SUPERMOTARD 2016 : THOMAS CHAREYRE ENTRE DANS LA LÉGENDE, LA FFM. ADORE…

LE SUPERMOT' EST UN VRAI TRUC DE FOLIE

LE SUPERMOT’ EST UN VRAI TRUC DE FOLIE

 

Bon, c’est un peu comme Hô-Chi-Minh-Ville que tout le monde appelle Saïgon sauf les officiels et les diplomates ou comme l’aéroport Charles de Gaulle que tout le monde appelle Roissy ou encore comme les Inuit que le commun des mortels s’obstine à appeler les esquimaux…

Dans le milieu des tarmos, on dit « Supermotard », mais la discipline officielle s’appelle Supermoto…

La FFM vient de nous envoyer un communiqué, avec une légitime fierté, pour le cinquième titre mondial de Thomas Chareyre dans cette discipline…

Le voici.

 

Ce weekend se disputait la dernière épreuve du Championnat du Monde Supermoto à Castelletto di Branduzzo, en Italie. En tête du classement provisoire avant le Grand Prix, Thomas Chareyre n’a pas failli et s’adjuge à nouveau le titre mondial après une saison qu’il a dominé de la tête et des épaules.

Déjà vainqueur de la première épreuve disputée en avril en Espagne lors de laquelle il a remporté les 2 manches, Thomas n’a laissé aucun espoir à ses adversaires en signant un nouveau doublé au Grand Prix suivant. Même si l’allemand Marc Reiner Schmidt a tenté de résister, il est le seul pilote à avoir battu le français, Thomas était clairement intouchable cette année. Possédant 20 points d’avance à l’orée du dernier Grand Prix, Thomas pouvait assurer le titre mais a préféré rouler à son niveau, c’est-à-dire devant. Vainqueur de la première manche, il termine deuxième dans l’ultime course du championnat 2016.

Vainqueur également du Grand Prix d’Italie et d’Autriche, il totalise 9 victoires de manche sur les 12 disputées.

Thomas remporte ainsi un cinquième titre mondial après ceux de 2010, 2012, 2014 et 2015 et dépasse ainsi 2 de ses compatriotes quadruples Champions du Monde, son frère Adrien et Thierry Van Den Bosch. A seulement 28 ans et alors qu’il a déjà tout gagné, espérons que la motivation sera toujours là pour qu’il continue à briller sur les pistes.

La FFM adresse ses vives félicitations à Thomas Chareyre pour ce splendide titre mondial qui couronne sa persévérance au plus haut niveau mondial et son grand talent. Comptons sur lui pour garder la même dynamique avec l’Equipe de France qui disputera le Supermoto des Nations, le 23 octobre prochain.

 

 

Voilà, tout est dit. Sauf que le Supermot’, c’est une discipline d’une beauté totale et d’une violence absolue. Qui mérite des foules énormes, il s’agit pour les non initiés d’une formule qui mêle la course sur piste et sur terre, avec des glissades terrifiantes…

Si vous avez l’occasion d’aller voir ça, ne vous privez pas, frissons garantis.

Au fait, avec le titre mondial de Livia Lancelot, plus celui que va évidemment nous ramener Zarco, ça commence à faire un joli bilan de fin de saison…

 

Jean Louis BERNARDELLI et FFM

Photos FFM et Team

FFM Moto Moto - Tout Terrain Sport

About Author

jeanlouis