AU ‘e-RALLYE MONTE CARLO’, 1ère VICTOIRE D’UNE VOITURE À HYDROGÈNE, LA TOYOTA MIRAI.

Bdf 100. MIRAI Hydrgène Toyota.

 

rallye-e-monte-carlo-2016-affiche

HISTORIQUE !

La Toyota Mirai remporte une victoire ‘Historique’ sur le ‘e-Rallye Monte-Carlo‘, la première d’une voiture hydrogène sur une épreuve inscrite au Calendrier International de la FIA. !

 RALLYE-e-MONTE-CARLO-2016-Les-vainqueurs-Artur-PRUSAK-et-Thierry-BENCHETRIT-à-larrivée-à-MONACO-le-dimanche-16-Septembre-Photo-Bernard-BAKALIAN


RALLYE-e-MONTE-CARLO-2016-les-vainqueurs-Artur-PRUSAK-et-Thierry-BENCHETRIT-à-l’arrivée-à-MONACO-dimanche-16-Septembre-Photo-Bernard-BAKALIAN

Artur Prusak et Thierry Benchetrit, déjà vainqueurs de la Coupe du Monde des Énergies Alternatives FIA. en 2015 et en 2016 ainsi que du ‘Rallye Monte-Carlo Énergies Nouvelles’ en 2013, au volant d’une Toyota Prius, ont apprécié les performances de la Mirai sur cette épreuve réservée aux véhicules « zéro Émission ».

 RALLYE-e-MONTE-CARLO-2016-Les-FUTURS-vainqueurs-Artur-PRUSAK-et-Thierry-BENCHETRIT-avant-le-depart-devant-le-Chateau-de-FONTAINEBLEAU

RALLYE-e-MONTE-CARLO-2016-futurs vainqueurs, Artur PRUSAK et Thierry BENCHETRIT, avant le départ devant le Château de FONTAINEBLEAU

Partis de Fontainebleau le vendredi 14 octobre, 31 équipages ont rallié Monaco ce dimanche avec une étape, en Alès, sur le site voisin : le fameux ‘Pole Mécanique‘ et qui plus est… non sans avoir au cours de la dernière nuit de samedi à dimanche, escaladé le monument qu’est le célèbre Col du Turini.

 RALLYE e MONTE CARLO 2016 Les FUTURS vainqueurs Artur PRUSAK et Thierry BENCHETRIT


RALLYE e MONTE CARLO 2016 Les FUTURS vainqueurs Artur PRUSAK et Thierry BENCHETRIT

4ème du Classement Général Provisoire avant le départ de cette troisième et dernière étape, l’équipage de la Toyota Mirai N°4 composé du Polonais Artur Prusak et du Français Thierry Benchetrit, l’emporte finalement au finish devant les deux Renault Zoe des tandems Christophe Ponset-Serge Pastor et Alexandre Stricher-Michael Torregrossa.

 

 RALLYE-e-MONTE-CARLO-2016-Les-FUTURS-vainqueurs-Artur-PRUSAK-et-Thierry-BENCHETRIT


RALLYE-e-MONTE-CARLO-2016-FUTURS-vainqueurs-Artur-PRUSAK-et-Thierry-BENCHETRIT

Suivent, la BMW i3 de Piotr Mosson et **Jérémie Delran et la KIA Soul de Jean Pierre Ballet et Serge Lombard lesquels complètent le Top5.

Plus loin, on pointe et dans l’ordre de la sixième à la dixième place, une autre Toyota Mirai des Monégasques Georges Marsan -le Maire de Monaco- et Jacques Pastor.

 RALLYE-e-MONTE-CARLO-2016-La-RENAULT-ZOE-de-GREG-Photo-Jo-LILLINI.j


RALLYE-e-MONTE-CARLO-2016-La-RENAULT-ZOE-de-GREG et Yves MUNIER -Photo-Jo-LILLINI.

Puis encore une Renault Zoe de ‘Greg’ et Yves Munier, suivi de trois Tesla, des tandems Français, le Roadster 2.5 de Romain Rollin et  Laurent Chareyre et les S de Didier Malga et Anne Valérie Bonnel et de Raoul Fesquet et Yorick Muller.

 RALLYE-e-MONTE-CARLO-2016-La-TESLA-S-de-Didier-MALGA-et-Anne-Valérie-BONNEL-se-recharge


RALLYE-e-MONTE-CARLO-2016-TESLA-S-de-Didier-MALGA-et-Anne-Valérie-BONNEL-en recharge

La troisième Toyota Mirai du duo formé du Belge Stany Meurer et du Français Julien Huet, se classe au 11ème rang.

En parcourant plus de 1.000 km de Fontainebleau à Monaco, les trois Mirai à hydrogène engagées par Toyota France ont également démontré la fiabilité et la viabilité de la technologie ‘pile à combustible’ sur un long trajet, grâce à la station mobile de recharge d’hydrogène développée par Air Liquide qui les accompagnait tout au long de l’épreuve.

À retenir encore que les trois Symbio F cell Kangoo -véhicules mixtes ‘hydrogène-électrique’- des tricolores Olivier Ticos et Mathieu Thomas et du Suisse Guido Maria Pedone, terminent à Monaco.

 

François LEROUX

Photos :
Bernard BAKALIAN -Jo Lillini
**ADENDUM pour vous mettre au… courant.
Quelques détails du vécu d’un équipage :

Jéremy Delran, nimois d’origine a étudié en voisin à l’École des Mines d’Alès de laquelle il est sorti ingénieur.
Désormais diplomé, travaille, chez un ‘équipementier’ car féru… d’automobile !

Ses impressions :
Parti de Fontainebleau le 12 octobre, un mercredi à 15. h. le temps imparti de la première étape était de 46 h.
Épreuve de régularité, à l’arrivée sur la partie du circuit « Rallye » du « Pole Mécanique d’Alès, à 14. h. le lendemain,
assorti d’une pénalité routière dommageable.
Départ à 16. heures en direction de la Principauté, au temps alloué de 22. h. Pour corser l’itinéraire des ‘ZR’
(Zone de Régularite) traversée du Lubéron pour rallier le ‘Haut Var’, par Aups et atteindre Draguignan.
13. h., le samedi à Monte Carlo.
Dernière manche ‘nocturne‘ ! Les 3 ZR. se nomment Castillon, Braus et Turini, trois Cols mythiques près de Sospel.
Un clin d’oeil au… ‘Rallye de Monte Carlo‘ de toute évidence !

Ce fut un grand moment admet notre Alésien d’adoption ! Éclectique.

 

 RALLYE-e-MONTE-CARLO-2016-Les-équpages-des-trois-TOYOTA-MIRAI-donr-les-futurs-vainqueurs-Artur-PRUSAK-et-Thierry-BENCHETRIT.


RALLYE-e-MONTE-CARLO-2016-équpages-des-trois-TOYOTA-MIRAI-dont-les-futurs-vainqueurs-Artur-PRUSAK-et-Thierry-BENCHETRIT.

RALLYE-e-MONTE-CARLO-2016-Au-départ-à-FONTAINEBLEAU-le-futur-vainqueur-à-droite-Arthur-PRUSAK-avec-Didier-MALGA-et-Anne-Valérie-BONNEL.

RALLYE-e-MONTE-CARLO-2016-Au-départ-à-FONTAINEBLEAU-le-futur-vainqueur-à-droite-Arthur-PRUSAK-avec-Didier-MALGA-et-Anne-Valérie-BONNEL.

 

Evenements Véhicules électriques

About Author

gilles