SEA BUBBLE : DU RÊVE A LA RÉALITÉ ? … LA VOITURE VOLANTE SUR LA SEINE A PARIS

sea-bubble-des-voitures-qui-voleront-bientot-au-dessus-de-la-seine

 

SEA BUBBLE - Des-voitures-qui-voleront-bientot-au-dessus-de-la Seine

SEA BUBBLE –  A Paris, des-voitures qui voleront bientôt au dessus de la Seine

 

SEA BUBBLE : DU RÊVE A LA RÉALITÉ ?

 

En préambule, on précise tout de suite que l’inventeur de ce projet SEA BUBBLE, avait déjà tenté de proposer ce type d’engin sur les océans et dénommé Hydrofoil  mais cela n’a jamais franchement fonctionné, bien au contraire!

Il remet cela aujourd’hui avec un projet de voitures volantes sur la Seine pour traverser Paris!

Alors de quoi s’agit-t-il ? Est-ce bien sérieux ou n’est-ce qu’un rêve, de la science fonction ou faut-il vraiment y croire et imaginer un jour la Seine envahit de ces SEA BUBBLE,

Si l’on se veut optimiste, ces SEA BUBBLE pourraient bientôt devenir à Paris au début, de véritables taxis sur l’eau à partir du printemps 2017 ! Des UBER aquatiques!!!

Ces drôles d‘engins de la taille d’une petite voiture de 4 mètres de long et 2 mètres de large, pouvant accueillir 4 passagers et un pilote, devraient donc en effet permettre de traverser Paris sur la Seine en moins d’un quart d’heure du Pont Mirabeau à Bercy!

Assurément alléchant… Mais!

 

 SEA-BUBBLE

COMMENT CA MARCHE ?

 

Sous chaque véhicule SEA BUBBLE, il y a deux ailes, lesquelles sont propulsées par deux moteurs électrique et lorsque l’engin démarre, au bout de quelques mètres, elles décollent légèrement, se soulèvent, les ailes continuant à toucher l’eau, le frottement se trouvant réduit de 40% par rapport à une coque de bateau.

Compagnon d’Éric Tabarly, le navigateur Alain Thébault, est à l’origine de cette invention, en compagnie du recordman de vitesse en planche à voile Anders Bringdal.

Alain Thebaut n’est pas l’inventeur de l’Hydroptere c’est Tabarly. Thebaut n’en a été que le continuateur avec l’aval d’Eric . Cela dit Thebaut est du genre affabulateur. Il a planté pas mal de sponsors en leur promettant monts et merveilles et au résultat rien!

Dernier en date ? DCNS à qui il a promis le record du Pacifique. Ça s’est terminé par … le record de la baie de San Francisco, d’où l’Hydroptere n’a pas bougé!

Mais qu’est l’Hydroptère ?

Une sorte de trimaran, pouvant s’élever jusqu’à 5 mètres au-dessus des flots grâce à ses ailes qui généraient une poussée hors de l’eau.

Sa stabilité étant assurée par des foils, des ailes immergées dans l’eau. Mais on l’a dit le projet a échoué…

Concernant les SEA BUBBLE, les batteries, dont le coût unitaire s’élève à 12.000 €, sont rechargées grâce à des panneaux solaires et des bornes électriques.

Ce type moderne de transport écolo, silencieux, intéresse sérieusement la maire de Paris, Anne Hidalgo

Laquelle envisage de tester plusieurs de ces engins révolutionnaires et de les de mettre en circulation sur la Seine dès 2017, indiquant :

« Je souhaiterais, si possible, que Paris soit la première capitale à tester les premiers prototypes de ces bulles volantes électriques sur la Seine. »

Selon les observateurs avertis, ces SEA BUBBLE seraient testés au début sur le modèle des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) mais si tout se passe bien, les SEA BUBBLE pourraient alors être proposés en libre-service, comme les AUTOLIB.

Enfin, pour le démarrage de l’opération en 2017, Il devrait y avoir deux embarcadères, l’un à l’ouest de Paris du coté du Pont Mirabeau, l’autre vers Bercy

Reste une question ?

Existe-t-il un projet, de transformer la Seine en autoroute… ?

 

François LEROUX

Photos : SEA BUBBLE.

 

 

Sport

About Author

gilles