SÉBASTIEN OGIER SURVOLE LE ‘TOUR DE CORSE’ WRC. AVEC SA VW POLO

wrc-2016-tour-de-corse-la-olo-vw-de-seb-ogier
WRC-2016-TOUR-DE-CORSE-La-VW-POLO-WRC-de-Sébastien-OGIER.

WRC-2016-TOUR-DE-CORSE-La-VW-POLO-WRC-de-Sébastien-OGIER.

 

Au volant de sa VW Polo WRC, le leader du Championnat du Monde 2016 déjà sacré triple Champion, le rallyman Français Sébastien Ogier a survolé ce vendredi la première journée du Tour de Corse Automobile, la manche Française du Championnat du Monde des Rallyes WRC.

Le pilote Gapençais a réalisé une étape formidable et parfaite en alignant les meilleurs chronos dans chacune des quatre spéciales au menu de cette première étape du Tour de Corse : ES1 et 3, Acqua Doria – Albitreccia (49,72 km)– ES2 et 4, Plage du Liamone -Sarrola-Carcopino (29,12 km)

Ogier qui lâchait : « Je suis heureux. C’est une très bonne journée avec de belles conditions et un temps magnifique. »

Et ce soir, il occupe solidement la tête de l’épreuve et ce d’autant plus que celui qui semblait devoir être son plus dangereux rival à la mi-journée après le premier passage dans les deux secteurs chronométrés, le Britannique Kris Meeke se retrouve désormais assez loin au Classement après sa crevaison lors de l’ES3, incident qui lui a fait perdre plus de deux minutes.

 

WRC 2016 TOUR DE CORSE - La DS3 de Kris MEEKE

WRC 2016 TOUR DE CORSE – La DS3 de Kris MEEKE

 

Du coup, Meeke retardé, c’est maintenant le Belge Thierry Neuville qui au volant de l’une des Hyundai, apparaît comme le plus proche adversaire, occupant ce vendredi soir la seconde place mais il pointe tout de même déjà à 44 secondes, précédant un autre pilote VW, le Finlandais Jari-Matti Latvala qui se retrouve troisième, à 58 secondes d’Ogier mais à 14 secondes seulement du pilote de l’équipe Hyundai.

Outre Meeke, deux autres pilotes Hyundai, ont eté victimes de crevaisons à l’occasion de l’ES4, d’une part le Néo-Zélandais Hayden Paddon et d’autre part l’Espagnol Dani Sordo, ce qui les a fait dégringoler dans le Classement.

Tant et si bien que derrière Ogier, Neuville et Lavala, on pointe dans l’ordre le troisième pilote VW, le Norvégien Mikkelsen à 59”3, suivi de la Citroën DS3 Wrc de l’Anglais Craig à 1’18”7, et de la seconde Hyundai i20 Wrc de Hayden Paddon 1’26”2

Suivent le jeune Français Éric Camilli au volant de la 1ére des Ford Fiesta RS M-Sport, septième à 2’00”7 qui précède celle d’Elfyn Evans-Parry, classée à 2’36”3.

Le Top 10 étant complété par la troisième Hyundai i20 à 2’41”9 et par la deuxième Ford Fiesta RS M-Sport du Norvégien Mads Ostberg à 2’41”9

Quant à l’infortuné Kris Meeke, il se retrouve ce soir 11 ème à 2:51.9

En WRC-2, Elfyn Evans tient le rythme et pointe même à une sensationnelle huitième place au Classement Général se payant le luxe s’il en est de devancer quelques WRC officielles.

Côté Français, Yoann Bonato se retrouve quatrième (16 ème du général) alors que Quentin Gilbert a été lui contraint à l’abandon après l’ES4 en liaison.

À retenir, que Bryan Bouffier et Stéphane Sarrazin occupent les 14 ème et 17 ème rangs du Général.

En JWRC, les jeunes Français brillent, Yohan Rossel se retrouvant leader devant Laurent Pellier. Troisième à mi-journée, Terry Folb le pilote du Seb Loeb Racing, a dû renoncer à la suite de sa sortie de route survenue après l’arrivée de l’ES3.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :
TEAMS

WRC

About Author

gilles