ELMS. DERNIER ACTE POUR LE TITRE DE CHAMPION D’EUROPE ELMS 2016 À ESTORIL.

ELMS-2016-SILVERSTONE-VICTOIRE-de-la-GIBSON-G-Drive-le-samedi-16-avril.

elms-2016-estoril-affiche

 

Ce week-end,  au Portugal sur la piste d’Estoril, aux portes de Lisbonne, dernier acte de la lutte pour le titre de Champion d’Europe d’Endurance ELMS 2016 !
Qui succédera au Team Britannique Greaves Motorsport, l’équipe sacrée à l’automne 2015 ?

En dehors de l’épreuve des ‘4 Heures de Spa-Francorchamps’ remportée par l’écurie Américaine Dragonspeed, aucune manche n’a échappé au duo G-Drive Racing- Thiriet by TDS Racing.

Retour sur une saison 2016, vraiment riche en rebondissements avant l’ultime bataille au Portugal.

 

Acte 1 : Silverstone, avantage G-Drive Racing

 ELMS-2016-SILVERSTONE-VICTOIRE-de-la-GIBSON-G-Drive-le-samedi-16-avril.

ELMS-2016-SILVERSTONE-VICTOIRE-de-la-GIBSON-G-Drive-le-samedi-16-avril.

 

Pour la manche d’ouverture laquelle se déroulait et comme le veut la tradition sur la piste de Silverstone, située au cœur du Northamptonshire en Grande-Bretagne mi-avril, les équipages de la saison 2015 ont énormément été modifiés. En effet, le Suisse Mathias Beche est de retour au sein de l’écurie Française Thiriet by TDS Racing en compagnie du nouveau venu, le pilote Japonais Ryo Hirakawa.

Du coté des Russes du G-Drive Racing, Filipe Albuquerque le Portugais est parti en Championnat du Monde d’Endurance WEC,  et a été remplacé par le Hollandais Giedo Van der Garde, ancien pensionnaire des GP de Formule 1.

Peu de temps après le départ, le suspense n’est déjà plus de mise entre les deux équipes favorites, car l’Oreca 05 Nissan N°46 de Beche-Thiriet-Hirakawa (qui a décroché la pole positon) se retrouve…  dans le mur de pneus, accélérateur bloqué !

Du coup, la Gibson 015S Nissan N°38 de l’équipage Tincknell-Dolan- Van der Garde, file elle, vers la victoire.

Pierre Thiriet : « J’ai senti que quelque chose n’allait pas et je suis allé tout droit dans un bac à graviers. Les pilotes étaient pourtant dans un bon rythme, la voiture était bien. Tout était réuni pour qu’un bon résultat soit envisageable. »

Simon Dolan : « Ce fut un bon week-end, je suis super heureux pour l’ensemble de l’équipe car ils ont été excellents ce week-end ».

G-Drive Racing: 25 points et Thiriet by TDS Racing: 1 point, celui de la pole.

 

 

Acte 2 : Imola, Thiriet by TDS Racing égalise

ELMS-2016-SILVERSTONE-VICTOIRE-de-la-GIBSON-G-Drive-le-samedi-16-avril.

ELMS-2016-SILVERSTONE-VICTOIRE-de-la-GIBSON-G-Drive-le-samedi-16-avril.

 

Un mois plus tard, les concurrents se retrouvent en Émilie-Romagne sur le tracé Italien d’Imola. Le trio du Thiriet by TDS Racing échoue de peu au niveau de la pole position mais ils se rattrapent bien en course. En tête après le premier changement de pilote, la N°46 ne quittera plus la première place. Positionnée dans son aileron, la N°38 ne pourra cependant jamais dépasser sa rivale, la course étant d’ailleurs ralentie par un Safety-Car, à la suite d’un violent et fort  orage impressionnant, inondant la piste.

Harry Tincknell : “Nous quittons Imola en ayant renforcé notre place de leader au championnat. Ce fut donc un bon week-end pour nous. C’est dommage que la piste ait été si trempée lors de la dernière heure car nous aurions pu pousser et mettre la pression sur la voiture de TDS. »

Pierre Thiriet : « C’est une belle victoire d’équipe et une revanche sur Silverstone. Malheureusement, nous ne creusons pas beaucoup d’écart avec nos poursuivants (2éme) mais la saison est longue. »

G-Drive Racing: 43 points et Thiriet by TDS Racing: 26 points

 

Acte 3 : Thiriet by TDS Racing prend la main

 ELMS-2016-RED-BULL-RING-lORECA-05-de-léquipe-THIRIET-by-TDS-Racing


ELMS-2016-RED BULL-RING- L’ORECA-05 de l’équipe THIRIET by TDS Racing en route vers sa seconde victoire

 

Après l’épreuve-reine du calendrier d’endurance, les ’24 Heures du Mans’, une course difficile pour les deux écuries, G-Drive Racing et Thiriet by TDS Racing, toutes deux contrainte à l’abandon,  les deux Teams leaders se sont retrouvés sur la piste du Red Bull Ring, tracée au cœur des montagnes de Styrie en Autriche. Après une course sans souci, l’équipe Française remporte cette 3ème manche de la saison. Ses adversaires, qui ont souffert de la vitesse de pointe de leur voiture, montant sur la troisième marche du podium.

Simon Dolan : « C’est vraiment frustrant de faire une course comme ça, mais tout le monde dans l’équipe a fait un travail fabuleux, la Gibson n’est tout simplement plus le châssis le plus rapide des LM P2. »

Mathias Beche : «L’équipe a fait du super travail et le week-end a été positif. Nous sommes revenus à sept points au championnat. Malheureusement nous ratons le point de la pole position pour presque rien, mais nous continuons de nous battre! »

G-Drive Racing: 58 points et Thiriet by TDS Racing: 51 points

 

Acte 4 : G-Drive Racing perd la tête du Championnat

ELMS-2016-PAUL-RICARD-LORECA-05-de-léquipe-Française-THIRIET-by-TDS

ELMS-2016-PAUL-RICARD-LORECA-05-de-l’équipe-Française-THIRIET-by-TDS- Photo Nicolas PALUDETTO

 

La 4ème manche s’est déroulée dans le sud de la France, sur le circuit du ‘Paul Ricard,’ au Castellet, et sur les terres du Thiriet by TDS Racing. Les hommes de l’Oreca N°46 n’ont laissé aucune chance au trio de la N°38 sur le tracé Varois. Carton plein et pour la troisième fois cette saison pour les Français avec outre la victoire, une belle pole position, lesquelles leur permettent de s’emparer de la tête du Championnat ELMS.

Giedo van der Garde : « Ce fut un week-end difficile pour nous. Nous terminons 5ème de la course, ce qui est dommage, mais nous allons apprendre de cela. Il reste deux courses, nous allons tout donner. »

Mathias Beche : «C’est super de gagner ici. C’est notre troisième victoire consécutive cette saison, nous en sommes vraiment fiers. Cependant, il  reste encore deux courses.»

G-Drive Racing: 68 points et Thiriet by TDS Racing: 77 points

 

Acte 5 : Thiriet by TDS Racing creuse l’écart

ELMS-2016-SPA-LQORECA-05-du-Team-DRAGONSPEED-Photo-Davy-DELIEN

ELMS-2016-SPA-ORECA-05-du-Team-DRAGONSPEED-Photo-Davy-DELIEN

 

Pour la première fois de sa jeune histoire, le Championnat de l’European Le Mans Series, fait étape en Belgique, sur le circuit Spadois de Francorchamps. Véritable juge de paix, le redoutable tracé Ardennais, n’a pas failli à sa réputation avec une course ponctuée de plusieurs Full Course Yellow et Safety Car !

Et à l’arrivée, l’Oreca 05 Nissan du Team Américain Dragonspeed triomphe et l’emporte, Thiriet by TDS Racing terminant 3ème,  cependant que G-Drive Racing se classe 5ème.

Harry Tincknell : « C’est décevant de terminer 5éme car je pense que nous pouvions prétendre à la victoire.»

Mathias Beche : «Assurément, nous n’avions pas un très bon rythme ce week-end. Cependant, nous étions confiants parce que notre équipage est solide. J’ai dû me battre avec la voiture tout au long de mes relais, ce fut un peu difficile parfois, mais je suis content de marquer de gros points, de ramener la voiture à bon port et d’être toujours en tête du Championnat.

G-Drive Racing: 78 points et Thiriet by TDS Racing: 92 points

 

Dernier acte : Estoril

 ELMS-2015-ESTORIL-1ére-place-sur-le-podium-pour-les-pilotes-equipe-THIRIET-LAPIERRE-BADEY-et-Pierre-THIRIET


ELMS-2015-ESTORIL-1ére-place-sur-le-podium-pour-les-pilotes-équipe-THIRIET-LAPIERRE-BADEY-et-Pierre-THIRIET

 

Les deux équipes se tiennent au coude à coude, seulement séparées par 14 points. Certes, Thiriet by TDS Racing compte trois victoires contre une pour leur adversaire mais on connait la valeur des pilotes du G-Drive Racing.

Harry Tincknell : « Nous n’avons rien à perdre à Estoril. »

Giedo Van der Garde : « Nous arrivons à Estoril, un circuit que j’apprécie, pour la dernière manche. On verra bien ce qui se passera là bas. Certes, 14 points, c’est beaucoup mais nous allons faire de notre mieux et essayer de gagner. »

Mathias Beche : « Maintenant, place à Estoril. Nous allons gérer la course si nous pouvons le faire, mais nous voulons remporter le championnat et cette épreuve. Nous pousserons fort et essayerons d’être un peu plus chanceux qu’à Spa.»

Tout se jouera donc au Portugal, ce dimanche 23 octobre.

Rappelons que l’an dernier, la victoire était revenue à l’écurie… Thiriet, le titre revenant à l’équipe Britannique du Greaves Motorsport !

 

David BRISTOL

Photos :
Davy et Daniel DELIEN – Nicolas PALUDETTO – TEAMS

 

ELMS-2015-ESTORIL-La-GIBSON-015-S-du-GREAVES-MOTORSPORT-de-LANCASTER-WIRDHEIM-HIRSCH-Sacrée-CHAMPIONNE-ELMS-2015

ELMS-2015-ESTORIL-La GIBSON 015-S du GREAVES MOTORSPORT de LANCASTER-WIRDHEIM-HIRSCH, Sacrée, CHAMPIONNE ELMS-2015

 

ELMS

About Author

gilles