PREMIERS TESTS RÉUSSIS AU ‘PAUL RICARD’ POUR LA NOUVELLE ORECA 07 AVEC NICO LAPIERRE.

Premier roulage de l'Oreca 07, circuit Paul Ricard, du 25 au 27 octobre 2016.

© Alexis Goure

 

La nouvelle ORECA 07 LM P2 se dévoile !

Premier roulage de l'Oreca 07, circuit Paul Ricard, du 25 au 27 octobre 2016. © Alexis Goure

Premier roulage de l’Oreca 07, Circuit ‘Paul Ricard’, du 25 au 27 octobre 2016.
© Alexis Goure

 

La nouvelle ORECA 07 a terminé ce jeudi en fin de journée, son premier test de développement. Comme pour ses grandes sœurs, cette session de déverminage entamée la veille mercredi 26 octobre s’est déroulée juste à proximité des ateliers d’ORECA, sur le Circuit Varois du ‘Paul Ricard’ au Castellet. Une séance positive avec des supers feelings pour le pilote-maison, Nicolas Lapierre en charge de ce roulage et un très bon bilan au niveau technique.

La famille des «Le Mans Prototypes» conçus par ORECA s’est agrandie ce mercredi. La dernière-née, la toute nouvelle ORECA 07 a en effet pris la piste et entamé hier 26 octobre son programme de développement sur le Circuit ‘Paul Ricard’ donc, programme qui s’est poursuivi ce jeudi.

Aux mains de Nicolas Lapierre, elle a bouclé ses premiers essais sans rencontrer le moindre problème. Répondant à la nouvelle réglementation LM P2 qui entrera en vigueur en 2017, ce prototype incarne les valeurs les plus avancées du savoir-faire et de l’expertise du pôle ORECA Technology.

Nicolas Lapierre : «Je me régale déjà !»

 ENDURANCE 2017 -Premiers essais au PAUL RICARD pour la nouvelle ORECA 07 avec Nicolas LAPIERRE les 26 et 27 Octobre.


ENDURANCE 2017 -Premiers essais au ‘PAUL RICARD’ pour la nouvelle ORECA 07 avec Nicolas LAPIERRE les 26 et 27 Octobre.

 

Comme ses grandes soeurs -ORECA 01, ORECA 03, ORECA 05- c’est à quelques centaines de mètres du centre technologique du Groupe ORECA qui se trouve dans la Zone Industrielle de Signes, aux portes du Paul Ricard, que la nouvelle ORECA 07, a effectué ses premiers pas. La proximité est un élément non négligeable, il faut bien le souligner, nous pensons à Magny Cours pour exemple du même cas de figure.

Après une étude poussée dans les moindres détails et un travail de production et d’assemblage intense au cours des dernières semaines, l’auto a donc enfin pris la piste pour la toute 1ère fois, ce mercredi 26 octobre, à 15 h 29 très précises.

 

ENDURANCE-2017-Premiers-tours-de-roue-pour-la-nouvelle-ORECA-07-les-26-et-27-Ocobre-au-PAUL-RICARD-avec-NICOLAS-LAPIERRE-Photo-Alexis-GOURRE

ENDURANCE-2017-Premiers-tours-de-roue-pour-la-nouvelle-ORECA-07-les-26-et-27-Octobre-au-‘PAUL-RICAR’D-avec-NICOLAS-LAPIERRE-Photo-Alexis-GOURRE

 

Nicolas Lapierre, après avoir vérifié les fonctionnalités de base, a entamé un programme de développement qui se poursuivra jusqu’à l’homologation finale de la voiture au mois de décembre. Rapidement séduit par sa nouvelle monture, le pilote officiel ORECA qui dispute cette saison et les épreuves du Championnat du Monde d’Endurance WEC au volant d’une Alpine A460 née chez ORECA et aussi celles du Championnat d’Europe d’Endurance ELMS cette fois derriére le volant d’une ORECA 05 du Team Américain Dragonspeed, a multiplié les runs, selon le planning établi, découvrant au fur et à mesure son potentiel.

Les équipes d’ORECA Technology ont continué le développement par une journée clémente ce jeudi, travaillant sur différents paramètres liés à la performance pure.

Naturellement questionné Nicolas Lapierre, confiait ses premières –bonnes– impressions :

« Les sensations à bord de la ORECA 07 ont immédiatement été très bonnes. Il y a clairement un palier très important de franchi entre la ORECA 05 et la ORECA 07. Le soin qui a été apporté à chaque détail est impressionnant et cela se traduit par le comportement de l’auto qui est excellent. Les ingénieurs m’avaient présenté une très belle voiture, avec des gains à tous les niveaux. C’est le feeling que j’ai eu de manière concrète depuis le début des essais. Je me régale déjà! Nous avons enchaîné les tours sans ennui et nous avons bien travaillé, dans la sérénité. Ça donne envie d’être à nouveau en piste. Avec une voiture comme l’ ORECA 07, la catégorie LM P2 entre vraiment dans une nouvelle ère. »

Probablement celle du futur de l’Endurance car après l’arrêt d’Audi, il se murmure en coulisses, qu’au terme de la saison 2017, Toyota voire Porsche qui ne souhaiterait pas poursuivre seul, pourrait également mettre un terme à leurs programmes LMP1 !

 

David Floury : «Le potentiel est plus qu’intéressant…»

Premier roulage de l'Oreca 07, circuit Paul Ricard, du 25 au 27 octobre 2016. © Alexis Goure

Premier roulage de l’Oreca 07, Circuit ‘Paul Ricard’, du 25 au 27 octobre 2016.
© Alexis Goure

 

Propulsée par le tout nouveau moteur V8 atmosphérique Gibson, commun dès la saison prochaine à tous les constructeurs présents en LM P2, la nouvelle ORECA 07 est le prototype sur lequel le bureau d’études a été «le plus loin et fait le moins de compromis» dixit David Floury, Directeur d’ORECA Technology.

Basée autour d’une monocoque commune à la ORECA 05, la nouvelle ORECA 07 bénéficie d’une aéro radicalement différente, avec un gain sensible en finesse et en appui. Affichant 930 kg sur la balance, comme l’exige le règlement, la ORECA 07 a fait l’objet d’une recherche approfondie au niveau du poids. Elle embarque donc un lest non négligeable. Avec la poursuite de partenariats avec des références telles que X-Trac pour la boîte de vitesses ou PKM Consulting pour les amortisseurs, la mécanique s’inscrit quant à elle dans la continuité de la ORECA 05, victorieuse des deux dernières éditions des ’24 Heures du Mans’ en LM P2. Chacune des composantes a toutefois été optimisée, que ce soit au niveau de la performance pure et de la fiabilité.

David Floury, précise :

«Il s’agit d’une étape dans le programme, mais d’une étape importante et très positive. Nous n’avons pas rencontré de problème et cela nous a permis de bien travailler. Le potentiel est plus qu’intéressant puisque nous retrouvons le niveau de performances que nous espérions en simulation. La qualité est également au rendez-vous e il y a un vrai step franchi par rapport à la ORECA 05. Ce n’est que le début du chemin à parcourir avant la première course à Daytona mais c’est une première récompense pour tout le monde. Il y a toujours une certaine pression avant un premier roulage. Nous avions coché cette date et les gars peuvent être fiers du travail accompli. Maintenant, on passe à la prochaine étape! »

Premier roulage de l'Oreca 07, circuit Paul Ricard, du 25 au 27 octobre 2016. © Alexis Goure

Premier roulage de l’Oreca 07, Circuit ‘Paul Ricard’, du 25 au 27 octobre 2016.
© Alexis Goure

 

Présent dans la catégorie LM P2 en tant que constructeur depuis 2011, ORECA cumule à ce jour 41 victoires, 36 poles et 12 titres. Un palmarès décroché par l’intermédiaire des teams-clients, dont pas moins de douze différents ont connu les joies du succès.

La première apparition en compétition de la ORECA 07 se fera fin janvier à l’occasion des ’24 Heures de Daytona’. Outre le WeatherTech SportsCar Championship, l’auto sera présente en Championnat du Monde d’Endurance WEC et également bien sûr en Championnat d’Europe, celui de l’ELMS (European Le Mans Series).

Au vu des brillants résultats enregistrés avec sa petite sœur, la ORECA 05 ces dernières années, nul ne doute que cette ORECA 07 sera une sérieuse concurrente pour ses nouvelles rivales sur les circuits, les nouvelles LIGIER et NORMA 2017, entre autres, sans négliger la future REILEY qui va débuter dans la catégorie LMP2…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :
Alexis GOURRE

 

Premier roulage de l'Oreca 07, circuit Paul Ricard, du 25 au 27 octobre 2016. © Alexis Goure

Premier roulage de l’Oreca 07, Circuit ‘Paul Ricard’, du 25 au 27 octobre 2016.
© Alexis Goure

About Author

gilles