LEWIS HAMILTON REMPORTE LE GRAND PRIX DU MEXIQUE DE F1 DEVANT NICO ROSBERG QUI RESTE EN TÊTE AVEC 19 POINTS D’AVANCE

f1-2016-mexico-victoire-la-51-eme-en-gp-pour-lewis-hamilton-ce-dimanche-30-octobre

 

F1-2016-MEXICO-La-MERCEDES-de-LEIS-HAMILTON- file vers sa 51 éme victoire en GP égalant Alain PROST

F1-2016-MEXICO-La-MERCEDES-de-LEWIS-HAMILTON- file vers sa 51 éme victoire en GP égalant Alain PROST

 

Victoire ce dimanche à l’issue des 71 tours pour la Mercedes de Lewis Hamilton qui triomphe pour la 51éme fois et rejoint Alain Prost sur les tablettes mondiales, en remportant le Grand Prix du Mexique de Formule 1, en devançant à l’arrivée la seconde Mercedes de Nico Rosberg, la Red Bull Renault de Max Verstappen, la Ferrari de Sebastian Vettel, la seconde Red Bull-Renault de Daniel Ricciardo et la deuxième Ferrari de Kimi Räikkonen qui précéde la Force India-Mercedes de Nico Hülkenberg

Suivent les deux Williams-Mercedes de Valterri Bottas et Felipe Massa, le Top 10 étant complété par la seconde Force India-Mercedes de Sergio Pérez

 

 F1-2016-MEXICO-La-FERRARI-de-SEBASTIAN-VETTEL


F1-2016-MEXICO-La-FERRARI-de-SEBASTIAN-VETTEL

 

A noter que les commissaires sportifs enquêtent sur l’attitude de Verstappen en fin de course qui n’a cessé une fois de plus de gêner et bloquer cette fois Vettel ! Par la radio ses ingénieurs lui avaient intimé l’ordre de laisser passer Vettel… mais le garnement n’a pas obéi celui que l’on nomme désormais le ‘ bad boy’!

FINALEMENT Verstappen écope fort logiquement de CINQ secondes de pénalisation et glisse de la 3éme à la 5éme place

Au classement provisoire du Championnat Rosberg totalise 349 points contre 330 pts à Hamilton soit une avance de 19 points avant les deux derniers GP, à Sao Paulo sur le circuit d’Interlagos au Bésil et à Abou Dhbi sur la piste de Yas Marina

De quoi voir venir et assurer à chaque fois une seconde place, synonyme de bons précieux poiints (18) contre 25 au vainqueur et calculer qu’en cas de nouvelle double victoire d’Hamilton, Nico seulement second serait mzlgré tout sacré le 29 novembre à Yas Marina avec cinq points d’avance…

 

 F1-2016-MEXICO-Nouveau-recor-enF1-pour-BOTTAS-avec-2725-km-h-en-vitesse-de-pointe.j


F1-2016-MEXICO-Nouveau-recor-enF1-pour-BOTTAS-avec-2725-km-h-en-vitesse-de-pointe.j

 

A retenir encore la performance de Valterri Bottas, dont la Williams-Mercedes pendant le GP, a été chronométré dans la longue ligne droite du circuit Hermanos Rodriguez de Mexico City à 372,5 km/h en vitesse de pointe!

 

F1-2016-MEXICO-Lewis-HAMILTON-triomphe-et-remorte-son-51éme-GP-de-F1-ce-30-Octobre.

F1-2016-MEXICO-Lewis-HAMILTON-triomphe-et-remorte-son-51éme-GP-de-F1-ce-30-Octobre.

 

Lewis visiblement radieux confiait ses émotions :

« Au premier virage, je suis arrivé tellement vite que je n’ai pas pu aller ailleurs que dans l’herbe. Au freinage, j’avais fait un tel plat sur mon pneu avant droit que j’ai eu ensuite d’énormes vibrations en début de course, je pouvais à peine voir la piste, j’ai même pensé un moment que ma course était finie. Puis j’ai mis des pneus frais et ça allait beaucoup mieux.

 

 F1-2016-MEXICO-VIVA-MEXICO-pour-LEWIS-HAMILTON-victorieux-pour-la-51-éme-fois-en-carriére-ce-30-octobre


F1-2016-MEXICO-VIVA-MEXICO-pour-LEWIS-HAMILTON-victorieux-pour-la-51-éme-fois-en-carriére-ce-30-octobre

 

Et il enchainait:

Mais c’est quand même difficile de réaliser que je suis ici sur la plus haute marche du podium. Ça fait trois années d’affilée que nous sommes la meilleure équipe et je suis très fier d’en faire partie, car c’était le plan d’origine. Et je ne pouvais pas rêver mieux, quand j’ai choisi de la rejoindre.»

 

f1-2016-mexico-la-mercedes-de-bnico-rosberg

 

De son côté Nico Rosberg expliquait :

«Max Verstappen est toujours un peu à la limite, mais c’est de la course automobile, donc j’imagine que c’est plaisant à regarder à la télévision. Dans la voiture, c’est plutôt excitant et je suis heureux d’avoir pu m’en sortir à chaque fois, pour finir deuxième. A part ça, tout s’est bien passé aujourd’hui, mais Lewis (Hamilton) était un peu trop rapide aujourd’hui, et même tout le week-end. Il a fait du bon travail donc je dois me contenter de la deuxième place.»

 

  F1-2016-MEXICO-Le-podium-avec-HAMILTON-vainqueur-ROSBERG-et-VETTELle-30-octobre.


F1-2016-MEXICO-Le-podium-avec-HAMILTON-vainqueur-ROSBERG-et-VETTEL, le 30-octobre.

 

Le pilote Mercedes Lewis Hamilton s’impose donc au Mexique depuis la pole position devant son équipier Nico Rosberg et la Ferrari de Seb Vettel, troisi-me finalement après la pénalité infligée au jeune Verstappen. Le Britannique s’élançait chaussé des pneumatiques tendres et respecte ensuite une stratégie d’un seul et unique arrêt aux stands en basculant plus tard sur les pneumatiques medium.

Durant cette épreuve on l’a dit, Valtteri Bottas, pensionnaire de l’écurie Williams, est quant à lui relevé à une vitesse de 372 km/h (avec les enveloppes medium), soit une valeur toute proche de la référence établie, en course, en Formule 1.

 

F1-2016-MEXICO-NICO-ROSBERG-devance-les-RED-BULL-RENAULT-de-VERSTAPPEN-et-RICCIARDO.j

F1-2016-MEXICO-NICO-ROSBERG-devance ici  les RED-BULL-RENAULT de VERSTAPPEN-et-RICCIARDO.

 

A l’instar des deux Mercedes qui occupent la première ligne, la majorité des pilotes s’élance avec les mélanges tendres. Juste derrière elles, les deux Red Bull démarrent avec les super-tendres qui doivent, théoriquement, leur permettre de prendre un départ plus incisif au détriment de la longueur du premier relais.

Daniel Ricciardo chausse néanmoins les medium durant le Safety Car Virtuel déployé dès le premier tour, puis les tendres pour un sprint final qui le voit rallier l’arrivée en 4éme position grâce à l’usage des trois types de gommes disponibles.

À l’exception de la Toro Rosso de Daniil Kvyat, tous les pilotes privilégient les pneumatiques medium durant leur deuxième relais, Felipe Nasr et sa Sauber s’étant pour leur part élancés en medium.

Auparavant, Sebastian Vettel avec sa Ferrari, boucle le plus long run de départ avec les tendres, n’en changeant pour les medium qu’au 32éme tour. Nasr effectuant quant à lui le plus long relais de l’épreuve. En basculant des medium aux super-tendres au 49éme tour, il démontre ainsi la longévité de cette sélection en course, tandis que Jolyon Palmer, à un tour près, était en passe de boucler le Grand Prix en medium.

 

 F1-2016-MEXICO-La-RENAULT-RS-16-de-JOLYON-PALMER


F1-2016-MEXICO-La-RENAULT-RS-16-de-JOLYON-PALMER

 

Les températures ont été aujourd’hui plus élevées qu’elles ne l’ont été durant les essais libres, les valeurs sur la piste demeurant tout juste en dessous de 40°C tout au long de l’épreuve.

La longueur de la pit-lane, fut l’un des paramètres clé du succès, puisque sa longueur – la plus importante de la saison –  augmenta la durée de chaque pit-stop.

A l’arrivée Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport précisait:

« La course d’aujourd’hui s’est caractérisée par une forte dose d’éléments stratégiques, puisque les pilotes qualifiés en première ligne s’élançaient en gommes tendres et ceux de la seconde en super-tendres. Les teams ont cependant dû se montrer réactifs face aux éléments extérieurs et au scénario de la course pour profiter de la moindre opportunité. Mais comme nous l’avions imaginé, la plupart des pilotes rallia l’arrivée en ne respectant qu’un arrêt grâce au faible niveau de dégradation des pneumatiques. »

 

Peter GRISWOLD

Photos : PIRELLI et TEAM

 F1-2016-MEXICO-Lewis-file-vers-sa-51-éme-victoire-en-F1-ce-30-octobre-


F1-2016-MEXICO-Lewis-file-vers-sa-51-éme-victoire-en-F1-ce-30-octobre-

LE CLASSEMENT FINAL DU GRAND PRIX DU MEXIQUE

 

1 – Lewis Hamilton (Mercedes W07) les 71 tours en 1h40’31″402

2 – Nico Rosberg (Mercedes W07) à 8″354

3 – Sebastian Vettel (Ferrari SF16-H) à 17″313

4 – Daniel Ricciardo (Red Bull RB12-TAG) à 20″858

5 – Max Verstappen (Red Bull RB12-TAG) à 21″323

6 – Kimi Räikkönen (Ferrari SF16-H) à 49″376

7 – Nico Hulkenberg (Force India VJM09-Mercedes) à 58″891

8 – Valtteri Bottas (Williams FW38-Mercedes) à 1’05″612

9 – Felipe Massa (Williams FW38-Mercedes) à 1’16″206

10 – Sergio Perez (Force India VJM09-Mercedes) à 1’16″798

11 – Marcus Ericsson (Sauber C35-Ferrari) à 1 tour

12 – Jenson Button (McLaren MP4/31-Honda) à 1 tour

13 – Fernando Alonso (McLaren MP4/31-Honda) à 1 tour

14 – Jolyon Palmer (Renault RS16) à 1 tour

15 – Felipe Nasr (Sauber C35-Ferrari) à 1 tour

16 – Carlos Sainz (Toro Rosso STR11-Ferrari) à 1 tour

17 – Kevin Magnussen (Renault RS16) à 1 tour

18 – Daniil Kvyat (Toro Rosso STR11-Ferrari) à 1 tour

19 – Esteban Gutierrez (Haas VF16-Ferrari) à 1 tour

20 – Romain Grosjean (Haas VF16-Ferrari) à 1 tour

21 – Esteban Ocon (Manor MRT05-Mercedes) à 2 tours

 

ABANDON

1° tour : Pascal Wehrlein

 

 F1-2016-MEXICO-ROSBERG-devant-VERSTAPPEN


F1-2016-MEXICO-ROSBERG ici devant VERSTAPPEN, finit second et conserve le leadership

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DU MONDE DES PILOTES

 

1.Rosberg : 349 points – 2.Hamilton : 330 pts – 3.Ricciardo : 239 pts – 4.Vettel: 192 pts – 5.Raikkonen : 178 pts – 6.Verstappen : 175 pts – 7.Perez : 85 pts – 8.Bottas : 85 pts – 9.Hulkenberg : 60 pts – 10.Alonso : 52 pts

 

 

F1 Sport

About Author

gilles