‘VdeV’, AU MUGELLO EN PROTO, L’ÉQUIPE PALMYR RENOUE ENFIN AVEC LA VICTOIRE

vdev-2016-mugello-victoire-de-la-norma-m20-fc-de-lequipe-palmyr-de-zollinger-mondolot-thuner

 

VdeV-2016-MUGELLO-Victoire-de-la-NORMA-M20-FC-du-Team-PALMYR-avec-ZOLLINGER-MONDOLOT-et.

VdeV-2016-MUGELLO-Victoire de la NORMA M20 FC du Team PALMYR avec ZOLLINGER-MONDOLOT et THUNER

 

 

Si le suspense caractérisa la journée de samedi au Mugello, hôte en ce premier week-end de septembre du quatrième meeting 2016, des V de V Endurance Series, ce terme fut un doux euphémisme, lorsque l’on observe le déroulement de l’épreuve V de V Endurance Proto, disputée, elle, le dimanche !

 

6 Heures Endurance Proto V de V : Equipe Palmyr sur la ligne !

VdeV-ENDURANCE-2016-MUGELLO-La-NORMA-M20-FC-victorieuse-du-trio-ZOLLINGER-MONDOLOT-THUNER-de-léquipe-PALMYR-Photo-Davy-DELIEN

VdeV-ENDURANCE-2016-MUGELLO-La NORMA M20-FC victorieuse du trio ZOLLINGER-MONDOLOT-THUNER de l’équipe PALMYR – Photo-Davy-DELIEN

 

C’est à un véritable coup de théâtre auquel nous assistons à l’issue de Six heures sur la piste Toscane qui s’étaient pourtant révélées limpides pour les prétendants à la victoire.

Mais c’est malgré tout à un succès amplement mérité que goûtent le trio de l’équipe Palmyr, Philippe Mondolot, David Zollinger et Fabien Thuner, concrétisant le retour en forme opéré depuis le début de saison au volant de la Norma M20 FC N°40 .

 

VdeV-2016-MUGELLO-Dimanche-18-Septembre-Départ-des-Protos.

VdeV-2016-MUGELLO-Dimanche-18-Septembre-Départ-des-Protos.

 

Auteur de la pole position, la Norma N°22 de l’écurie Dijonnaise DB Autosport, de Delafosse, Dannielou et Petersen, se montre la plus assidue au sommet de la hiérarchie, entamant la dernière heure en position de force, même si elle n’a respecté tous ses passages obligatoires par les stands, laissant ainsi flotter un certain suspense…

A cet instant en tête de course, la lutte est somptueuse avec les Norma de TFT, en premier lieu les N°2 et N°8 des équipages Vilarino, Ferté, Illiano et Capillaire, Lacoste, Dromedari, mais également avec la N°40 de Mondolot, Zollinger, Thuner!

 

VdeV-ENDURANCE-2016-MUGELLO-La-NORMA-M20-FC-victorieuse-du-trio-ZOLLINGER-MONDOLOT-THUNER-de-léquipe-PALMYR-Photo-Davy-DELIEN-

VdeV-ENDURANCE-2016-MUGELLO-La NORMA M20-FC victorieuse du trio ZOLLINGER-MONDOLOT-THUNER de l’équipe-PALMYR-Photo-Davy-DELIEN-

 

Cette dernière évolue dans le Top-5 tout au long de l’épreuve et se livre à un véritable mano-à-mano avec la N°2, dans les dernières minutes, prenant le meilleur lorsque le proto préparé à Nogaro montre des signes de faiblesse.

Puis à quelques centaines de mètres de l’arrivée, le rebondissement survient sous la forme d’une panne d’électronique pour la voiture de tête, qui offre une victoire méritée certes mais inespérée à la N°40.

Une joie immense pour les anciens Champions du VdeV la paire Zollinger et Mondolot qui ne s’étaient plus imposés depuis plusieurs années.

La n°22 sauve la seconde place, devant la N°2, grappillant ainsi quelques précieux points sur cette dernière pour se rapprocher du leadership.

La N°8 termine quant à elle, au pied du podium, devant l’autre Norma, la N°21 du DB Autosport de Bassora, Monclair et Jordan Perroy et la Ligier JS 53 Evo2 N°15 de l’écurie IDEC Sport Racing de Frédéric et Nicolas Da Rocha, qu’épaule Delomier.

Cet équipage remporte ainsi de haute lutte, lui aussi, un classement Prestige dans lequel la plus sérieuse opposition est venue, là encore, de TFT.

La Norma N°6 de Bazaud, Thirion, Caillon fut longtemps en tête de liste, mais elle doit finalement céder face à la N°5 de Morales, Rihon, Cimadomo, finalement seconds

 

 VdeV-ENDURANCE-2016-MUGELLO-ZOLLINGER-félicite-Fabien-THUNER-qui-vient-de-triompher-ce-18-Septembe-avec-la-NORMA-de-léquipe-PALMYR-Photo-Davy-DELIEN


VdeV-ENDURANCE-2016-MUGELLO-ZOLLINGER, félicite Fabien THUNER qui vient de triompher ce 18 Septembre avec la NORMA de l’équipe PALMYR-Photo : Davy DELIEN

 

David Zollinger ravi naturellement de re goûter aux joies de la victoire et de se retrouver à nouveau sur la plus haute marche d’un podium, nous confiait, heureux:

« L’équipe a beaucoup travaillé pendant la pause estivale pour nous rapprocher des leaders. Avec Fabien et Philippe, nous étions de notre côté affutés physiquement. Apres de studieux essais libres ou nous avons fait évoluer les réglages de notre Norma, la qualif s’annonçait serrée. Ce sont Fabien et Philippe qui s’en chargeaient, puisque comme d’habitude notre résultat final sera conditionné par la moyenne du meilleur temps du pilote Gentlemen et de l’Elite. Même si Fabien n’a pas eu le loisir d’exploiter ses pneus neufs au maximum (drapeau rouge) Philippe réalisa pour sa part un excellent chrono. Résultat : 3éme place sur la grille de départ à 8/100e de seconde de la pole position. Comme toujours le départ sera pour moi! Un excellent envol me permet de garder cette 3éme position, j’emboite le pas des deux premiers.»

Et David nous précise:

« Nous ferons pas mal de passages par les stands (pénalité règlementaires par équipage) pendant mon relais. Philippe s’occupera de belle façon du relais de 2h de la mi-course, sans faire la moindre faute, malgré une piste changeante et délicate. Il va rendre le volant à Fabien Thuner en 4éme position, et avec la possibilité de remonter sur le podium. C’est ce à quoi Fabien va s’employer, avec un relais parfait, ou il enchainera les tours rapides, les uns après les autres pour se positionner à la seconde place à l’entame du sprint final. »

Et il enchaine:

« Quand soudain dans le dernier tour, alors que Fabien suivait avec un tour de décalage le leader, ce dernier s’arrête sur le bord de la piste en panne… Un scénario inattendu et digne des dernières 24Heures du Mans (l’arrêt de la Toyota), nous offre la victoire. Nous avions été embêtés par la mécanique sur les deux dernières courses, cette fois ci, Dame chance était avec nous!»

Avant de conclure:

« Un magnifique résultat pour nous trois et bien sûr pour toute l’Equipe Palmyr qui travaille d’arrache-pied entre les courses pour nous donner le meilleur matériel possible. Cette prometteuse victoire nous permet de remonter à la 3éme place du Championnat, certes à quelques longueurs des deux premiers, mais nous joueront notre la partie jusqu’au bout. »

 

Prochain rendez-vous début octobre à Magny-cours.

 

Stéphane ENOUT

Photos : Hugues LAROCHE- Maurice CAMUS – Davy DELIEN

V DE V VdeV Michelin

About Author

gilles