CITROËN REMPORTE UN TROISIÈME TITRE DE CHAMPION DU MONDE WTCC À SHANGHAÏ !

wtcc-2016-shahghai-citroen-decroche-le-titre-mondial-des-equipes
WTCC-2016-SHANGHAI-Le-Team-CITROEN-avec-CITROEN-Racing-et-les-C-ELYSEE-du-SEB-LOEB-Racing

WTCC-2016-SHANGHAI-Le-Team-CITROËN-avec-CITROËN-Racing-et-les-C-ÉLYSÉE-du-SEB-LOEB-Racing

 

 

Après avoir permis à José María López de remporter le titre Pilotes il y a deux semaines lors du meeting de Motegi au Japon, l’équipe Citroën s’est adjugé ce samedi, celui du Championnat du Monde des Constructeurs FIA WTCC 2016, à l’issue des qualifications disputées à Shanghai.

La Citroën C-Élysée WTCC a en effet décroché sa trentième pole position aux mains de Pechito López, tandis qu’Yvan Muller s’est qualifié à la troisième place.

 

 WTCC-2016-SHANGHAI-La-CITROEN-C-ELYSSE-de-JOSE-MARIA-LOPEZ


WTCC-2016-SHANGHAI-La-CITROËN-C-ÉLYSÉE-de-JOSÉ-MARIA-LOPEZ

 

Pour les concurrents du WTCC, cet avant-dernier meeting de la saison débutait avec deux séances d’essais libres. Les Citroën C-Elysée WTCC se montraient dans le coup dès la première session, avec les deuxième et troisième chronos pour José María López et Yvan Muller. La seconde demi-heure était consacrée aux réglages de course et les pilotes Citroën Total ne cherchaient donc pas la performance pure.

Au-delà de la conquête de la pole position, les qualifications revêtaient une importance particulière, puisque Citroën pouvait décrocher son troisième titre de Champion du Monde consécutif. Pour cela, il suffisait de marquer deux points!

 

WTCC 2016 SHANGHAI Les pilotes CITROEN.

WTCC 2016 SHANGHAI Les pilotes CITROËN.

 

Des la Q1, José María López démontrait une partie de son potentiel avec le meilleur temps en 1’50’’279. Cinquième, Yvan Muller était lui aussi qualifié pour la Q2. Dès ce stade d’avancement, Citroën était assuré de coiffer la couronne mondiale, mais chacun restait parfaitement concentré sur sa tâche.

En Q2, Pechito López enfonçait le clou avec un tour en 1’49’’524. Grâce à Mehdi Bennani et Yvan Muller, ce sont même trois Citroën qui gagnaient leur billet pour l’ultime confrontation !

 

1WTCC-2016-SHANGHAI-La-LADA-de-NICKY-CATSBURG

WTCC-2016-SHANGHAI-La-LADA-de-NICKY-CATSBURG

 

Second à prendre la piste, Yvan ne parvenait pas à battre Nick Catsburg, auteur d’un tour plus rapide que celui de Pechito en Q2. Quelques minutes plus tard, Mehdi Bennani se glissait entre Muller et Björk, mais il fallait encore attendre la prestation de Pechito!

Très légèrement moins rapide que Catsburg dans les deux premiers secteurs, l’Argentin bouclait son tour en trombe et il décrochait sa septième pole position de la saison en 1’49’’339, soit 161/1000e de marge. Troisième des qualifications, Yvan Muller marquait trois points, très importants dans sa lutte pour la place de Vice-Champion du Monde.

Après avoir célébré ces résultats, l’équipe se concentrait sur le MAC3, pour lequel José María López, Yvan Muller et Mehdi Bennani avaient été nominés. Mais le pilote SLR rencontrait un problème technique et la formation jetait l’éponge, l’issue étant quoi qu’il en soit symbolique pour le Championnat du Monde des Constructeurs et ce sont les pilotes du Team Honda qui s’offraient le temps de référence devant Lada.

 WTCC-2016-SHANGHAI-Les-pilotes-CITROEN-ici-avec-YVES-MATTON-le-pzatron-de-CITROEN-Competition-decrochent-le-titre-mondial-par-équipes.jpg 24 septembre 2016 69 kB 800 × 533 Modifier l’image Supprimer définitivement Adresse web http://www.autonewsinfo.com/wp-content/uploads/2016/09/WTCC-2016-SHANGHAI-Les-pilotes-CITROEN-ici-avec-YVES-MATTON-le-pzatron-de-CITROEN-Competition-decrochent-le-titre-mondial-par-équipes.jpg


WTCC-2016-SHANGHAI-Les-pilotes-CITROËN-ici-avec-YVES-MATTON-le-patron-de-CITROËN-Compétition-décrochent-le-titre-mondial-par-équipes.

 

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing qui indiquait :

« Avec ce troisième titre de Champion du Monde FIA WTCC consécutif, nous atteignons notre objectif et nous pourrons achever ce programme sur les circuits avec le sentiment du devoir accompli. Au-delà du symbole, nous sommes très fiers d’obtenir ce résultat en Chine, le premier marché de Citroën dans le monde. Nous savions que nous ne jouerions pas une partie facile en 2016, avec un effectif ramené à deux voitures officielles, un règlement pénalisant et une adversité plus affûtée. Toute l’équipe a travaillé dans la sérénité pour exploiter le potentiel de la voiture et des pilotes. Il faut associer l’équipe SLR à ce résultat. En plus de José María López et Yvan Muller, Mehdi Bennani et Tom Chilton nous ont apporté de précieux points, notamment lors des courses à grille inversée. Le résultat d’aujourd’hui est très positif pour Yvan, qui marque les points de la troisième place alors que ses adversaires sont beaucoup plus loin. Avant de fêter ce nouveau titre, le seizième pour Citroën, nous allons nous concentrer sur les courses pour viser de nouvelles victoires. »

 

 WTCC-2016-SHANGHAI-Les-CITROEN-de-JOSE-MARIA-LOPEZ-et-YVAN-MULLER


WTCC-2016-SHANGHAI-Les-CITROËN-de-JOSÉ-MARIA-LOPEZ-et-YVAN-MULLER

 

Pour sa part, José María López, le triple Champion du Monde des Pilotes, confiait :

« Je voudrais commencer par féliciter Citroën Racing pour son troisième titre consécutif. Je me sens chanceux de faire partie de cette équipe. J’ai beaucoup appris à leur contact et leur travail me facilite la vie lorsque je dois m’installer au volant ! Comme nous nous y attendions, Nick a fait un très bon tour de Q3 et j’ai dû prendre tous les risques pour le déloger de la pole position. Parfois, le fait de s’élancer en dernier peut permettre de gérer, mais ce n’était vraiment pas le cas aujourd’hui. Nous aurons une grosse journée demain, il faudra continuer à attaquer pour gagner ici. »

Quant à Yvan Muller, lui qui vise le titre de Vice-Champion, expliquait :

« Bravo à toute l’équipe Citroën pour ce troisième titre. La pole position ou la victoire n’est que la partie visible du travail effectué en amont. J’ai eu la chance de rejoindre l’équipe au début du projet WTCC et ils ont toujours été à l’écoute de mes commentaires et de mes conseils pour délivrer le meilleur. Cet après-midi, je n’étais pas très content du comportement de ma voiture en Q1, mais nous avons peu à peu résolu ou atténué les problèmes et mon tour de Q3 était finalement correct. J’aurais préféré être en première ligne, en tous cas ce n’est pas une mauvaise opération pour le Championnat. »

Les deux courses de Shanghai seront disputées demain à 14h35 et 15h50 heure locale (GMT+8).

 

Sam HORNETT

Photos :
DPPI

 

WTCC-2016-SHANGHAI-La-CITROEN-C-ELYSSE-de-JOSE-MARIA-LOPEZ

WTCC-2016-SHANGHAI-La-CITROËN-C-ÉLYSÉE-de-JOSÉ-MARIA-LOPEZ

CLASSEMENTS DES QUALIFICATIONS

 

1 – José María López (Citroën C-Élysée) Citroën en 1‘49‘‘339  (Q3)

2 – Nick Catsburg (Lada Vesta) Lada en 1‘49‘‘500 (Q3)

3 – Yvan Muller (Citroën C-Élysée) Citroën en 1‘49‘‘911 (Q3)

4 – Mehdi Bennani (Citroen C-Élysée) Seb Loeb Racing, en 1‘49‘‘944  (Q3)

5 – Thed Bjork (Volvo S60) Volvo en 1‘50‘‘677  (Q3)

6 – Gabriele Tarquini (Lada Vesta) Lada en 1‘50‘‘393 (Q2)

7 – Fredik Ekblom (Volvo S60) Volvo en 1‘50‘‘439  (Q2)

8 – Tom Chilton (Citroën C-Élysée) Seb Loeb Racing en 1‘50‘‘498  (Q2)

9 – Norbert Michelisz (Honda Civic) Honda JAS en 1‘50‘‘787  (Q2)

10 – John Filippi (Chevrolet Cruze) Campos en 1‘50‘‘809 (Q2)

11 – Tom Coronel (Chevrolet Cruze) ROAL en 1‘50‘‘825  (Q2)

12 – James Thompson (Chevrolet Cruze) Munnich en 1‘50‘‘971 (Q2)

13 – Hugo Valente (Lada Vesta) Lada en 1‘51‘‘399 (Q1)

14 – Tiago Monteiro (Honda Civic) Honda JAS en 1‘51‘‘404 (Q1)

15 – Rob Huff (Honda Civic) Honda JAS  en 1‘51‘‘523  (Q1)

16 – Gregoire Demoustier (Citroën C-Élysée) Seb Loeb Racing en 1‘51‘‘848  (Q1)

17 – Ferenc Ficza (Honda Civic) Zengo en 1‘52‘‘519 (Q1)

18 – Daniel Nagy (Honda Civic) Zengo en 1‘52‘‘810  (Q1)

 

 WTCC 2016 SHANGHAI Les trois HONDA CIVIC WTCC du Team HONDA JAS.


WTCC 2016 SHANGHAI Les trois HONDA CIVIC WTCC du Team HONDA JAS.

CLASSEMENT DU MAC3

 

1 – Honda (Huff-Monteiro-Michelisz) en 3‘49‘‘103

2 – Lada (Tarquini-Valente-Catsburg) en 3‘49‘‘398

3 – Citroën (Lopez-Muller-Bennani) pas de temps

 

WTCC

About Author

gilles