RALLYE OILYBIA DU MAROC. PREMIER AVANTAGE POUR AL ATTIYAH ET SON TOY, A AGADIR

RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-Le-TOYOTA-de-NASSER-AL-ATTIYAH-Photo-Alain-ROSSIGNOL.

rallye-oilybia-du-maroc-2016-bandeau

AU PROLOGUE : AVANTAGE AL ATTIYAH, DUEL TOYOTA, MINI ET PEUGEOT EN PERSPECTIVE

 

 

Pour ce premier jour de course ce dimanche, les 6 kms de prologue ont rendu leur verdict et le résultat a été conforme aux pronostics, avec une belle domination du vainqueur de l’année dernière, le Qatari Nasser Al Attiyah et un duel à trois, entre Toyota, Mini et Peugeot…

Pour cette étape de « mise en bouche », les concurrents devaient d’abord parcourir 6 kms de liaison, avant de rejoindre le départ d’une spéciale de la même longueur, où une piste étroite et caillouteuse, rapide dans sa première partie puis plus sinueuse sur la fin, les attendait pour mesurer les forces en présence, mais également pour fixer l’ordre de départ de demain, ce qui a également son importance en rallye-raid…

 

RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-Le-TOYOTA-de-NASSER-AL-ATTIYAH-Photo-Alain-ROSSIGNOL.

RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-Le-TOYOTA-de-NASSER-AL-ATTIYAH-Photo-Alain-ROSSIGNOL.

 

Nasser Al Attiyah, au volant de sa Toyota Overdrive frappait un grand coup en prenant la première place, avec treize secondes d’avance sur son plus proche poursuivant, soit un peu plus de deux secondes au km, ce qui lui permettrait de creuser très vite l’écart sur ses poursuivants dans les jours à venir, s’il parvient à maintenir cette différence.

Derrière lui, on trouvait Hirvonen sur sa MINI X raid, qui bénéficiait en l’occurrence d’un terrain très proche de ce qu’il a eu l’habitude de parcourir en WRC pendant des années, puisque dans cette étape la navigation n’entrait quasiment pas en compte.

 

 RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-La-MINI-X-Raid-de-lancien-vice-Champion-du-monde-des-rallyes-Mikko-HIRVONEN-Photo-Alain-ROSSIGNOL


RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-La-MINI-X-Raid-de-lancien-vice-Champion-du-monde-des-rallyes-Mikko-HIRVONEN-Photo-Alain-ROSSIGNOL

 

Nani Roma, transfuge de MINI comme le pilote Qatari auparavant et désormais lui aussi, également au volant d’une Toyota, comme Al Attiyah, occupait pour sa part la 3ème marche du podium, à six petites secondes d’Hirvonen et affichait d’entrée ses ambitions.

 

 RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-Le-3008-DKR-e-CARLPOS-SAINZ-déja-a-lattaque-Photo-Alain-ROSSIGNOL.


RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-Le-3008-DKR-e-CARLPOS-SAINZ-déja-a-lattaque-Photo-Alain-ROSSIGNOL.

 

Derrière ce trio de tête, quatre autres voitures effectuaient un joli tir groupé, avec dans l’ordre la Peugeot 3008 DKR de Sainz à une seconde de Roma, puis Al Rajhi lui aussi derrière le volant d’une MINI, pointait  à deux secondes

 

RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-La-MINI-X-Raid-de-Al-RAJHI-Photo-Alain-ROSSIGNOL.

RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-La-MINI-X-Raid-de-Al-RAJHI-Photo-Alain-ROSSIGNOL.

 

Quant à l’ancien motard Cyril Desprès, qu’épaule l’un des tous meilleurs spécialistes, David Castera, sur l’autre Peugeot mais l’ancien modèle, le 2008 DKR avec lequel il a gagné en juillet dernier le Silk Way, entre Moscou et Pékin, lui, il lâche cinq autres petites secondes.

 

RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-Le-2008-DKR-PEUGEOT-de-CYRIL-DEESPRES-et-David-CASTERA-Photo-Alain-ROSSIGNOL

RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-Le-2008-DKR-PEUGEOT-de-CYRIL-DEESPRES-et-David-CASTERA-Photo-Alain-ROSSIGNOL

 

Crédité du même temps le rapide Polonais Przygonski également sur MINI, prenait la septième place, complétant ainsi ce qui constitue d’ores et déjà le groupe de favoris pour la victoire finale…

Attention tout de même à ne pas enterrer trop vite et Terranova et Vasilyev, deux autres pilotes MINI ou même le Hollandais Van Loon dorénavant dans le baquet d’une Toyota, qui finissent juste derrière à distance respectable et peuvent encore jouer un rôle dans la lutte pour les premières places. En plus de ces pilotes, à noter la belle performance de Lachaume sur son Buggy MD, qui signait une belle 9ème place et venait se glisser ainsi dans ce top 10.

A noter que comme prévu, le classement Open était largement dominé par Christian Lavieille, qui terminait avec vingt-et-une secondes d’avance sur son premier poursuivant et réalisait un temps lui permettant de prendre la 31ème place au scratch, avec une bonne vingtaine de pilotes FIA derrière lui! Il faut également dire que derrière Lavieille c’est un camion, un Renault, piloté par le Hollandais Huzink, qui occupait la seconde place, ces véhicules étant classés dans cette catégorie.

Le Belge Rotsaert terminait pour sa part deuxième des camions, le podium de cette catégorie étant complété par un autre Belge, son compatriote Becx, qui finissait troisième, affirmant une fois de plus la suprématie des « camionneurs » du nord …

 

 RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-TOBY-PRICE-1er-leader-en-moto-Photo-Alain-ROSSIGNOL


RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-TOBY-PRICE-1er-leader-en-moto-Photo-Alain-ROSSIGNOL

 

En moto, il était un peu plus difficile de tirer des enseignements de cette étape, puisque dix-neuf secondes seulement séparaient le 1er du… 12ème et que six marques rentraient dans ce Top 12!

Avantage tout de même à la firme Autrichienne KTM avec Price, premier leader et Sunderland troisième, Quintanilla se glissant dans le tiercé de tête à la seconde place, de façon un peu surprenante, car même s’il a déjà signé de belles performances par le passé, son Husqvarna n’était pas vraiment attendue à pareille fête…

 

 RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-QUINTANILLA-la-bonne-surprise-du-jour-Photo-Alain-ROSSIGNOL.


RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-QUINTANILLA-la-bonne-surprise-du-jour-Photo-Alain-ROSSIGNOL.

 

Honda se trouvait ainsi rejetée de ce premier podium, Goncalves n’occupant que la quatrième place, mais sauvait les meubles, plaçant également Benavides en sixième position.

 

 RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-GONCALVES-un-peu-en-retrait-en-ce-debut-depreuve-Photo-Alain-ROSSIGNOL


RALLYE-OILYBIA-du-MAROC-2016-GONCALVES-un-peu-en-retrait-en-ce-debut-depreuve-Photo-Alain-ROSSIGNOL

 

Belle performance également du Français, De Soultrait sur Yamaha qui se classait cinquième, une autre Yamaha également pilotée par un tricolore, Van Beveren se classant pour sa part à la huitième place.

L’Espagnol Pedrero permettait à Sherco, marque également Française, de terminer en neuvième position, une autre Husqvarna complétant le Top 10 avec encore un tricolore aux commandes, en la personne de Pierre Alexandre Renet.

Nul doute que des ce lundi la bataille va faire rage et que dans les jours à venir,  la lutte et la concurrence risquent d’être rude!

 

 RALLYE OILYBIA du MAROC 2016 - SOUDAY l'inattendu vainqueur en Quad -Photo Alain ROSSIGNOL.


RALLYE OILYBIA du MAROC 2016 – SOUDAY l’inattendu vainqueur en Quad -Photo Alain ROSSIGNOL.

 

En quad, le Polonais Sonik habitué à dominer outrageusement la catégorie ces dernières années ne s’attendait certainement pas à être dominé comme il l’a été par le Français Souday qui terminait en première position avec tout de même une  bonne avance de vingt-trois secondes d’avance sur lui!

Il devra aussi se méfier dans les jours à venir d’un autre tricolore, Da Costa, qui termine en troisième position, à seulement quinze secondes, ce qui promet donc également une belle bagarre dans cette catégorie…

Au programme ce lundi, 41 kms de liaison, et 70 de spéciale, en deux étapes, qui débutent par une piste sinueuse et sablonneuse le long de la mer et continuent sur des pistes plus étroites et empierrées, avec de nombreux changements de direction.

 

José Luis CAPARROS

Photos : Alain ROSSIGNOL

 

Rallye Maroc Sport

About Author

gilles