‘MOTOGP’ 2016 À MISANO : GROSSES SURPRISES (BINDER, BALDASSARI, PEDROSA), COLOSSALE DÉCEPTION (ZARCO) , ROSSI ÉNORME

LA DÉCEPTION DE ROSSI ET DE 100 000 SPECTATEURS

LA DÉCEPTION DE ROSSI ET DE 100 000 SPECTATEURS

 

C’était un GP qui promettait d’être historique et qui laisse finalement l’amateur de grandes légendes un peu sur sa faim.

Parce que si l’on a eu de très belles courses, parfois de très belles bastons, la dernière course, celle du MotoGP, qui voit un Rossi magnifique vainqueur possible parce que sur le plan sportif il est le meilleur, battu par un Pedrosa, garçon sympathique d’ailleurs, mais surtout Rossi est battu par le pneu avant (tendre) de Pedrosa, ce qui est inadmissible, le pari technique sur une piste congelée est logique, sur une piste à 42 degrés, il est anormal que le MotoGP se joue sur ce genre de décision.

MOTO3: BINDER LE HÉROS

FABULEUX DUEL BINDER -BASTIANINI

FABULEUX DUEL BINDER -BASTIANINI

 

On commence par le début en Moto3, course phénoménale qui augure bien de la journée.

Binder est parti en pole, il est déjà largement leader au général, et il va livrer une bataille digne de Gaugameles (Alexandre le Grand) avec Bastianini (on est en Italie) et Navarro (challenger au général qui ne peut que jouer le désespoir).

Il ya des passes d’armes insensées, la photo ci-dessus montre à quel point le duel a été serré, d’ailleurs il ya des traces de pneus et de carénages partout sur les motos, on s’est joyeusement abordés, puis la course ne s’est pas arrêtée mais le championnat si, quand Navarro est allé, une fois de plus, au tas.

Binder et Bastianini continuent leur duel, Binder pourrait largement devenir raisonnable et laisser aller, surtout quand Navarro a chu, mais comment être raisonnable quand on va être champion du monde sur une moto, la KTM officielle, dont l’ADN est constellé de titres mondiaux dans toutes les disciplines ?

Binder gagne ce duel, Bastianini y gagne de devenir second au mondial, mais Binder a 106 points d’avance, il reste cinq GP et il lui aurait fallu ce jour 125 points d’avance pour être titré à six GP de la fin…

Bref, il n’en est pas très loin, encore que tout puisse arriver à moto…

Les Français sont dans les choux, Danilo est quatorze, Quartararo dix huit…

Résultats Moto3 Misano 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/RSM/Moto3/RAC/Classification.pdf?v1_0905c93c

Classement général Moto3 2016 après Misano

http://resources.motogp.com/files/results/2016/RSM/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v1_9ff58159

MOTO2 : ZARCO RATE ENCORE SON COUP

PREMIERE VICTOIRE EN GP DE BALDASSARI

PREMIERE VICTOIRE EN GP DE BALDASSARI

 

On sait qu’en eux GP désastreux,  Zarco avait vu fondre son avance sur Rins au général comme neige au soleil.

Il semblait bien parti pour remettre les pendules à l’heure française, avec une très belle pole et un très beau départ en holeshot.

Mais en se battant avec Baldassari qui veut le passer, Johann se rate et se retrouve sept !

En plus, Rins, parti sept, a le feu au c… et ermonte tout le monde pour passer en tête.

A ce moment de la course, Rins gagne le GP et passe premier au général…

 

RINS A REMIS LES COMPTEURS A ZÉRO

RINS A REMIS LES COMPTEURS A ZÉRO

 

Cata !

Deux choses vont permettre à Zarco de sauver l’honneur et de rester en tête du mondial avec trois points d’avance.

D’abord, il ne reste pas sept, il remonte tous ceux qui sont à sa portée et se retrouve quatre.

Mais surtout, Baldassari, qui roule chez lui, ne lâche pas Rins d’un cheveu et voit poindre la légende, une victoire, sa première victoire en GP…

Les deux derniers tours, Baldassari a fini par passer, sont une baston sublime, comme ce qui s’est passé en Moto3.

L’Italien reste devant malgré des attaques en piqué permanentes de Rins et gagne son premier GP.

Et pique cinq points à Rins, ce qui arrange bien Zarco, qui a quand même raté son troisième GP de suite.

Bref, on repart à zéro, il reste cinq GP, Zarco n’a non seulement plus le droit à l’erreur mais DOIT gagner coûte que coûte.

Ce sera exaspérant mais s’il décroche son deuxième titre d’affilée, ça aura vraiment été à l’arrache !

Résultats Moto2 Misano 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/RSM/Moto2/RAC/Classification.pdf?v1_9eb14624

Classement général Moto2 2016 après Misano

http://resources.motogp.com/files/results/2016/RSM/Moto2/RAC/worldstanding.pdf?v1_cf1efdf7

 

MOTOGP : PEDROSA ET SON PNEU AVANT FONT BARRAGE A LA LEGENDE DE ROSSI

IMPOSSIBLE... ET POURTANT

IMPOSSIBLE… ET POURTANT

 

Au matin de ce GP, Marquez était allé au tapis une deuxième fois, cela devient une habitude, mais fait le meilleur temps du warm up.

Devant Rossi, loin devant Lorenzo.

On voyait donc se profiler une bagarre légendaire à l’horizon…

Une de plus dans un GP qui n’attendait que ça, les 100 000 spectateurs étaient quasiment tous en jaune, de pied en cap, plus les drapeaux, plus les Bengale.

Lorenzo, parti en pole, a fait le holeshot comme d’habitude, Rossi lui colle aux basques, trouve vite la faille, passe, et largue Lorenzo.

Inutile de raconter l’ambiance puisque chez vous, où que ce soit en, France, vous l’avez entendue…

 

ROSSI IMMENSE

ROSSI IMMENSE

 

Une seconde entre Lorenzo et Rossi, cela ne bougera pas, le « Dottore » est dans un grand jour.

Marquez reviendra sur Lorenzo, qui aura quand même un beau réflexe d’orgueil, et ne se laissera pas passer, Marquez laisse filer.

La course est réglée, il n’y a plus qu’à attendre la fin pour qu’elle entre dans la légende du sport moto.

C’est de l’arrière que vient l’ouragan.

Pedrosa est parti huit, et a fait le choix d’un pneu avant tendre, ce qui est très étonnant sur une piste à 42 degrés.

Il est probable que les gens de Michelin lui auront donné toute garantie, il est vrai aussi que 42 degrés ce n’est pas une fournaise.

Du coup, Pedrosa a un grip démentiel, qui va tenir jusqu’au bout, et passer tout le monde, y compris Rossi, très déçu à l’arrivée de ne pas avoir pu se battre.

 

LE TRIOMPHE INATTENDU DE PEDROSA

LE TRIOMPHE INATTENDU DE PEDROSA

 

Côté positif, on sait maintenant que Michelin peut faire gagner un pilote avec un pneu dur sur un circuit congelé et un tendre sur un circuit chaud…

En France, depuis Descartes, on aime les contrastes, mais autant le choix très gonflé du dur sur une piste froide comme l’Antarctique était génial à suivre, personne ne savait vraiment quelle version de pneus adopter, autant sur une piste sèche et en plein soleil, le pneu tendre aurait du partir en lambeaux.

Ce qui prouve que Michelin a fait des progrès démentiels sur ses pneus avant, mais si le MotoGP devient comme la F1, aussi ch… je veux dire, avec des commentaires uniquement axés sur les pneus, on ne va pas dans la bonne direction.

Autre point positif, Pedrosa est le huitième vainqueur en MotoGP cette saison, ce qui n’était jamais arrivé dans ce championnat depuis sa création en 1949.

C’est aussi à mettre à l’actif de Michelin.

Mais si chaque course et surtout si chaque victoire devient uniquement une question de pneus, l’esprit même des GP sera pollué.

C’est peut-être le nouveau GP qui arrive, et c’est dommage, nous avons encore besoin de rêver.

Bon, Pedrosa était invisible depuis le début de l’année, il est en pleine lumière tant mieux, c’est un mec génial et un super pilote.

Mais les GP doivent rester sportifs, la technique oui, mais la technique seulement non…

 

MARQUEZ TOUJOURS LARGEMENT LEADER

MARQUEZ TOUJOURS LARGEMENT LEADER

 

Marquez prouve que l’on peut mener un mondial avec une trappanelle, c’est une vraie bonne surprise comme on les aime.

Un Rossi impérial qui se fait passer par un pneu, c’est moins sexy.

Prochaine manche en Aragon, la victoire de Pedrosa devant les deux Yamaha a aussi permis à Marquez de limiter la casse en perte de points.

Ce qui est aussi positif, puisque son leader se trainait.

Donc tout bien, mais les victoires façon « jackpot » au casino, ça va bien…

Résultats MotoGP Misano 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/RSM/MotoGP/RAC/Classification.pdf?v1_12f7ed4b

Classement général MotoGP 2016 après Misano

http://resources.motogp.com/files/results/2016/RSM/MotoGP/RAC/worldstanding.pdf?v3_559ada89

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MXGP

 

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis