YAMAHA X-MAX 300 : LE NOUVEAU-NÉ D’UNE FAMILLE DE SURDOUÉS.

LE SCOOTER A DE LA GUEULE, LES IMMEUBLES FAÇON ANNÉES SOIXANTE, C’EST UNE AUTRE AFFAIRE…

 

Nouvel arrivant dans la famille Max, le 300…

Un événement !

Un scooter sur deux vendu en Europe est de la famille Max de Yamaha, c’est dire l’incroyable succès de ce concept plutôt haut de gamme.

Yamaha qui est le premier constructeur de scooters dans le monde, en partie grâce à ce succès.

La famille Max va de 125 à 530 cm3, ce qui est marrant d’ailleurs c’est que Yamaha a commencé par les gros cubes, il ya 15 ans, et décline petit à petit le modèle de départ en cylindrées moins importantes.

Voici donc le 300, un garçon plutôt sportif, par rapport au 250 vendu à 130.000 exemplaires en onze ans et dont il est le successeur !

Grosses performances et consommation réduite, aussi maniable qu’une moto, en fait, après essai du grand frère 530, j’avais découvert que ce Max a tous les avantages d’un scooter et tous les avantages d’une moto, coup de génie des ingés de la maison.

Donc engin formidable, ce qui explique son succès.

Il a de la gueule, même si les phares à LED double optique et feu de route central, c’est moins mon truc mais c’est dans l’air du temps.

 

FASHION UN MAX !

 

Un peu Batman sur les bords…

C’est tendance…

On aime ou on aime pas, mais à priori on aime, vu comment ça se vend !

J’ai dit que ce Max a les avantages du scooter, donc des rangements importants.

Sous la selle, on peut caser deux casques intégraux et d’autres choses comme les fringues de pluie.

 

SOUS LA SELLE, CE N’EST PLUS UN SCOOTER, C’EST UN APPARTEMENT GÉNIAL…

 

Et même un ordinateur !

Pas forcément un grand écran, ici on suit juste ce qu’annonce le constructeur…

Par ailleurs, il y aura en option un Top Case de 39 litres et un de 50 litres, vendus respectivement 150 et 216 €.

Bref, à part le meuble Ikea, on peut vraiment tout ranger sur ce scooter.

On verra plus bas que cela n’empêche pas des performances ultra sportives et donc ultra rigolotes.

 

L’ADAPTATEUR 12 VOLTS, LE NOUVEAU CORDON OMBILICAL DE CE DÉBUT DE SIÈCLE

 

Au tableau de bord, il ya un système de démarrage sans clé (on voit les détails plus bas)  et un adaptateur 12 volts, ceci pour le Smartphone, cet engin qui a remplacé le nombril chez des millions de gens, qui tient une demi journée avant de tomber en panne de batterie.

Bref, pour aller bosser, c’est le nec plus ultra.

Bon, le tunnel central est incontournable sur ce genre d’engin, qui a besoin d’un peu de rigidité, je reste un inconditionnel du fond plat, trop pratique pour transporter des trucs importants, une valise par exemple pour aller à la gare, mais qui permet surtout de faire glisser les pieds à l’extérieur du choc quand un conard brûle un feu et vous percute de côté….

Expérience vécue…

Les explications moteur ci-dessous c’est pour les initiés, si ça vous em… et je le comprendrais facilement, sautez le paragraphe…

J’avoue que la notion de ‘tourbillon des gaz’ a un côté valse romantique mais ce romantisme là ne me flanque pas le frisson…

Cela dit, le ‘tourbillon’ en question est visible sur la vidéo ci-dessous, conçue pour les lecteurs philippins, le dessin est joli.

Alors bienvenue aux addicts à la chose technique…

 

LA TECHNIQUE BLUE CORE

 

Ce paragraphe est presque le collé-copié du communiqué Yamaha, moi la moto, j’aime mettre les fesses dessus, pas les mains dedans.

Chacun son truc, on y va…

La technologie Yamaha nouvelle génération dite «Blue Core», permet de produire davantage de puissance en consommant moins de carburant.

Le moteur 4 temps X-MAX, 300 cm³, à refroidissement liquide et simple arbre à cames en tête, 4 soupapes à technologie Blue Core, permet de doper la puissance.  On peut citer la forme et le calage des soupapes optimisé ou encore la chambre de combustion hémisphérique compacte à taux de compression élevé.

Le déport du cylindre contribue à réduire autant que possible les pertes mécaniques.

Pour accroître l’efficacité du refroidissement, le cylindre DiaSil est complété par un jet d’huile sur piston.

Par ailleurs, un système de ventilation forcé favorise la constance moteur.

Ce nouveau moteur 300 cm³ est conforme à la norme EU4.

Il offre une meilleure qualité d’accélération ainsi qu’une vitesse de pointe plus élevée que le précédent 250 cm³.

On peut ajouter à cela une consommation de carburant réduite et une commande plus précise.

Pour garantir une qualité d’accélération exceptionnelle conjuguée à des économies de carburant et de bonnes performances environnementales, le nouveau X-MAX 300 profite d’un système d’injection repensé.

Le positionnement et l’angle de l’injecteur à 12 buses ont été optimisés de façon à vaporiser des particules de carburant atomisées en amont de la tête de soupape.

Quant aux caractéristiques de la chambre de combustion ainsi que des conduits d’admission, elles visent à créer un tourbillon des gaz efficace, qui facilite la combustion pour offrir un couple optimal à bas et mi-régimes.

Pour assurer une bonne accélération, mais aussi une excellente maniabilité avec une consommation réduite de carburant, des indicateurs en temps réel 3D contrôlent avec précision le volume de carburant et le calage d’allumage.

 

EN SELLE…

 

TUNNEL ET RÉTROS EN LOSANGE, JE N’AIME PAS ; LE RESTE, GÉNIAL…

 

Autrement dit on commence à rêver.

Tableau de bord analogique, avec des cadrans sous consoles à la mode des autos de sport, avec un écran multifonction, incontournable aujourd’hui.

Et de beaux équipets, nom utilisé dans la marine pour les petits endroits où l’on range un peu n’importe quoi.

 

 

La fourche télescopique est en double Té, doubles amortisseurs à l’arrière, on se croirait vraiment sur une moto !

 

 

Il y a un système de contrôle de traction (TCS), une série de capteurs qui peuvent réduire l’entrainement de la roue arrière en cas de perte d’adhérence, intéressant sur les pavés gras et les rues humides voire parsemées de feuilles mortes quand il pleut, le cauchemar…

Bon, les rétroviseurs sont en losange, ce n’est ni joli ni surtout efficace, la surface de vision est réduite.

En revanche, le ‘Smart Key’, démarrage sans clé, juste un bouton à tourner, à condition bien sûr d’avoir le boîtier contacteur dans la poche, beaucoup  plus facile à vérifier avant de partir que de trouver ces n… de d… de b… de m… de clés qui sont toujours au fond de la poche, sous tout le reste…

 

 

L’éclairage a l’air bien fichu.

En hiver, en France, la nuit va tomber vers 17 h  30, autrement dit on rentre chez soi de nuit.

Les deux phares à LED servent de feux de croisement, le faisceau central est le mode feu de route, on sait que l’énorme avantage des LED est que ça éclaire mieux et ça consomme moins.

 

 

À l’arrière, même chose, des feux à LED, être vu de nuit c’est des mois d’hosto en moins…

Côté freinage, l’ABS est de série, c’est obligatoire, les disques font 267 mm à l’avant, 245 mm à l’arrière, donc pas de problème, sauf qu’on le sait, freiner reste un art chez un motard.

 

 

Un stage de trial n’est évidemment pas obligatoire pour piloter en ville ou sur route, mais apprendre à freiner en soufflant à peine sur les leviers dans une descente énorme et boueuse vous sauvera plus tard bien des fois de collisions extrêmement douloureuses, au hasard quand un mec pile devant vous en descente sur les pavés gras des villes…

EN CONCESSIONS

 

Les couleurs proposées aux acheteurs seront le gris dit «Lunar Grey», le blanc dit «Milky White», le Bronze dit «Quasar».

Je dis «seront» car c’est en avril 2017 que les X-Max 300 arriveront en concessions.

Bon, et le tarif ?

Le scooter sera présenté à Milan, au Salon EICMA, donc le tarif y sera révélé.

En tous cas pour l’instant il est secret.

Des potes un peu experts ont visé un prix entre l’actuel 250 et l’actuel 400, ce qui nous amènerait donc aux alentours de 6.000 €.

Et oui, pas donné, mais le haut de gamme ça coûte.

C’est presque le prix d’une bagnole, mais il s’agit alors de bagnoles moches, et le X Max est une autre façon de vivre les déplacements.

Cela dit, 6000 balles, ça ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval…

On récapitule ce que l’on a pour ce prix :

 

  • Nouveau moteur Blue Core 300 cm³, puissant et économique.
  • Nouveau châssis inspiré du TMAX et position de conduite sportive.
  • Fourche à double té de type moto.
  • Système de contrôle de la traction (TCS).
  • Système d’allumage «Smart Key» sans clé.
  • Roue avant de 15 pouces et roue arrière de 14 pouces pour une stabilité maximale.
  • Phares à LED à double optique et feu de route en position centrale.
  • Feux de position avant à LED.
  • Feux arrière à LED avec veilleuse.
  • Carénage de type boomerang issu de la légendaire famille MAX.
  • Coffre de rangement sous la selle très spacieux pouvant accueillir deux casques intégraux et plus.
  • Fonctions du tableau de bord avec commandes au guidon.
  • Prise 12 V pour brancher/recharger des appareils

Voilà, on vous en dira plus quand on pourra essayer l’engin, mais la cylindrée 300 c’est génial, pour moi qui viens du tout-terrain, c’est même un fantasme, chez nous les bouseux, « Small is beautiful »…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Usine

Moto Moto - Divers Sport

About Author

jeanlouis