL-Scuderia-FERRARI-

F1

About Author

gilles