LA BELLE PERF. DE L’AMATEUR NICOLAS SOCQUET AU ‘RALLYE DU MONT BLANC’

RALLYE-MONT-BLANC-2016-NICOLAS-SOCQUET-

 

Dans les traces de son père 

 RALLYE MONT BLANC 2016- NICOLAS SOCQUET


RALLYE MONT BLANC 2016- NICOLAS SOCQUET et FIONA CURCIO

 

Nous l’avions laissé au mois d’Avril suite à son premier Rallye disputé à Grasse avec une 206 FA6K (1 et 2 Avril 2016). Il avait été contraint à l’abandon sur panne mécanique dans l’ES7 et ce, alors qu’il pointait à une jolie 29ème place du général et à la très belle deuxième place aussi et surtout, lui le ‘ rookie’ de sa classe!

Pas mal pour un néophyte débutant et qui découvrait l’univers du rallye…

Pas en reste, Nicolas Socquet, un véritable amateur, un passionné qui rêve de rallye, s’est ainsi attaqué il y a deux semaines, à l’un des mythes du rallye Français…

… Le Mont-Blanc, disputé sur les routes sinueuses à souhait autour de la station Savoyarde de Morzine, les 1er et 2 Septembre 2016.

Nicolas, que l’on peut aisément qualifié de ‘Monsieur tout le monde’ car dans la vie de tous les jours, il occupe le poste de Directeur Adjoint de l’Hôtel de Paris à St Tropez, a ainsi depuis l’épopée du Rallye de Grasse, préparé minutieusement ce nouvel événement depuis cinq mois, en favorisant la communication faîte pour ses soutiens, partenaires sponsors, dans l’espoir de réaliser ce rêve et ainsi rouler dans les traces de ses parents, lesquels ont disputé autrefois, ce Rallye du Mont-Blanc avec une R12 Gordini, au temps de la suprématie de Jean Ragnotti.

Cette année, le fiston, lui, s’est inscrit au volant d’une Clio Ragnotti du Team WPA Racing, et au terme de cette redoutable épreuve, l’équipage qu’il formait avec sa toute jeune coéquipiére, Fiona Curcio, a terminé et franchi la ligne d’arrivée… mais non sans mal et comme on va le découvrir!

 

 RALLYE MONT BLANC 2016- NICOLAS SOCQUET


RALLYE MONT BLANC 2016- NICOLAS SOCQUET

 

Nico, nous explique :

« Au mois d’Avril, après mes débuts au Rallye de Grasse, j’ai contacté Philippe Vaness, l’Organisateur du Rallye du Mont-Blanc, en lui expliquant que je souhaitais m’engager dans son épreuve et que ce serait mon deuxième rallye et en lui demandant si j’avais le niveau requis. Ce dernier m’a mis au défi en me disant que c’est dans la difficulté et avec les meilleurs que l’on pouvait progresser. »

 

 RALLYE MONT BLANC 2016- NICOLAS SOCQUET


RALLYE MONT BLANC 2016- NICOLAS SOCQUET cet FIONA CURCIO

 

Les mois se sont écoulés et Nicolas s’est retrouvé au départ à Morzine…

Mais ‘ l’apprenti-pilote’ n’a pas mis longtemps à réaliser et à comprendre dans qu’elle galère il était. En effet, quelques kilomètres après le départ, le jeune pilote, part à la faute dans une corde sale avec à la clé, un joli 360 en prime ! S’en suivi une crevaison en liaison , laquelle ne venait nullement entamer son moral et son envie de bien faire mais surtout d’aller au bout, son unique et seul objectif, étant de finir et de rallier l‘arrivée, peu importe son classement !

 

 RALLYE MONT BLANC 2016- NICOLAS SOCQUET


RALLYE MONT BLANC 2016- NICOLAS SOCQUET et FIONA CURCIO

 

Il nous explique :

« Après notre sortie de route, et après le passage de 200 voitures devant,  j’ai saisi et compris qu’il fallait que je sois le plus propre possible au volant, que j’assure bien les cordes et les pièges, tout en attaquant dès que les conditions le permettaient. A Grasse, les cordes n’étaient pas sales et j’essayais de rouler le plus vite possible. Mais, ici c’était plus de la gestion de course car même les meilleurs se sont faits parfois eux aussi surprendre et piéger. »

La première journée se concluait par la redoutable spéciale de Joux Plane et… de nuit !

 

 

 RALLYE MONT BLANC 2016- NICOLAS SOCQUET et FIONA CURCIO


RALLYE MONT BLANC 2016- NICOLAS SOCQUET et FIONA CURCIO

 

Nico, nous lâche :

« Magique. Que dire d’autre! »

Dès la première spéciale du samedi, les sorties de routes se sont enchaînées provocant ainsi deux arrêts de la course au cours de la journée.

Nico nous précise :

« Nous étions sereins et bien dans la voiture. Je me suis vraiment fait plaisir dans l’ES8, celle du lac de Morillon qui nous a permis de sacrément bien remonter au général et de pointer dans le Top 100, mon objectif  ‘secret ‘ de départ. L’après-midi s’annonçait bien et dans cette même spéciale de prédilection,  je prends bêtement une pierre dans une corde et du coup nous perdons dix minutes pour changer la roue. Le deuxième arrêt de course nous repoussa ensuite à la nuit dans l’ultime spéciale de Joux Verte. J’étais très concentré et je voulais me faire plaisir dans cette dernière ES. Je n’en voyais cependant plus la fin… Mais une fois la ligne d’arrivée passée… la délivrance. Et le pilote Ecossais Rory Young, est alors venu nous féliciter sur la ligne, entre les rires et les larmes mais de joie, naturellement »

Nicolas conclut :

« Autour du podium, toute ma famille et mes amis étaient présents, nous avons eu le droit à une belle ‘Champagne shower’. Et incroyable, j’ai même signé mes premiers autographes. Le public était enthousiaste et constitué de passionnés. Nous étions très fiers avec ma jeune coéquipière, de représenter sur le Rallye, les associations ‘Cœur Vanessa &’ Je cours pour ‘Lilian’ car le rallye c’est aussi une notion de partage avant tout !

 

 RALLYE MONT BLANC 2016- NICOLAS SOCQUET


RALLYE MONT BLANC 2016- NICOLAS SOCQUET et FIONA CURCIO

 

La passion m’a donné des ailes, et le meilleur conseil que je puisse donner à quelqu’un qui n’ose se lancer, c’est de tout faire pour aller au bout de ses rêves sans jamais baisser les bras. Quand je démontais les roues lors des crevaisons, je me répétais que rien ne m’arrêterai, que j’étais un privilégié de me trouver là et que de toute façon,  j’irai au bout ! A peine rentré de Morzine, je n’ai déjà qu’un nouvel objectif en ligne de mire avant la saison 2017 : Participer au prochain Rallye du Var sur une Peugeot 208 R2. »

 

Propos recueillis par :
Gilles GAIGNAULT

Crédit photos :
Julien Pixelrallye

 

RALLYE MONT BLANC 2016- NICOLAS SOCQUET et FIONA CURCIO

RALLYE MONT BLANC 2016- NICOLAS SOCQUET et FIONA CURCIO

12 Heures de SEPANG Rallyes Français Sport

About Author

gilles