AU ‘RALLYE DU VALAIS’ CARRON LEADER MAIS CERNY ET ANDOLFI À SES TROUSSES.

rallye-du-valais-2016-carron-revaz-ford-fiesta-r5-photo-jean-francois-thiry

 

Rallye-du-Valais-2016-CARRON-REVAZ-Ford-Fiesta-R5-Photo-Jean-François-THIRY

Rallye-du-Valais-2016-CARRON-REVAZ-Ford-Fiesta-R5-Photo-Jean-François-THIRY

 

 

Un trio de tête international mène ce vendredi soir, cette première étape, avec dans l’ordre un Suisse, un Italien, et un Tchèque!

Au fil des neuf épreuves spéciales, les performances signées furent les suivantes:

Tout d’abord, Sébastien CARRON, déjà couronné tout récemment Champion Suisse 2016, qui ne ménage pas ses efforts tout au long de cette première étape et remporte les deux premières spéciales de la matinée mais il s’est fait surprendre par Jan CERNŸ dès l’ES3.

 

Rallye-du-Valais-2016-CERNY-CERNOHORSKY-SKODA-Fabia-R5-Photo-Jean-François-THIRY

Rallye-du-Valais-2016-CERNY-CERNOHORSKY-SKODA-Fabia-R5-Photo-Jean-François-THIRY

 

Le Valaisan qui roule à domicile demeure toutefois leader du rallye à l’issue de cette première étape, heureux d’en découdre aux avant-postes avec des pilotes de différentes nationalités.

 

 Rallye-du-Valais-2016-ANDOLFI-Hyundai-I20-R5-Photo-Jean-François-THIRY


Rallye-du-Valais-2016-ANDOLFI-Hyundai-I20-R5-Photo-Jean-François-THIRY

 

Derrière lui, second au classement provisoire, Fabio ANDOLFI, jeune italien de 23 ans, a dominé les spéciales de l’après-midi et ce après avoir été surpris par la bonne performance de son concurrent direct, le Tchèque CERNŸ, lors de ES5, dite « des Casernes » en présence d’un public nombreux, réuni autour d’un circuit tracé au travers de la base militaire de Sion, ne lui laissant plus que… six infimes petits dixièmes d’avance au général provisoire en milieu de journée!

Pour compléter ce podium très provisoire, le Tchèque CERNŸ, au volant de sa Skoda Fabia R5, a tiré son épingle d’un jeu très serré, remportant l’ES3 et l’ES5, et contraignant ANDOLFI à sortir son meilleur pilotage au volant de sa Hyundai i20 dans l’après-midi, pour conserver sa place de second du provisoire, après avoir remporté les quatre spéciales!

 

 Rallye-du-Valais-2016-TOEDTLI-CHIOSO-Skoda-Fabia-R5-Photo-Jean-François-THIRY.


Rallye-du-Valais-2016-TOEDTLI-CHIOSO-Skoda-Fabia-R5-Photo-Jean-François-THIRY.

 

Le pilote Suisse Jérémie TOEDTLI, hérite lui de la 4ème place alors qu’il pilote pour la première fois une Skoda R5 4 roues motrices et se positionne à seulement… quatre petits dixièmes du troisième.

Parmi les R5, Florian GONON s’impose étonnamment avec sa S2000 à la 5ème place à 16″6, Florian Gonon qui se bat pour défendre sa cinquième place face à Pascal Perroud, deux secondes derrière lui.

 

Rallye-du-Valais-2016-GONON-HORGNIES-Peugeot-207-S2000-Photo-Jean-François-THIRY

Rallye-du-Valais-2016-GONON-HORGNIES-Peugeot-207-S2000-Photo-Jean-François-THIRY

 

Olivier Burri est septième pour sa première participation avec une Hyundai New Generation i20 R5, 4″6 devant le Belge Pieter Tsjoen et sa Ford Fiesta R5.

 

Rallye-du-Valais-2016-TSJOEN-CHEVAILLIER-Ford-Fiesta-R5-Photo-Jean-François-THIRY

Rallye-du-Valais-2016-TSJOEN-CHEVAILLIER-Ford-Fiesta-R5-Photo-Jean-François-THIRY

 

Derrière les deux Citroën DS3 R5 de Federico Della Casa et Mike Coppens, Marc Valliccioni est en tête des voitures 2 roues motrices et de la catégorie RGT. Il est 11éme au classement général avec sa Porsche 997 RGT.

 

 Rallye-du-Valais-2016-DEVANTHERY-VOLLUZ-Peugeot-208-R2-Photo-Jean-François-THIRY.


Rallye-du-Valais-2016-DEVANTHERY-VOLLUZ-Peugeot-208-R2-Photo-Jean-François-THIRY.

 

En Junior, seul Cnon attribué avant le RIV du Valais Suisse, la bataille est très rude entre les deux premiers DEVANTHERY et LATHION.

Aurélien DEVANTHERY, vainqueur des autres manches du Championnat junior Suisse, est venu au Valais pour se voir consacré Champion. Il lui suffisait de finir cette première étape. Dont acte, chose faite!

 

 Rallye-du-Valais-2016-LATHION-LATHION-Peugeot-208-R2-Photo-Jean-François-THIRY


Rallye-du-Valais-2016-LATHION-LATHION-Peugeot-208-R2-Photo-Jean-François-THIRY

 

Cependant, son challenger, Nicolas LATHION a défendu ses chances sur cette étape, le devançant de près de quinze secondes au général de cette première étape.

Après cette première journée ensoleillée entre vignes et montagnes, la deuxième étape disputée sur cinq épreuves, dont deux longues de plus de 30 km qui seront les juges de paix de ce rallye, sera déterminante pour l’attribution du podium final.

 

 

Texte : Patricia FOUCAUD

Photos : Jean François THIRY.

 

Rallye-du-Valais-2016-VALLICCIONI-ARLETTAZ-Porsche-997-Photo-Jean-François-THIRY.

Rallye-du-Valais-2016-VALLICCIONI-ARLETTAZ-Porsche-997-Photo-Jean-François-THIRY.

Rallyes divers

About Author

gilles