WSBK 2016 A MAGNY COURS : DAVIES, CLUZEL, MAHIAS HÉROS D’UN MAGNIFIQUE WEEK END

 

C’est le soleil qui accueille ceux qui ont fait le déplacement, le public est important mais on sait bien que c’est au fur et à mesure que le règlement sera réorienté vers une vraie course de motos de série améliorées, ce qu’était le WSBK à sa création, que les spectateurs reviendront en cohortes énormes.

Et la journée a commencé très fort !

SUPERSPORT: JULES MET LES BOUTS

JULES CLUZEL

JULES CLUZEL

 

En Supersport, où Sofuoglu pouvait être titré pour la cinquième fois en SPP, le pilote turc est parti en tête, c’était donc fini ?

Non, une cascade de chutes a commencé, dont celle de Sofuoglu qui devra attendre la prochaine course pour pouvoir être titré, mais surtout on a vu gagner Jules Cluzel, sur la MV Agusta, et ce premier triomphe inaugurait bien une journée magnifique.

WSBK: MAGNIFIQUE DOUBLÉ DAVIES

DAVIES D'ABORD SEUL TROISIEME VA REMONTER TOUT LE MONDE DEVANT

DAVIES D’ABORD SEUL TROISIEME VA REMONTER TOUT LE MONDE DEVANT

 

En WSBK, Sykes part en tête devant Davies et Rea, la doublette de motos d’usine Kawasaki, celle qui ôte d’ailleurs tout intérêt sportif au titre qui se prépare, mauvais plan pour Davies qui doit reprendre huit points par course à Sykes pour lui arracher la place de vice champion du monde en fin d’année.

Suivent Van der Mark (Honda), Camier (Agusta) et Guintoli (Yamaha).

Bref des bagarreurs.

Le groupe de tête reste très serré, mais colle vite trois secondes à ses poursuivants, c’est cela l’inacceptable, à part la Ducati de Davies (six fois), et une fois cette année la Honda de Hayden, les Kawasaki d’usine balaient tout avec des motos dont la construction ne correspond pas à l’esprit du WSBK.

Sykes roule fort, derrière lui, mais on est à une seconde, Rea a passé Davies.

Bref, on a fait cinq tours et la course est déjà terminée, avec un doubl2 vert en tête, il faut compter sur les incidents pour redonner du sel, cela aussi est inacceptable.

Savadori (Aprilia) a passé Guintoli qui est donc sept.

Pas de liesse collective en vue comme en début de journée avec Cluzel.

 

LES DEUX KAWASAKI A NOUVEAU BATTUES PAR CHAZ DAVIES

LES DEUX KAWASAKI A NOUVEAU BATTUES PAR CHAZ DAVIES

 

Puis, Rea revient sur Sykes, comme il est sûr qu’il sera champion du monde, il lui sera peut-être proposé de laisser gagner Sykes, pour assurer le doublé Kawasaki en tête, durant ce temps, Davies est seul à deux secondes des deux verts angliches.

Van der Mark est trois secondes derrière lui, baston zéro.

Davies réduit l’écart entre lui et les verts à une seconde et demi, verts qui roulent roue dans roue, Rea veut peut-être finalement prendre ces cinq points de différence entre le premier et le second (je sais, on dit deuxième et non pas second s’il ya plus de deux coureurs mais justement là ils ne sont que deux, le reste du monde se bat à part.

Davies a encore réduit l’écart, il est à moins d’une seconde, on aura peut-être un mélange rouge et vert à l’arrivée, il reste six tours, le problème étant quand même que si Davies mange une Kawa, ce sera celle de Rea et Sykes lui prendra des points au général au lieu d’en perdre, confortant sa place de vice champion du monde en vue.

Dommage.

Ce qui est génial en revanche, c’est que Davies passe les deux Kawasaki.

Heureusement que ce pilote est là pour sauver le spectacle, et quel spectacle !

Mais Sykes est deux, il faudrait que…

Oui, Rea passe Sykes, et virtuellement à trois tours de la fin, Davies a, comme la veille, repris 9 points à Sykes.

Ce sont des comptes d’apothicaire, c’est dommage, mais question ambiance dans la foule ça bouge bien !

Camier et sa MV Agusta sont quatre, quatre angliches aux quatre premières places, bon, Davies est Gallois, mais c’est clair, le WSBK anglais est très dominant, il est vrai que leur championnat national, le BSB est de très haut niveau et qu’il crache de la star à tous les étages.

Il reste deux tours, Davies a collé une seconde à rea, deux secondes à Sykes, le garçon ne fait pas dans le détail et c’est génial !

Dernier tour Sykes remonte sur Rea, qui s’est loupé en fait, il est parti en large, il finit quatre dixièmes devant Sykes quand même, Davies a donc fait un très beau doublé à Magny Cours, l’un samedi sur une piste passant de mouillée à sèche grâce aux pneus intermédiaires qu’il a osé passer, le deuxième dimanche en revenant magnifiquement sur ces arrogantes Kawasaki qui se pensaient invincibles et qui, la preuve ne le sont pas toujours.

De façon non accessoire, Davies a repris dix huit points en deux courses à Sykes, c’est loin d’être suffisant mais suffisant pour être encourageant.

Il n’est plus qu’à 33 points de Sykes, sur quatre manches, la moyenne à reprendre par GP est tombée à 5,5 points.

Guintoli est huit, passé par Torres, week end français carrément raté, Mathieu Lagrive, si brillant la veille, est quinze.

Ce jour, après le Français Cluzel, c’est le Gallois Davies qui a fait vibrer Magny Cours, mais quelle vibration.

« Good, good vibrations », il manquait juste les « Beach Boys »!

Merci Chaz !

SUPERSTOCK: LUXUEUX MAHIAS 

MAHIAS EN TÊTE DE BOUT EN BOUT

MAHIAS EN TÊTE DE BOUT EN BOUT

 

Restait le Superstock, où Lucas Mahias, qui roule, la raison m’échappe et me peine, avec une licence luxembourgeoise, a fait le meilleur temps vendredi et la pole samedi, il roule bien entendu Yamaha.

Il part en tête devant le Turc (Encore ! La sublime porte du temps de Louis XIV renaît en WSBK !) Razgatioglu et l’Italien De Rosa, le groupe suivant est plus loin, cinq secondes au huitième tour.

De Rosa qui passe deux, est une seconde huit derrière Lucas, y’a pas le feu au lac.

Et l’écart augmente, il ya bagarre pour la deuxième place mais au fil des tours, Lucas colle trois secondes et demi au duo qui le suit.

En fait Mahias aura été devant de bout en bout, ce garçon champion du monde à titre individuel en endurance est décidément un très bon, et il termine en beauté ce magnifique dimanche de Magny Cours.

Jeremy Guarnoni, l’autre Français qui lui court toute la saison, Mahias est ici en remplacement, est cinq, finalement ceux qui se sont déplacés pour aller voir ces courses françaises de WSBK ont eu raison.

Trois courses superbes sur trois, merci au circuit français de nous avoir offert un spectacle différent de ce qui se fait hélas couramment ailleurs, il faut dire que le circuit, à moto, est propice à ce genre de réussite.

Bravo à tous, prochaines courses à Jerez et au Qatar, quatre manches encore et toujours pas de champion, mais des outsiders brillantissimes ont fait le show, sublime week end !

Jean Louis Bernardelli

Photos WSBK

Résultat WSBK course 2 Magny Cours 2016

http://resources.worldsbk.com/files/results/2016/FRA/SBK/002/CLA/Results.pdf?version=cfcd208495d565ef66e7dff9f98764da

Résultat Supersport Magny Cours 2016

http://resources.worldsbk.com/files/results/2016/FRA/SSP/001/CLA/Results.pdf?version=cfcd208495d565ef66e7dff9f98764da

Résultat Superstock Magny Cours 2016

http://resources.worldsbk.com/files/results/2016/FRA/STK/001/CLA/Results.pdf?version=cfcd208495d565ef66e7dff9f98764da

Classement général WSBK 2016 après Magny Cours.

1. J. REA KAWASAKI 426
2. T. SYKES KAWASAKI 378
3. C. DAVIES DUCATI 345
4. M. VAN DER MARK HONDA 234
5. N. HAYDEN HONDA 202
6. D. GIUGLIANO DUCATI 194
7. J. TORRES BMW 179
8. L. CAMIER MV AGUSTA 156
9. X. FORÉS DUCATI 133
10. L. SAVADORI APRILIA 131
11. A. LOWES YAMAHA 107
12. S. GUINTOLI YAMAHA 91
13. A. DE ANGELIS APRILIA 88
14. J. BROOKES BMW 78
15. R. RAMOS KAWASAKI 76
16. M. REITERBERGER BMW 72
17. A. WEST KAWASAKI 55
18. K. ABRAHAM BMW 33
19. N. CANEPA YAMAHA 30
20. M. BAIOCCO DUCATI 12
21. M. LAGRIVE KAWASAKI 11
22. L. SCASSA DUCATI 10
23. L. MAHIAS KAWASAKI 9
24. C. BEAUBIER YAMAHA 6
25. R. DE ROSA BMW 5
26. D. SCHMITTER KAWASAKI 5
27. G. VIZZIELLO KAWASAKI 3
28. P. SZKOPEK YAMAHA 3
29. M. JONES DUCATI 2
30. J. HOOK KAWASAKI 2
31. S. BARRIER KAWASAKI 2
32. S. AL SULAITI KAWASAKI 1
33. M. LUSSIANA BMW 1

Moto Moto - Superbike Sport

About Author

jeanlouis