À SHANGHAI, CITROËN À LA CONQUÊTE D’UN SEIZIÈME TITRE MONDIAL !

WTCC-2016-MOTEGI-LOPEZ-est-sacre-pour-la-3éme-fois

 

WTCC-2016-MOTEGI-LOPEZ-est-sacre-pour-la-3éme-fois

WTCC-2016-MOTEGI-LOPEZ-est-sacre-pour-la-3éme-fois

 

 

Comme en 2014 et en 2015, l’équipe Citroën Total a rendez-vous ce wee-end avec l’histoire à Shanghai!

En effet, il ne manque plus que deux points pour que la firme Citroën décroche un troisième titre consécutif de Champion du Monde des Constructeurs WTCC.

Côté pilotes, l’enjeu concerne désormais la place de dauphin de José María López. Actuel deuxième ex æquo, Yvan Muller qui a annoncé hier jeudi son retrait de la discipline en fin de saison,  se battra pour que les Citroën C-Elysée WTCC réalisent le doublé!

Depuis 1993, l’histoire sportive de Citroën a été ponctuée par quinze titres mondiaux FIA :

Cinq Coupes du Monde de Rallye-Raid (1993 à 1997), huit Championnats du Monde des Rallyes (2003 à 2005 et 2008 à 2012) et deux Championnats du Monde des Voitures de Tourisme (2014 et 2015).

 

 WTCC-2016-MOTEGI-CITROEN-et-les-fans-fetent-le-3éme-titre-de-JOSE-MARIA-LOPEZ.


WTCC-2016-MOTEGI-CITROEN-et-les-fans-fetent-le-3éme-titre-de-JOSE-MARIA-LOPEZ.

 

Pour sa troisième et dernière saison en WTCC sur les circuits mondiaux, Citroën Racing ne pouvait avoir d’autre ambition que de conserver ses titres.

Côté pilotes, l’objectif est atteint depuis la récente manche Japonaise de Motegi, où son pilote Argentin, José María López, a coiffé une troisième couronne mondiale consécutive.

En ce qui concerne le classement réservé aux constructeurs, il ne manque plus que deux points à Citroën pour faire de même et décrocher un seizième titre mondial en vingt-trois ans. En toute logique, l’ambiance au sein du garage Citroën Total devrait tourner à la fête samedi après-midi, à l’issue des qualifications!

 

WTCC-2016-MARRAKECH-Les-CITROEN-C-ELYSEE-des-Teams-SEB-LOEB-et-USINE.

WTCC-2016-MARRAKECH-Les-CITROËN-C-ELYSÉE-des-Teams-SEB-LOEB-et-USINE.

 

Mais l’équipe n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers et elle compte bien livrer une prestation à la hauteur de sa réputation en Chine, le premier marché au monde de Citroën…

En 2014 et en 2015, c’est d’ailleurs sur le Shanghai International Circuit que la Marque avait décroché les titres mondiaux. L’édition 2014 reste encore dans toutes les mémoires, car Citroën Racing avait placé ses quatre voitures officielles aux quatre premières places, avec José María López, Ma Qing Hua, Yvan Muller et Sébastien Loeb!

 

WTCC-2016-MOTEGI-YVAN-MULLER-CITROEN-C-ELYSEE

WTCC-2016-MOTEGI-YVAN-MULLER-CITROEN-C-ELYSEE

 

Cette année, il reste un autre enjeu de taille à conquérir : la place de vice-Champion du Monde des pilotes. Depuis sa victoire au Japon, Yvan Muller occupe la deuxième place, à égalité avec  le pilote Honda Tiago Monteiro (199 points).

Dans leur sillage, les deux rivaux doivent aussi surveiller  deux autres pilotes du Team Honda JAS, Rob Huff (178 points) et Norbert Michelisz (172 points).

La situation apparaît désormais plus difficile pour Mehdi Bennani (160 points), Nick Catsburg (145 points) et Tom Chilton (143 points), sensiblement distancés.

Disposant de Citroën C-Elysée WTCC préparées par l’équipe du SLR (Sébastien Loeb Racing), Bennani et Chilton, sont par ailleurs opposés dans la quête du WTCC Trophy, réservé aux pilotes privés.

Avec deux meetings et quatre courses à disputer, il reste encore 110 points à prendre et la lutte promet d’être intense jusqu’au Qatar.

Quadruple Champion du Monde de la discipline, Yvan Muller est bien décidé à utiliser sa science de la course pour conserver sa position avant de quitter la scéne du WTCC au soir de l’ultime épreuve à Losail.

 

 WTCC-2016-MOTEGI-CITROEN-C-ELYSEE-de-JOSE-MARIA-LOPEZ

WTCC-2016-MOTEGI-CITROEN-C-ELYSEE-de-JOSE-MARIA-LOPEZ

 

Une nouvelle fois, l’ajustement des poids de compensation devrait jouer un rôle d’arbitre dans la hiérarchie. À nouveau, les Citroën C-Elysée WTCC embarqueront le lest maximal de 80 kg, tandis que les Honda descendront à 60 kg. Les Volvo, Chevrolet et Lada seront quant à elles exemptes de tout handicap.

 

 WTCC-2016-MOTEGI-4-Septembre-JOSE-MARIA-LOPEZ-decroche-don-3éme-titre-de-CHAMPION-du-MONDE-avec-CITROEN


WTCC-2016-MOTEGI 4 Septembre-JOSE-MARIA-LOPEZ-décroche son 3éme titre de CHAMPION du MONDE avec CITROEN

 

Avant de se rendre en Chine, José María López, après ses essais en Formula e sur le circuit de Donington, le Championnat de monoplaces électriques, sa future direction l’an prochain avec le Team DS Virgin, car lui aussi va se retirer du WTCC, Citroën ne poursuivant pas son engagement,  José Maria Lopez, confiait:

« Même si j’ai atteint mon objectif à Motegi, je ne suis pas moins motivé pour la fin de la saison! Tout d’abord, nous devons sécuriser le titre Constructeurs. Ensuite, je ferai tout pour aider Yvan à décrocher la place de vice-Champion, qui est très importante aux yeux de l’équipe. Enfin, je tiens à clore ce chapitre de ma carrière sur une note positive. Je veux profiter à fond des deux derniers meetings. Concernant le circuit de Shanghai, c’est un endroit que j’apprécie. C’est toujours agréable d’évoluer sur des pistes de F1 et le tracé est très intéressant. Il y a beaucoup de variété et d’opportunités de dépassement. J’ai remporté les pole positions et des victoires en 2014 et 2015, j’espère donc faire de même cette année ! »

 

WTCC-2016-BUDAPEST-Jose-Maria-LOPEZ-et-Yvan-MULLER-

WTCC-2016-BUDAPEST-Jose-Maria-LOPEZ-et-Yvan-MULLER-

 

Pour sa part, Yvan Muller, expliquait:

« Je me dois de remporter la deuxième place du Championnat du Monde, pour Citroën et pour toute l’équipe. Par le passé, j’ai connu des hauts et des bas en Chine et au Qatar, mais je pense tout de même que nous serons plutôt à notre avantage. La bagarre promet d’être rude, car nos adversaires ont énormément progressé cette saison. Dans le même temps, notre voiture reste la plus lourde et il faudra surveiller tout le monde, notamment les constructeurs qui n’auront aucun lest ce week-end. Je trouve le circuit de Shanghai intéressant. J’aime son profil rapide et sa très longue ligne droite est taillée pour la Citroën C-Elysée WTCC. »

 

François LEROUX

Photos : DPPI

 WTCC-2016-BUDAPEST-Trois-pilotes-CITROEN-Jose-Maria-LOPEZ-Mehdi-BENNANI-et-Yvan-MULLER


WTCC-2016- Les deux pilotes CITROËN, José-Maria-LOPEZ et Yvan MULLER avec Tiago MONTEIRO

LES HORAIRES (GMT+8)

SAMEDI 24 SEPTEMBRE

09h00 : essais libres 1

11h00 : essais libres 2

14h30 : qualifications

15h30 : MAC3

DIMANCHE 4 SEPTEMBRE

14h35 : course d’ouverture (14 tours)

15h50 : course principale (15 tours)

WTCC

About Author

gilles