LA FFM. RACHÈTE UN CIRCUIT DE CROSS MENACÉ !

terrain-conde_modif
JACQUES BOLLE

JACQUES BOLLE

Lors de l’entretien que j’ai eu avec Jacques Bolle le soir de son élection, il m’a confirmé qu’il allait poursuivre fortement l’aide à ses clubs, ceux qui organisent des compètes et sans qui la FFM pourrait devenir une vache sans lait. (L’expression est de moi, Jacques ne parlerait pas comme ça …)

Et bien, il semble que le praize ait des envies de départ fulgurant, un ancien pilote reste un pilote finalement, voici le communiqué reçu de la FFM ce matin

 

 

Bien connu des nordistes et des fans de Motocross, le circuit de Condé sur l’Escaut situé sur la commune de Thivencelle (59) est passé près de la disparition.

En effet, ce terrain a été classé en zone Natura 2000 puis menacé par les Voies Navigables de France (propriétaires à l’époque) qui voulaient expulser le club. Ensuite ce fut le tour des contraintes administratives diverses et variées qui ont conduit au refus du renouvellement de l’homologation du circuit.

Avec le soutien des élus locaux, le Président du club Jean-Michel Sulski et son équipe ont tout fait pour résister à ces différentes pressions et maintenir le circuit en place. Cela s’est fait au prix de nombreux efforts et de coûteuses études (pollution des sols, évaluation des incidences environnementales et des niveaux sonores).

La FFM a toujours accompagné juridiquement et administrativement le club de Condé sur l’Escaut dans ses différentes démarches.

Aujourd’hui, la politique de rachat lancée par la Fédération a permis d’apporter une solution pérenne, mettant ainsi fin à une longue période d’incertitude.

La FFM s’est portée acquéreur ce mois-ci du circuit de Condé sur l’Escaut, le Moto-Club restera gestionnaire de l’équipement.

C’est le 9ème équipement racheté par la Fédération et un bel exemple de sa politique de sauvegarde des sites de pratique de sport moto.

 

C’est bien ce que je disais, ça artille fort du côté de la FFM mais c’est une super idée, en revanche j’admire les gens du club et ceux qui les ont aidés d’avoir eu le courage d’affronter une armée de différentes administrations, quand tu en as une sur le dos c’est déjà compliqué alors plusieurs !

Bravo à tous, le plaisir devient vraiment une activité qui n’apporte que des emmerdements, un jour on interdira le bonheur, le sourire, la joie…

Et contrer ce genre de vague devient de la résistance, merci à tous ceux qui ont sorti les couteaux pour défendre ce morceau de notre patrimoine à nous, les tarmos.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photo FFM

FFM Moto Moto - Tout Terrain Sport

About Author

jeanlouis