L’ANCIEN PILOTE AMÉRICAIN TONY ADAMOVICZ EST MORT

tony-adamovicz
 TONY-ADAMOVICZ-AUX-24-HEURES-DU-MANS-1970.


TONY-ADAMOVICZ aux 24 HEURES du MANS, les 13 et 14 Juin 1970.

 

Tony Adamowicz, l’un des plus grands pilotes Américains – d’origine Polonaise- comme Brian Niemcek et Oscar Kovaleski, de voiture de sport du début des années 60 jusqu’aux années 80, est décédé lundi 10 octobre 2016, à l’âge de75 ans après une bataille d’un an avec le cancer qui rongeait son cerveau.

Originaire de New York, Tony s’était retiré à Orange County, dans les environs de Los Angeles en Californie.

Adamowicz est né le 2 mai 1941 à Moriah, dans l’Etat de New York et a grandi à Port Henry, prés de New York

Avant de débuter en compétition et de faire carrière comme pilote automobile, Tony Adamowicz a auparavant travaillé à la Maison Blanche, à Washington DC, dans le service communication des administrations des Présidents Eisenhower, Kennedy et Johnson

C’est à cette époque-là, lorsque Lydon Johnson était Président qu’Adamowicz a entamé une autre carriére de pilote de course automobile.

Après avoir d’abord possédé des 1958 une Porsche 356, qu’il a rapidement revendu, c’est avec une Volvo PV 544, qu’il débute la compétition sur le circuit de Marlboro dans le Maryland.    

Il rejoint alors le Team group 44, l’équipe de Bob Tullius et pilote une Lotus Cortina, en Trans-Am comme Jim Clark et Jackie Stewart, puis une Triumph Spitfire.

Puis on le voit sur une Porsche 911, une Alfa GTA

Il est alors contacté par la prestigieuse écurie NART (North Américan Racing Team) de Luigi Chinetti qui l’engage aux célèbres 24 Heures du Mans pour y conduire l’une de ses Ferrari en 1970, une 312P, en compagnie de Chuck Parsons, le duo se classant dixième.

Par la suite, Tony pilotera aussi cette année-là des Lola T70, McLaren M12 et une Dodge Challenger en Championnat Trans-Am.

 

 TONY-ADAMOVICZ-AUX-24-HEURES-DE-DAYTONA-1971


TONY-ADAMOVICZ aux 24-HEURES de DAYTONA en janvier 1971

 

En 1971, aux 24 Heures de Daytona, il conduit une Ferrari 512S avec Ronnie Bucknum et termine deuxième, devancé par l’une des nouvelles et surpuissantes Porsche 917.

Il revient en Sarthe au Mans au volant d’une Ferrari 512M avec Sam Posey et le tandem termine troisième derriére les deux Porsche 917 des équipages Helmuth Marko-Gijs Van Lennep et Richard ATwood-Herbert Muller..

Dans la série Trans-Am cette même année, il conduit une Javelin avec Peter Revson. Et en Can-Am, il roule avec une McLaren M8B de l’équipe Kovaleski avant de conduire une Porsche 917 lors des six heures du Glen et de Kyalami en Afrique du sud.

En 1972, on le retrouve sur une Corvette Greenwood à Daytona, une Ferrari GTB4 aux 12 Heures de Sebring et au Mans, où il finit sixième avec la Ferrari 365 GTB4 du NART avec Sam Posey, puis avec une Gulf Mirage aux Six Heures du Glen  

Lec années suivantes, il a encore piloté des Ferrari 365 GTB4 à Daytona, puis ensuite des Datsun 280ZX et IMSA GTP ZX Turbo, ainsi qu’une Lola T600 GTP à Riverside et l’une des Jaguar XJR5 au Mans avant de continuer avec une Nissan jusqu’en 1986.

A la fin de sa belle carriére il s’était retiré dans la r »gion de LA à Orange County dans la sud Californie

 

Peter GRISWOLD

Photos : DR 

 

TONY-ADAMOVICZ-AU-MANS.

TONY-ADAMOVICZ aux 24 Heures du MANS, les  12 et 13 JUIN 1971

 

 

 

Nécrologie Sport

About Author

gilles