OGIER DÉJÀ LEADER AU RALLYE DE GRANDE BRETAGNE

wrc-2016-wales-rally-la-polo-vw-de-sebastien-ogier

 

WRC-2016-WALES-RALLY-La-VW-POLO-de-SEB-OGIER

WRC-2016-WALES-RALLY-La-VW-POLO-de-SEB-OGIER

 

Disputée dans la boue des forêts galloises, la première étape du Rallye de Grande-Bretagne a offert sa dose de suspense et de rebondissements. À l’issue d’une journée représentant plus de la moitié du kilométrage chronométré

Après une cérémonie de départ organisée jeudi soir à Colwyn Bay, les équipages se réveillaient très tôt pour prendre le départ de la première étape du Wales Rally GB. Dès 5h30, les voitures quittaient Deeside pour mettre le cap au sud. À l’issue d’une liaison de 130 km, les concurrents s’élançaient dans les 32 km de Myherin, enveloppés d’un épais brouillard.

Si Sébastien Ogier se retrouve solide leader ce vendredi soir possédant 37.3 d’avance sur son premier poursuivant, l’Estonien Ott Tanak, il n’en demeure pas moins qu’il se montrait soucieux en revenant au parc de regroupement

En effet au cours de la journée, ses deux partenaires au sein du Team Volkswagen, le Norvégien Andreas Mikkelsen d’abord, puis le Finlandais Jari-Matti Lattvala ensuite, ont tous deux rencontrés des problèmes de transmission …

Tant et si bien qu’Ogier, craignait d’être à son tour la prochaine victime, lâchant:

« Je suis content d’être à l’arrivée ici car je crois que la transmission est en train de casser. Définitivement, nous avons un souci sur la voiture après les problèmes de Jari-Matti et Andreas. »

Toujours est-t-il que c’est bien lui qui occupe au soir de la première étape le leadership, au volant de l’unique VW Polo ‘rescapée‘ et encore en mesure de triompher.

 

WRC-2016-WALES-RALLY-OTT-TANAK-FORD-Fiesta

WRC-2016-WALES-RALLY-OTT-TANAK-FORD-Fiesta

 

Le quadruple Champion du monde, couronné il y a deux semaines à l’issue du Rallye de Catalogne, pointe en tête avec 37.3 d’avance sur la Ford Fiesta RS WRC de l’Estonien Ott Tanak, ralenti – dommage – par une crevaison lors de la huitième et ultime spéciale du jour.

 

WRC 2016 WALES RALLY La DS3 CITROEN de KRIS MEEKE

WRC 2016 WALES RALLY La DS3 CITROEN de KRIS MEEKE

 

Et  Ogier compte 1’09 et 1’12.8 d’avance sur les deux Hyundai i20WRC du Belge Thierry Neuville et du Néo-Zélandais Hayden Paddon, le Top 5 étant complété, lui, par la DS3 Citroën de Kris Meeke à 1’14.8

 

 WRC 2016 WALES RALLY La HYUNDAI de HAYDEN PADDON.j


WRC 2016 WALES RALLY La HYUNDAI de HAYDEN PADDON.j

 

Suivent, la troisième Hyundai i20 WRC de l’Espagnol Dani Sordo à 2’07.2, suivi de la Ford Fiesta du Norvégien Mads Ostberg à 2’37.3 et qui devance la VW Polo du Finlandais Jari-Matti Latvala, qui pointe au huitième rang à 3’43.6.

 

wrc-2016-wales-rally-la-ds3-citroen-de-stephane-lefebvre

 

Ensuite, on pointe la DS3 Citroën de Stéphane Lefebvre le jeune Français de retour en course après son grave accident du Rallye d’Allemagne et neuvième à 4’21.6, le Top 10 étant complété par la Skoda Fabia R5 du Finlandais Esapekka Lappi, à 4’55

Il précéde la Ford Fiesta du Français Eric Camilli, 11éme à 5’26.

Quant à Andras Mikkelsen qui joue le titre de vice-Champion du monde en cette fin de saison – il reste encore l’Australie- lui il se retrouve ce vendredi soir 19éme à 8’58.6

Quant à Craig Breen au volant de sa DS3, dès les premiers kilomètres du second passage dans Myherin, Breen partait à la faute. Après plusieurs tonneaux, l’Irlandais était contraint à l’abandon.

Aprés le retour de la voiture de Craig Breen à l’assistance, l’équipe Citroen Abou Dhabi  procédait à son examen en vue d’un retour en Rally2. Toutefois, les dégâts étaient jugés trop importants pour repartir dans de bonnes conditions et l’abandon définitif était prononcé.

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

WRC

About Author

gilles