HAMILTON SIGNE SA 50ème VICTOIRE EN F1 AU GP D’AUSTIN TEXAS… MAIS ROSBERG SECOND TOUJOURS SOLIDE LEADER !

f1-2016-austin-hamilton-en-pole-devance-rosberg-les-red-bull-et-les-ferrari-a-austin

 

 

 

F1-2016-AUSTIN-HAMILTON-

F1-2016-AUSTIN-HAMILTON file vers sa 50ème victoire en F1 !

 

 

Ce dimanche à l’occasion du Grand Prix des États-Unis qui se disputait sur la piste du COTA (Circuit of the America) à Elroy, près d’Austin au Texas, Lewis Hamilton à décroche la victoire, sa 50ème en carrière, laquelle est aussi la quatrième à Austin en cinq éditions.

Grâce à son triomphe, le triple Champion du Monde Britannique reprend quelques précieux points face à son rival et leader du Championnat, son propre équipier, l’Allemand Nico Rosberg qui finit second et possède encore 26 points d’avance sur Hamilton au classement provisoire du Championnat.

 

F1-2016-AUSTIN-La-MERCEDES-de-NICO-ROSBERG

F1-2016-AUSTIN-La-MERCEDES-de-NICO-ROSBERG

 

Lewis Hamilton craignait le départ et il l’avait évoqué à maintes reprises depuis son arrivée dans le paddock du COTA.

Mais finalement tout s’est bien passé, mieux même pour le pilote Mercedes placé en pole puisque Rosberg qui s’élançait à ses côtés depuis la première ligne, s’est fait passer en tout début de GP par la Red Bull -Renault de l’Australien Daniel Ricciardo !

 

 F1-2016-AUSTIN-Les-deux-RED-BULL-RENAULT-de-RICCIARDO-

F1-2016-AUSTIN-Les-deux-RED-BULL-RENAULT-de-RICCIARDO et VERSTAPPEN

 

De quoi donner des ailes à Hamilton et le motiver, lui qui lors des derniers GP avait donné l’image d‘un pilote un peu irrité par les performances et victoires à répétition de Rosberg, alors que lui, connaissait une série de pépins…

Si Hamilton l’emporte au terme des 56 tours, Rosberg est parvenu à regagner sa seconde place, synonyme pour lui de bons gros points, ne lâchant que peu de points et conservant son leadership au Championnat, totalisant ce dimanche soir 331 points contre 305 à Hamilton, soit on l’a dit, une marge de vingt-six points, alors qu’il ne reste plus à courir, que trois Grands Prix, ceux du Mexique, du Brésil et d’Abou Dhabi.

De quoi respirer et espérer enfin décrocher lui son premier titre mondial le 29 novembre prochain, à l’issu de l’ultime GP sur la piste de Yas Marina et rejoindre ainsi sur les tablettes mondiales, son illustre père, Keke Rosberg, sacré Champion du Monde en 1982 !

 

 F1-2016-AUSTIN-Le-podium-avec-HAMILTON-vainqueur-devant-ROSBERG-et-RICCIARDO.j


F1-2016-AUSTIN-Le-podium-avec-HAMILTON-vainqueur-devant-ROSBERG-et-RICCIARDO.j

 

Hamilton heureux vainqueur pour la septième fois cette année, qui se relance lui dans sa conquête d’un 4ème titre, lâchait :

« Tout ce que je peux faire maintenant, est de continuer à faire de mon mieux et de piloter comme je l’ai fait ce week-end. »

Avant d’ajouter et de préciser en guise d’hommage :

« Nico a magnifiquement piloté depuis le début de l’ année, donc notre bagarre continue. »

Leur prochain rendez-vous est fixé au week-end prochain sur la piste des frères Rodriguez à Mexico City, où Lewis Hamilton aura une motivation supplémentaire :

Celle d’égaler un certain Alain Prost, le deuxième pilote le plus victorieux de toute l’histoire des GP avec 51 victoires, mais encore loin, très loin du Super héros, l‘infortuné Michael Schumacher, qui en a remporté 91, lui et qui depuis bientôt trois ans, le 29 décembre prochain, continue de lutter, mais dont les plus récentes informations médicales qui circulent inévitablement dans le milieu, laissent entendre que le nonuple Champion du Monde, n’a plus de conscience…

 

 F1-2016-AUSTIN-Arrivée-victorieuse-pour-la-MERCEDES-W07-de-LEWIS-HAMILTON-qui-signe-ce-23-0ctobre-sa-50éme-victoire-en-GP


F1-2016-AUSTIN-Arrivée victorieuse pour la MERCEDES-W07 de LEWIS-HAMILTON qui signe ce 23 0ctobre sa 50ème victoire en GP

 

Les pilotes Mercedes usant, comme attendu, de deux arrêts. Le point final d’une lutte stratégique qui a tenu en haleine tout au long de l’épreuve. Six choix différents ont en effet été observés au sein du Top-10 à l’arrivée, les leaders ayant évolué dans un mouchoir de poche du début à la fin en dépit des différentes tactiques. Quatre concurrents de ce Top-10 ont ainsi chaussé les trois types de mélanges durant le Grand Prix, mais Hamilton tire le gros lot au prix d’une combinaison tendre/tendres/ medium.

Les trois types de gommes sont présentes sur la grille de départ, mais les Mercedes, ainsi que la Red Bull de Max Verstappen, sont les seules, parmi les dix premiers, à s’élancer avec les «tendres», après avoir utilisé cette monte hier en Q2. Rosberg est cependant le seul, parmi les leaders, à opter pour les medium en milieu de parcours, avant de les chausser de nouveau pour son troisième et dernier relais. Hamilton et Rosberg respectent leur dernier arrêt lors du Safety Car Virtuel, à 24 tours du damier, qui influence sans doute leur décision de conclure en medium.

La majorité des pilotes se calquent sur cette stratégie à deux arrêts, bien qu’avant son abandon, Kimi Räikkönen est parti pour en effectuer trois. Tout comme Vettel, qui s’arrête à trois tours du but. Les Sauber, tout comme la Toro Rosso de Daniil Kvyat, prennent pour leur part la voie opposée en ne regagnant la voie des stands qu’à une seule reprise.

La course se déroule sous de belles températures et sur une piste sèche, sur laquelle le thermomètre affiche 34°C au moment du départ. Soit des conditions parfaitement similaires à celles rencontrées hier en qualifications.

 

 F1-2016-AUSTIN-La-REB-BULL-RENAULT-de-DANIEL-RICCIARDO


F1-2016-AUSTIN-La-RED-BULL-RENAULT-de-DANIEL-RICCIARDO

 

Derriére le tandem des pilotes des Mercedes W07, la troisième place sur le podium revient à la seule Red Bull-Renault classée, celle de l’Australien Daniel Ricciardo, qui termine à 19″692 -Max Verstappen ayant été contraint d’abandonner sur ennui mécanique- et précède l’unique Ferrari de l’Allemand Sebastian Vettel, qui finit à 43″ 143.

Le Top 5 étant complété à 1’33″953 par la McLaren MP4/31-Honda de Fernando Alonso.

 

 F1-2016-AUSTIN-La-McLAREN-HONDA-de-FERNANDO-ALONSO.


F1-2016-AUSTIN-La-McLAREN-HONDA-de-FERNANDO-ALONSO.

 

Suivent, la Toro Rosso STR11-Ferrari de Carlos Sainz Junior à 1’36″124, la Williams FW38-Mercedes de Félipe Massa à 1 tour, la Force India VJM09-Mercedes de Sergio Perez, à 1 tour, la seconde McLaren MP4/31-Honda de Jenson Button elle aussi à 1 tour et enfin la Haas VF16-Ferrari de Romain Grosjean qui complète le Top 10 également à 1 tour et s’offre un petit point.

 

 F1-2016-AUSTIN-La-HAAS-de-ROMAIN-GROSJEAN.

F1-2016-AUSTIN-La-HAAS-de-ROMAIN-GROSJEAN.

 

Ensuite, on pointe dans l’ordre Kevin Magnussen avec la plus rapide des Renault RS16, Daniil Kvyat et sa Toro Rosso STR11-Ferrari et Jolyon Palmer au volant de l’autre Renault RS16, tous classés à 1 tour.

À retenir les 17ème et 18ème places des Manor MRT05-Mercedes de Pascal Wehrlein et d’Esteban Ocon.

Côté abandons, Guttiérez, Verstappen, Räikkonen et Hülkenberg

 

Peter GRISWOLD

Photos :
PIRELLI et TEAMS

 F1-2016-AUSTIN-La-FEERARI-de-SEBASTIAN-VETTEL.


F1-2016-AUSTIN- Quatrième place pour la FERRARI de SEBASTIAN VETTEL.

 F1-2016-AUSTIN-La-WILLIAMS-MERCEDES-de-FELIPE-MASSA.

F1-2016-AUSTIN-La-WILLIAMS-MERCEDES-de-FELIPE-MASSA.

 F1-2016-AUSTIN-La-ORCE-INDIA-MERCEDES-de-SERGIO-PEREZ


F1-2016-AUSTIN-La FORCE-INDIA-MERCEDES de SERGIO-PEREZ

 

F1 Sport

About Author

gilles