‘SPA 6 HOURS’ : L’ÉDITION 2016 A TENU TOUTES SES PROMESSES.

Spa-6-Hours-2016-un-départ-avec-11-Ford-GT-40-aux-avzant-postes-©-Manfred-GIET

 

 

 SPA-6-HEURES-2016-Superbe-Ferrari-375-V12-modèle-qui-remporta-le-1er-GP-avec-GONZALES-pour-lac-Scuderia-en-1951-©-Manfred-GIET-


SPA-6-HEURES-2016-Superbe-Ferrari-375-V12-modèle-qui-remporta-le-1er-GP-avec-GONZALES-pour-lac-Scuderia-en-1951-©-Manfred-GIET-

 

Des plateaux de rêve et pléthoriques, des épreuves palpitantes et un public conquis, voilà résumé ce qui a fait la part belle de cette déjà 24 ème édition des désormais incontournables ‘SPA 6 HOURS’.

Trois jours durant, les paddocks du circuit Ardennais de Spa-Francorchamps ont été pris d’assaut par quelques 650 voitures dont certaines très rares et sans prix pour commémorer le Sport Auto d’antan dans toute sa splendeur, faisant revivre des époques mythiques dont les plus anciens ne se lasseront jamais.

Le très nombreux public de passionnés en a eu pour son argent tout au long de ce formidable week-end Spadois chargé et sans temps mort et où il aura eu l’occasion de s’approcher de bon nombre de voitures ayant autrefois marqué le Sport Automobile.

La sonorité de ces bons vieux V8 Cosworth équipant les 21 F1 des années 70′ et 80′ inscrites au Championnat « FIA. MASTERS HISTORIC F1 » a régalé la galerie au point de transformer les coulisses du circuit Ardennais en véritable salle de concert pour orchestre symphonique…

 SPA 6 HEURES 2016 - Paolo BARILLA-© Manfred GIET


SPA 6 HEURES 2016 – Paolo BARILLA-© Manfred GIET

 

Cette 24 ème édition a été un excellent cru tant sur la piste qu’en dehors avec la présence de trois pilotes vedettes que sont l’Autrichien Gerhard BERGER (12 fois vainqueur en GP), le roi des pasta, le transalpin  Paolo BARILLA (ex-pilote de GP chez Minardi et vainqueur aux ’24 heures du Mans’ en 1985) ainsi qu’un authentique Champion du Monde, en la personne du Britannique Rob HUFF, totalisant 27 victoires en WTCC (Championnat du Monde pour Voitures de Tourisme) et sacré Champion en 2012 avec sa Chevrolet Cruse et qui ont conquis le public tout au long du week-end par leur art du pilotage et leur disponibilité.

À eux, vint également s’ajouter dans le Woodcote et Sterling Moss Trophy sur une Elva, l’ex-premier Ministre Belge, Guy VERHOFSTADT, actuellement Président du Groupe desAlliances des Démocrates et Libéraux pour l’Europe et qui vient d’être désigné comme représentant du Parlement Européen pour mener les discussions avec la Grande Bretagne suite à sa décision de quitter l’Union Européenne via le Brexit.

Féru de Sport Automobile comme François FILLON, le leader des démocrates et libéraux européens était déjà quelque part peut-être en mission puisque les anglais étaient largement majoritaires dans les paddocks Spadois !

 

LOTUS-Bob-Dance-toujours-actif-lors-dune-épreuve-hisutorique-avec-la-Lotus-25-de-Jim-Clark-©-Manfred-GIET

LOTUS-Bob-Dance-toujours-actif-lors-dune-épreuve-hisutorique-avec-la-Lotus-25-de-Jim-Clark-©-Manfred-GIET

Seul absence de marque: celle de Bob DANCE, le plus ancien mécano du Team LOTUS, rebaptisé entre temps CLASSIC TEAM LOTUS, pour lequel malgré ses 81 ans, il est toujours en service depuis 49 ans !

Raison de cette absence ?

Bob DANCE, qui tout au long de sa carrière de mécano riche de 56 années, a été le chef mécanicien de grands Champions, comme Jim CLARK, Mario ANDRETTI, Ronnie PETERSON, Emerson FITTIPALDI, Nigel MANSELL ou encore Mikka HÄKKïNEN, continue à bichonner l’ex-LOTUS 25 de Jim CLARK pour des épreuves classiques, a préférer faire l’impasse sur les épreuves de Spa-Francorchamps, afin de pouvoir remettre en état le moteur V8 Coventry Climax de 1.500 cc, explosé lors d’une épreuve classique récente disputée à Monza.

 

 SPA 6 HEURES 2016 - Le célèbre moteur Coventry Climas de 1500cc de F1 des années 60-© Manfred GIET-.


SPA 6 HEURES 2016 – Le célèbre moteur Coventry Climax de 1500 cc de F1 des années 60-© Manfred GIET-.

 

Par contre Clive CHAPMAN, le fils du génial Colin CHAPMAN, décédé inopinément le 16 décembre 1982, avait accompagné l’équipe Lotus, qui alignait quelques cinq anciennes F1 pour leur pilotes « clients » et qui en profita pour aller déposer une gerbe florale au niveau du virage de Burneville sur l’ancien tracé Spadois, en mémoire du pilote Britannique, Alan STACEY, qui se tua lors du GP de Belgique 1960 au volant d’une LOTUS 18-CLIMAX après avoir percuté un oiseau alors qu’il était 6 ème de l’épreuve                     !

 

Spa-6-Hours-2016-un-départ-avec-11-Ford-GT-40-aux-avzant-postes-©-Manfred-GIET

Spa-6-Hours-2016-un-départ-avec-11-Ford-GT-40-aux-avant-postes-©-Manfred-GIET

 

Quant à l’épreuve phare du programme à Francorchamps, la course d’endurance disputée sur un demi-tour d’horloge, les SPA 6 HOURS ENDURANCE et dont l’événement annuel porte le nom, elle rencontra à nouveau un vif succès, rehaussée par la présence de pilotes aussi connus que Gerhard BERGER, Paolo BARILLA et Rob HUFF, tous trois engagés sur des FORD GT 40.

Si pour les deux premiers cités réunis sur la même voiture, l’aventure se termina après 53 minutes d’épreuve, alors que Gerhard BERGER parti en pole avait mené l’épreuve, un problème de freins envoya la belle GT 40 dans la barrière de pneus à la chicane des Combes au point d’en provoquer l’abandon, alors qu’il était troisième à quelques secondes de deux autres GT40 qui se relayaient en tête.

Quant à Rob HUFF, il eut la satisfaction de terminer 5ème au classement final sur la FORD GT 40 de l’habitué Richard MEINS associé à LILLINGSTON.

 

Spa 6 Hours 2016-la Ford GT 40 victorieuse de Whright -Gnas et Wolfe devant une autre GT40-© Manfred GIET

Spa 6 Hours 2016-la Ford GT 40 victorieuse de Whright -Gnas et Wolfe devant une autre GT40-© Manfred GIET

Comme à son habitude, cette superbe épreuve d’endurance réunissant 107 voitures de Tourisme et GT au départ, a été très spectaculaire avec 11 FORD GT 40 aux … 11 premières places sur la grille qui s’offrirent un chassé-croisé permanent, jusqu’au baisser du drapeau à damier et dont la seule concurrence directe se résuma à une TVRGriffin, une SHELBY COBRA et une JAGUAR E TYPE, pour ce qui concerne la victoire finale.

À signaler pour cette épreuve et pour éviter tout risque d’incendie dans les boxes vu le nombre impressionnant de concurrents, que ceux-ci devaient ravitailler en carburant à la station-service du circuit, provoquant du coup, parfois des situations gag comme lors d’un départ en vacances d’été sur l’autoroute !

 

6-HEURES-SPA-2016-Situation-cocasse-aux-Spa-6-Hours-où-les-convcurrents-faisaient-le-plein-à-la-station-essence-du-circuit-©-Manfred-GIET

6-HEURES-SPA-2016-Situation-cocasse-aux-Spa-6-Hours-où-les-convcurrents-faisaient-le-plein-à-la-station-essence-du-circuit-©-Manfred-GIET

 

En ce qui concerne l’autre épreuve phare du copieux programme de SPA 6 HOURS, les deux manches FIA MASTERS HISTORIC F1 CHAMPIONSHIP, elles ont vu à chaque fois, le régional de l’étape, le Belge Loïc DEMAN au volant d’une TYRELL 010 ex Jean Pierre JARIER très malchanceux au point de le priver à chaque fois d’une victoire sur son terrain de prédilection.

En première manche, il eut la désagréable surprise de tomber en panne sèche à … 50 mètres de l’arrivée , tandis qu’en seconde manche et alors qu’il menait à nouveau devant le nouveau Champion 2016,le Britannique Nic PADMORE sur une WILLIAMS FW 07C, il dut monter sur ses freins pour éviter un concurrent doublé se faisant du coup dépasser par le double vainqueur Spadois.

 

 SPA 6 HEURES 2016 - Le britannique Padmore double vainqueur à SPA et sacré Champion 2016-© Manfred GIET-


SPA 6 HEURES 2016 – Le britannique Padmore double vainqueur à SPA et sacré Champion 2016-© Manfred GIET-

 

Quant à l’ancien pilote F1, l’italien Paolo BARILLA, devenu depuis la fin de sa carrière internationale de pilote, PDG de l’entreprise des pates BARILLA à Parme, au volant d’une WILLIAMS FW 07 C, ex Alan JONES, il termina respectivement 5ème et 4ème sans toutefois entrer en lice pour une place de podium.

 

Manfred GIET

Photos :
Publiracing Agency

 

 Spa-6-Hours-2016-la-Ford-GT-40-de-Davies-Young-Newall-qui-terminent-3èmes-©-Manfred GIET

Spa-6-Hours-2016-la-Ford-GT-40-de-Davies-Young-Newall-qui-terminent-3èmes-©-Manfred GIET

LES CLASSEMENTS DU WEEK-END SPADOIS

SPA 6 HOURS

1.WRIGHT-GANS-WOLFE : Ford GT 40  en 5 h 25’32 à la moyenne de 150,743 Km/h

2.WOOD-STRETTON : Ford GT 40, à 1’36

3.DAVIES-YOUNG-NEWALL : Ford GT 40, à 1 tour

4.WHITAKER-REUBEN-O’BRIEN : TVR Griffin, à 3 tours

5.MEINS-LILLINGSTON-HUFF : Ford GT 40, à 3 tours

6.COTTINGHAM-GIRARDO-HART : SHELBY Cobra, à 4 tours

7.WAKEMAN-BLAKENEY-EDWARDS-HALL-HUNT : Jaguar E Type, à 5 tours

8.HENDERSON-HENDERSON-HANCOCK :  Ford GT 40, à 5 tours

9.LYNN-HADDON : Ford GT 40, à 5 tours

10.WILSON-STERLING-COX :  Lotus Elan 26 R, à 5 tours

 FIA MASTERS HISTORIC F-1 CHAMPIONSHIP

COURSE 1

  1. PADMORE (GB) : Williams FW 07C, les 12 tours en 27″06’675, à la moyenne de 187,726 Km/h

2.D’ANSEMBOURG (B) : Williams FW 07C, à 22″

3.THORNTON (GB) Lotus 91/5, à 26″

4.FISH (GB) Ensign N180, à 49″

5.BARILLA (I) : Williams FW 07 C, à 50″

COURSE 2

1.PADMORE (GB) : Williams FW 07C, les 12 tours en 27’18″517, à la moyenne de 186,179 Km/h

2.DEMAN(B) : Tyrrell 010, à 4″

3.THORNTON (GB) : Lotus 91/5, à 18″

4.BARILLA (I) : Williams FW 07C, à 20″

5.D’ANSEMBOURG (B) : Williams FW 07 C, à 30″

FIA MASTERS HISTORIC SPORTS CAR CHAMPIONSHIP

1.BRYANT (GB) : Lola T70 MK3B, les 21 tours en 1h02″24, à la moyenne de 168,270 Km/h

2.GIBSON-LITTLEJOHN (GB) :  Lola T710 MK3B, à 5″

3.ROSSI DI MONTELERA (I) : Abarth Osella PA1, à 10″

4.HART-PASTORELLI (NL) : Lola T70 MK3B, à 38″

5.SMITH-HILLIARD-PADMORE (GB): Chevron B 19, à 1’24

MASTERS GENTLEMEN DRIVERS PRE-66 GT

1.BRYANT-BRYANt (GB) : AC COBRA, les 26 Tours en 1h30’37 », à la moyenne de 131,736 Km/h

2.HART-HART (NL) : AC COBRA Daytona Coupé, à 0″776

3.VOYAZIDES-HADFIELD (GR-GB) : SHELBY DAYTONA COBRA, à 30″

4.GANS-WOLFE (CH-GB) : AC COBRA, à 1’02 »

5.WILSON-GREENSHALL( GB) : Lotus Elan 26 R, à 3’10 »

MASTERS PRE-66 TOURING CARS CHAMPIONSHIP

1.DAVIES (GB) : Ford Mustang, les 19 tours, en 1h03’40 » , à la moyenne de 139,540 Km/h

2.BUCLEY-HUFF (GB) : Ford Falcon, à 3″

3.HALL-HALL (GB) : Ford Falcon, à 4,5″

4.FURIANI (I) : Alfa Romeo GTA, à 8″

5.BANKS-BANKS (GB) Alfa Giulia Sprint GTA, à 10″

MASTERS 70s CELEBRATION

1.BEIGHTON-BEIGHTON (GB) :  Sunbeam Tiger, les 14 tours, en 40’36 », à la moyenne de 152,473 Km/h

2.HAMMOND (GB) : Chevron B8, à 1′

3.BOULTBEE-BEEBEE (GB) : Chevron B8, à 2′

4.GARDINIER (GB) TVR Griffith, à 49″

5.ABSOLOM (GB) : VW Golf, à 1’55 »

HISTORIC TOURING CARS 2TC & HTCC (MRL)

1.TROMANS-MEADEN (MC-GB) : Ford Capri, les 22 tours en 1h03’39 » , à la moyenne de 152,095 Km/h

2.WAHLE-WHALE (GB):  BMW M3 E30, à 31″

3.MONTEVERDE-PEARSON (GB):  Ford Broadspeed Capri, à 1’15 »

4.DEVIS-HOAD (B-GB) : AMC Javelin, à 2’39 »

5.POSTINS (GB) : Austin Rover, à 1’06 »

FORMULA JUNIOR HISTORIC RACING ASSOCIATION

COURSE 1

1.WILSON (GB) : Lotus 20/22, les 8 tours en 26’21 », à la moyenne de 149,250 Km/h

2.JACKSON (GB) Brabham BT 2, à 0″195

3.MURRAY (GB) : Lola MK 5A, à 0″405

4.ROSSI DI MONTELERA (I) : Lotus 22, à 9″

5.PANGBORN (GB): Lotus 20B, à 15″

COURSE 2

1.JACKSON (GB) : Brabham BT2, les 8 tours en 27’56 », à la moyenne de 138,087 Km/h

2.MOWLE (GB) : Lotus 20/22, à 3″

3.PANGBORN (GB) : Lotus 20B, à 4″

4.SMEETON (GB) Wainer 63, à 5″

5.FYDA (GB) : Brabham BT6, à 5″34

STERLING MOSS TROPHY-WOODCOTE TROPHY

1.WOOD/NUTHALL (GB) : Lister Knobbly, les 21 tours en 1h03’38 », à la moyenne de 143,261 Km/h

2.LEWIS-Mc INTYRE (GB) : Lister Knobbly , à 19″

3.KREMER-KREMER (GB-CH) : Lotus 15, à 34″

4.COTTINGHAM (GB) :Jaguar Tojeiro, à 1’07 »

5.MAEERS-MARTIN (GB) : Cooper Monaco, à 1’51 » vainqueur classe WOODCOTE TROPHY

HISTORIC GP CARS ASSOCIATION

COURSE 1

1.HORSMAN (GB) : Lotus 18/21, les 11 tours, en 31’17 » à la moyenne de 151,191 Km/h

2.JOLLEY (GB) : Cooper T45/51, à 3″

3.SMITH (GB) Cooper T43, à 1’23 »

4.BEAUMONT (GB) : Lotus 24 944,  à 1’30 »

5.FIERRO (SP) : Maserati 250F 2523, à 1’47 »

COURSE 2

1.JOLLEY (GB) : Cooper T45/51, les 11 tours en 31’13 » à la moyenne de 150,536 Km/h

2.FRIEDRICHS (D) : Cooper T53, à 31″

3.BEAUMONT (GB) : Lotus 24  944, à 45″

4.SMITH (GB) : Cooper T43, à 49″

5.GRIFFITHS (GB) : Cooper, à 1’12 »

BRITISH SPORTS GT & SALOON CHALLENGE

1.Mc CARTHY (GB) : MG B GT V8, les 16 tours, en 47’37 » à la moyenne de 150,214 Km/h

2.SECHAUD-SECHAUD (F) : Ford Escort, à 33″

3.KNIGHT (GB) : Morgan, à 35″

4.CHRISTOFOROU (GB) : Ford Escort, à 40″

5.NEVILL (GB) : Ford Escort, à 1’10 »

HISTORIC SPORTS CAR CLUB

COURSE 1

1.WATSON-O’CONNELL (CH-GB) : Chevron B19, les 6 tours, en 15’59 » à la moyenne de 167,313 Km/h

2.PEETERS (B) : Chevron B23 à 7″

3.RICHARDSON (GB) : Lola T290, à 8″

4.PARKER (GB) Osella PA 5, à 8″8

5.DUTOYA-DUTOYA (F) : Elva MK 8S, à 52″

COURSE 2

1.PEETERS (B) : Chevron B23, les 10 tours en 27’17 » à la moyenne de 157,257 Km/h

2.PARKER (GB) : Osella PA 5, à 33″

3.DUTOYA-DUTOYA (F) : Elva MK 8S, à 45″

4.BROOKS-BEEBEE (GB): Chevron B, à 1’05

5.ALBOROUGH (GB) : Osella PA 2, à 1’54 »

 SPA-6-HEURES-2016-Une-Delage-dune-valeur-inestimable-©-Manfred-GIET


SPA-6-HEURES-2016-Une-Delage-dune-valeur-inestimable-©-Manfred-GIET

 SPA-6-HEURES-2016-Le-cockpit-dune-superbe-Delage-dun-autre-age-en-vente-à-Spa-©-Manfred-GIET.


SPA-6-HEURES-2016-Le-cockpit-dune-superbe-Delage-d’un-autre-âge-en-vente-à-Spa-©-Manfred-GIET.

SPA Classic

About Author

gilles