41 VOITURES EN PISTE CE WEEK-END POUR LA MANCHE BELGE DE L’ELMS À SPA

elms-2016-red-bull-ring-loreca-05-de-lequipe-thiriet-by-tds-racing

 

elms-2016-spa-affiche

 

En cette fin septembre, en Belgique, sur la piste Ardennaise de Spa-Francorchamps, 41 voitures seront en piste pour le grand retour du Championnat d’Europe ELMS.

La cinquième manche de la Saison 2016, en ‘European Le Mans Series’ est un nouveau rendez-vous au calendrier car pour la première fois depuis 2011, la série phare de l’Endurance Européenne, ira à Francorchamps.

 

 Circuit-Spa-Francorchampsun-circuit-réputé-dans-le-monde-entier-©-Manfred-GIET-


Circuit de Spa-Francorchamps : Un circuit réputé dans le monde entier ©-Manfred-GIET-

 

Alors que seulement deux courses restent encore à disputer (Spa et Estoril au Portugal), rien n’est joué pour les six titres et Trophées en jeu dans les trois catégories.

Les ‘4 Heures de Spa-Francorchamps’ seront donc un rendez-vous crucial pour connaître en fin de saison, les noms des Champions du Millésime 2016.

On comptera une nouvelle fois en LMP2, 13 engagés venus de 11 pays d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Nord.

 

 

RLMS-2016-RED-BULL-RING-lES-VAINQUEURS-Mattias-BECHE-Pierre-THIRIET-et-Rio-HIRAKAWA

ELMS-2016-RED-BULL-RING-lES-VAINQUEURS-Mattias-BECHE-Pierre-THIRIET-et-Rio-HIRAKAWA

 

Avec en ‘vedette’ l’écurie Française Thiriet by TDS Racing, trois fois victorieuse en 2016, avec au volant de l’Oreca 05-Nissan N°46, Mathias Beche et Pierre Thiriet lesquels retrouveront leur coéquipier habituel Ryo Hirakawa, remplacé lors de la manche précédente du Castellet par un ‘ pigiste de luxe’,  le pilote d’usine Toyota en LMP1, le Britannnique  Mike Conway.

 

 ELMS 2016 - SILVERSTONE - VICTOIRE de la GIBSON G Drive le samedi 16 avril.


ELMS 2016 – SILVERSTONE – VICTOIRE de la GIBSON G Drive le samedi 16 avril.

 

La paire Beche-Thiriet compte actuellement 76 points, et un infime et léger avantage de huit unités sur l’équipage formé de Giedo van der Garde, Harry Tincknell et Simon Dolan qui roulent dans le baquet de la Gibson 015S-Nissan du G-Drive Racing, avec  son traditionnel N°38, les vainqueurs de la manche d’ouverture de la saison 2016 en ELMS à Silverstone, et de quinze unités sur la BR01-Nissan de l’équipe Russe SMP Racing, d’Andreas Wirth et Stefano Coletti.

Avec un maximum possible de 52 points, attribués en Belgique d’abord puis au Portugal ensuite, rien n’est joué et tout reste encore à faire pour les titres LMP2 des pilotes et des équipes.

 

ELMS-2016-IMOLA-LORECA-05-NISSAN-du-Team-DRAGON-SPEED-en-pole-avec-Nicolas-LAPIERRE

ELMS-2016-IMOLA-ORECA-05-NISSAN-du-Team-DRAGON-SPEED-en-pole-avec-Nicolas-LAPIERRE

 

Après deux troisièmes places en 2016, on peut s’attendre à retrouver l’Oreca 05-Nissan  du Team Américain Dragonspeed, la N°21 de Ben Hanley, Nicolas Lapierre et Henrik Herdman, de nouveau en lice pour le podium, tandis que l’Oreca d’Eurasia Motorsport N°33 de Nico Pieter de Bruijn, Tristan Gommendy et Pu Junjin, visera un autre et nouveau Top 3, après une deuxième place en Autriche et une quatrième position conquise de haute lutte lors de la dernière manche en date sur la piste Varoise du ‘Paul Ricard », au Castellet.

 

ELMS-2016-PAUL-RICARD-Essai-Mardi-22-Mars-ORECA-05-NISSAN-Equipe-EURASIA-Photo-Antoine-CAMBLOR

ELMS-2016-PAUL-RICARD-Essai-Mardi-22-Mars-ORECA-05-NISSAN-Equipe-EURASIA-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Enfin, la catégorie LMP2, verra l’arrivée d’une nouvelle voiture, avec une Ligier-Judd, la N°47 de l’équipe Belge WRT, avec à son volant, un ancien Champion de F3 et FIA GT, Lauren Vanthoor qui la pilotera, aux côtés de son frère Dries et de Will Stevens, un ancien pilote de F1 et en Championnat du Monde d’Endurance WEC, chez Manor.

LMP3 :  GROSSE BATAILLE AUSSI EN VUE… MAIS ‘UNITED’ SOLIDE LEADER

 ELMS-2016-RED-BULL-RING-La-LIGIER-LMP3-du-Team-UNITED


ELMS-2016-RED-BULL-RING-La-LIGIER-LMP3-du-Team-UNITED

 

Vingt voitures seront encore une fois au départ dans la catégorie LMP3, avec les titres des équipes et des pilotes, assurément en vue pour la Ligier JS P3 du United Autosports, celle d’Alex Brundle, Michael Guasch et Christian England.

L’équipe anglo-américaine dispose d’une avance confortable de trente points, et il lui suffit de terminer devant les autres Ligier, celles de Duqueine Engineering , la N°19 et du Graff, la N°9,  pour s’assurer de décrocher la couronne 2016,  avant l’ultime manche prévue à Estoril au Portugal.

 

 ELMS-2016-RED-BULL-RING-La-LIGIER-de-Lequipe-DUQUEINE


ELMS-2016-RED-BULL-RING-La-LIGIER-de l’équipe DUQUEINE

 

Si les triples vainqueurs 2016 repartent de Belgique avec … vingt-sept points d’avance, sur leurs plus proches rivaux, ils seront alors déjà les Champions LMP3 de la saison, sans attendre l’ultime épreuve Lusitanienne.

Le trio franco-suisse composé de Dino Lunardi, David Hallyday et David Droux, a terminé deuxième lors des deux dernières courses au volant de la Ligier N°19 du Duqueine Engineering, tandis qu’Éric Trouillet, Paul Petit et Enzo Guibbert, les Français de la Ligier Graff N°9, ont brisé l’hégémonie de United Autosports en s’imposant le mois dernier au Castellet.

 

ELMS-2016-PAUL-RICARD-Test-Mardi-22-Mars-LIGIER-JSP3-Team-GRAFF-Photo-Antoine-CAMBLOR

ELMS-2016-PAUL-RICARD-LIGIER-JSP3-Team-GRAFF-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Un seul pilote Belge engagé à temps plein sur toute la saison,  bénéficiera de la connaissance parfaite de la piste sur la grille de départ des 4 Heures de Spa-Francorchamps, en la personne de l’ancien Champion du Belcar,  Bert Longin, lequel sera aux côtés de ses équipiers Suisses, Giorgio Maggi et Marcello Marateotto, au volant de la Ligier N°8 de chez Race Performance.

 

EN LMGTE.  LUTTE À TROIS, ENTRE FERRARI, PORSCHE ET ASTON MARTIN !

 ELMS-2016-PAUL-RICARD-Test-Mardi-22-Mars-LIGIER-JSP3-Team-GRAFF-Photo-Antoine-CAMBLOR

ELMS-2016-PAUL-RICARD-Test-Mardi-22-Mars-LIGIER-JSP3-Team-GRAFF-Photo Davy DELIEN

 

En LMGTE, la bataille est aussi serrée qu’en LMP2, avec seulement huit points d’écart entre les trois premiers. Cette catégorie est actuellement menée par Andrea Bertolini, Rob Smith, Rory Butcher et leur Ferrari F 458 Italia du JMW Motorsport, la N°66, deux fois vainqueurs cette saison.

L’équipe Britannique compte 68 points, avec cinq points d’avance sur Andrew Howard, Alex McDowall et Darren Turner et leur Aston Martin, N°99 et huit sur le duo familial Alexander Talkanitsa père et fils qui pilotent eux la Ferrari F458 Italia d’AT Racing, la N °56.

 

 ELMS 2016 IMOLA La PORSCHE 911V RSR Du Team PROTON.


ELMS 2016 – IMOLA – La PORSCHE 911 RSR du Team PROTON.

 

Victorieux à Imola, Michael Hedlund et Wolf Henzler seront rejoints par Marco Seefried au volant de la Porsche 911 RSR du Proton Competition, la N°77.

Avec 46 points, l’équipe germano-américaine compte actuellement 22 unités de retard sur les leaders provisoires, du JMW Motorsport.

Les 4 Heures de Spa-Francorchamps auront lieu le dimanche 25 septembre et offriront les premiers indices quant à l’identité des futurs pilotes et équipes titrés en 2016, qui se battront en piste au fil de cette avant-dernière manche de la saison.

Ce week-end très riche présentera également des courses de la Michelin GT3 Le Mans Cup, de la Formule Renault 2.0 et du Trophée Renault Sport RS01.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :
Nicolas PALUDETTO- Davy et Dany DELIEN -Antoine CAMBLOR – Manfred GIET et ELMS

ELMS-2016-Le-trio-de-léquipe-THIRIET-by-TDS-victoeieux-dimanche-17-juillet-des-4-HEURES-du-RED-BULL-RING.

ELMS-2016-Le trio de l’équipe THIRIET byTDS, victorieux dimanche 17 juillet des 4 HEURES du RED BULL RING.

LISTE DES ENGAGÉS

http://europeanlemansseries.com/web/assets/PDF/2016/01-Entry-List/ELMS-entry-list-SPA.pdf

 

 

ELMS

About Author

gilles