MOTOGP 2017 A SEPANG : LES POLE DE BINDER ET DOVIZIOSO

La veille, les pilotes de MotoGP ont tous râlé parce que le séchage de cette piste est débile, des heures après la pluie et malgré la chaleur, il reste des plaques d’humidité un peu partout, invisibles pour le pilote, bref pour le GP, danger.

Cela dit, pas de problème de séchage pour les Moto3 qui attaquent leur qualif, il pleut, léger d’abord, puis façon ouragan ensuite, pour revenir à une pluie normale…

 

MOTO3 : BINDER, DANS LE DERNIER TOUR, APRES LES DAMIERS

BINDER PHÉNOMÉNAL

BINDER PHÉNOMÉNAL

 

Il pleut donc légèrement, au moment des qualifs, avec un ciel glauque et gris.  Certains partent quand même en slicks… et ils rentrent immédiatement aux pits pour passer en pneus pluie.  Binder fait partie de ces ex optimistes. On ne le reverra que beaucoup plus tard, aux alentours de la cinquième place, puis pole dans son dernier tour, il a réussi son coup, tout seul à rouler et donc pas d’eau dans la g… projetée par les mecs devant.

C’est anecdotique mais dans les premiers instants de couse, Quartararo est meilleur temps.

Danilo est dans l’herbe, Ono est à genoux sur la piste, après un gros high side.

Evacué en vitesse bien sûr.

Danilo repart mais la qualif est foutue.

On voit d’abord un tir d’artillerie italienne, Dalla Porta et Antonelli mènent au chrono. Puis il commence à tomber des hallebardes.

On sort à la fois le drapeau de pluie, fond blanc et croix de Saint André rouge, et le drapeau de piste glissante, bandes jaunes et rouges. Navarro prend le lead (de 95 millièmes) il a raison, la météo s’aggrave et ça va devenir de plus en plus difficile de descendre les temps.

Puis la piste devient un torrent.

Alors on sort le drapeau rouge.

Binder est cinq, Quartararo six.

Devant il ya Navarro, Dalla Porta, Antonelli, Bendsneyder.

On envoie une voiture pour tester, elle part carrément de temps en temps en aquaplaning ! Vraiment raté le drainage du nouveau circuit.

La pluie diminue, on ressort.

D’abord sans espoir, juste pour régler la moto s’il pleut le lendemain, les bons roulent cinq secondes plus lentement qu’en début de séance !

Puis cette différence passe à une seconde.

Ceux qui ont totalement foiré leur qualif avant la pluie espèrent améliorer les choses…

Bagnaia, on sait qu’il est extrêmement rapide sur piste mouillée, décroche la troisième place.

Rodrigo la quatrième.

Au tour suivant, Bagnaia  prend la pole, dans de grandes glissades à la Marquez, superbe.

Navarro comprend qu’il peut reprendre la pole, ce qu’il fait.

Bagnaia retente dans le dernier tour et finit 38 millièmes derrière Navarro, ça va charcler !

Binder est encore  en piste quand on sirt le drapeau à damiers, il est seul en piste  et il bat Navarro, prenant la pole de 95 millièmes.

On est champion du monde et on veut montrer qu’on pourrait le devenir une deuxième fois sur la même année !

Résultats pole Sepang Moto3

http://resources.motogp.com/files/results/2016/MAL/Moto3/QP/Classification.pdf?v3_2bf5655b

 

MOTOGP : GROSSES ET BONNE SURPRISES

PREMIERE LIGNE D’ENFER!

 

La séance de qualif Q1 a été gagnée par Crutchlow, qui avait chuté le matin et s’était retrouvé en rattrapage.

C’est Loris Baz qui a pris la deuxième place pour aller disputer la vraie pole, on sait que le garçon se débrouille très bien sur piste humide, cela se confirme.

On est toujours en pneus pluie, elle a cessé mais on le sait, Sepang, ça ne sèche pas.

Ce qui est le comble pour un endroit où il pleut tous les jours e l’année, à des heures variables certes mais tous les jours !

Il apparaît tout de suite que Lorenzo est en grande forme, il sera plusieurs fois en tête de feuille des chronos, en grosse bagarre avec Rossi d’ailleurs, on sait que Lorenzo est obsédé par le fait de battre Rossi au général, il a 24 points de retard.

C’est marrant d’ailleurs, quand il marche, il n’engueule plus Michelin, seul responsable selon lui (et seulement lui !) de la perte du titre.

Marquez s’est bien battu en début de séance, puis son deuxième train ne devait pas être convaincant, il termine à une petite quatrième place, il a sûrement compris la leçon de l’Australie où sur une piste séchante, il s’est bourré alors qu’il était en tête…

Crutchlow a oublié la menace, il chute, il sauvera de justesse une cinquième place, dans son dernier tour.

Vinales est pertu, il a été formidablement brillant sur le sec, au point que durant le roulage du matin, il a fini devant Marquez, il termine sept à une seconde et demi de la mole.

Alors la pole ?

Elle est pour Dovizioso, les deux Yamaha qui ont fait des essais exécrables le vendredi ont bien repris, mais faut pas pousser…

C’est donc la Ducati qui prend cette pole, ça doit bien plaire à « Dovi » d’être devant Lorenzo, l’an prochain il sera son valet…

En tous cas, après une absence de moisson de plusieurs mois, Yamaha a une bonne chance de gagner.

Précision, la météo de demain prévoit 100% de pluie…

Et donc de grosses surprises possibles.

Résultat pole MotoGP Sepang 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/MAL/MotoGP/Q2/QualifyingResults.pdf?v1_306124fc

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis