TOYOTA REMPORTE SUR LE FIL LES SIX HEURES DU FUJI DEVANT AUDI À…1’439 ! SUCCÈS EN LMP2 POUR… 1’398 D’ORECA DEVANT LIGIER

wec-20216-mexico-la-toyota-ts050-n6-600x400

SENSATIONNEL FINISH!

Comme bien souvent en mondial d’endurance, la lutte pour la victoire finale s’est joué en toute fin de course. Autrement plus passionnant ces épreuves d’endurance qui ne se jouent que sur le fil, bien loin des soporifiques et inintéressants Grands Prix de F1, où la victoire, n’en déplaise à certains, ne se décide essentiellement à la sortie du premier virage!!!

Victoire sur le fil à l’arrivée des Six Heures du Fui, septième des neuf manches du Championnat du monde d’endurance WEC 2016, la Toyota N°6 aux mains de l’anvien pilote de F1, le local le Japonais Kamui Kobayashi, qui en partageait le volant avec le Français Stéphane Sarrazin et le Britannique Mike Conway, l’emportant avec seulement… 1.439 d’avance, devant l’Audi R18 N°8 pilotée par le Français Loïc Duval, épaulé par le Brésilien Lucas di Grassi et le Britannique Oliver Jarvis, lors du dernier tour, la Porsche N°1 des Champions du monde en titre, avec l’Australien Mark Webber, secondé par Brandon Hartley et Timo Bernhard, complétant le podium à 17.339

Suivent, la seconde Toyota TS050 Hybrid, la N°5  du trio composé de Sébatien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima, à 1’27.626 et la deuxième Porsche 919 Hybrid, la N°2 de l’équipage formé de Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb, classée à 1’28.002 et qui complétent le Top 5

 

Dans la catégorie LMP2, succès également sur le fil pour l’Oreca05-Nisan de l’équipe G-Drive de Roman Rusinov, Will Stevens et Alex Brundle qui précède elle aussi sur le fil, la seconde, la Ligier JSP2 de l’écurie Mexicaine RGR by Morand de seulement... 1’398  aux mains de Bruno Senna, Filipe Albuquerque et de Ricardo Gonzalés, le podium étant complété par l’Alpine A460 N°36 des leaders du Championnzat , le trio Nicolas Lapierre, Stéphane Rchelmi et Gustavo Menezes qui finit à 27.623

En LMGT/PRO, victoire et doublé des Ford GT, la N°67 des Britanniques Andy Priaulx et Harry Tincknell, devançant la voiture-sœur, la N°66 du Français Olivier Pla et de l’Allemand Stefan Mücke, devancé de 15.506, troisième place pour l’une des Ferrari F488 de la Scuderia AF Corse, la N°51 du duo Gianmaria Bruni et James Calado, à 41’140 devant la deuxième F488, la N°71 de Sam Bird et Davide Rigon.

Flash Infos

About Author

gilles