24 H TT 2016 : BIENVENUE À FONTAINE-FOURCHES !

 

Voici le premier communiqué des 24 Heures TT de France, nous le publions tel quel, écrit par P. Carles, pris que nous sommes par le MotoGP.

Pour la 24ème fois, les 24H Tout Terrain de France marquent la rentrée avec un rendez-vous sportif unique en France : une course folle contre le temps, 24 heures d’endurance destinées à des bolides tout terrain survoltés, la grande fête annuelle du sport automobile tout terrain. Mais cette édition marque un tournant magistral dans l’histoire de ces 24H nées en 1993 : après 21 années passées dans la commune de Chevannes dans l’Essonne, des repères inédits devront être apprivoisés par les 216 pilotes, 620 assistants-mécaniciens et les nombreux passionnés de sport automobile tout-terrain. Car c’est désormais à Fontaine-Fourches, petit village de Seine et Marne, que l’histoire reprend. Un nouveau chapitre s’ouvre donc, avec pour principale caractéristique un circuit inconnu de tous, aux configurations bien différentes du tracé des éditions précédentes.

 

Un paddock qui surplombe près de la moité du circuit permettant à toutes les personnes présentes devant la longue ligne des stands de voir la course comme jamais auparavant, des dénivelés multiples sur les 7,4 kilomètres de piste, de nombreuses portions rapides, deux zones roulantes mais très techniques, épingles, chicanes, virages courts et longs, tout a été pensé pour que le spectacle comme le pilotage, soient un pur plaisir pour tous !

Avec ce tout nouveau circuit, jamais une édition des 24H Tout Terrain de France aura été autant attendue : la finale du Championnat de France d’Endurance Tout Terrain FFSA 2016, c’est ce samedi, et c’est à….. FONTAINE-FOURCHES !

Bienvenue à Fontaine-Fourches, la nouvelle capitale du sport automobile tout-terrain !

«Après deux éditions passées en Seine et Marne, puis vingt-et-une autres en Essonne, les 24H Tout Terrain de France ont dû relever l’incroyable défi d’organiser leur vingt-quatrième édition sur un nouveau site. Alors, les 24 heures pour la 24ème fois… Défi relevé !
Au nom des pilotes, des mécaniciens, des passionnés de sport automobile, des bénévoles et des spectateurs, je tiens à remercier l’ensemble de nos partenaires. Mais une reconnaissance toute particulière à l’indispensable aide qu’ont apporté certaines personnes à la réalisation de cette nouvelle édition : Monsieur Xavier Lamotte, Maire de Fontaine-Fourches, Monsieur Philippe Augé, exploitant agricole, Monsieur Rossière-Rollin, Maire de Donnemarie-Dontilly, Madame la Sous-Préfète de Provins pour la confiance qu’elle nous accorde, Monsieur Christian Jacob, Député-Maire de Provins, et Monsieur André Bastet, Directeur de Sofrat, partenaire principal de l’épreuve et «architecte» du circuit.
Nos remerciements également aux habitants de Fontaine-Fourches et ceux des communes voisines, qui accueillent notre course et qui nous l’espérons, viendront découvrir en famille cette discipline sportive qui propose un spectacle hors du commun et unique en France.

Il est venu le temps pour toute mon équipe et moi-même de lever le rideau sur ce tout nouveau circuit éphémère : un tracé inédit sur une piste de 7,4 kilomètres, des dénivelés comme jamais les 24H n’ont pu en proposer, dans les belles terres de Seine et Marne sur lesquelles plus de 216 pilotes vont pouvoir s’affronter.
Samedi 10 septembre 2016, Fontaine-Fourches inaugure avec vous tous et toutes, un nouveau chapitre de l’histoire des 24H Tout Terrain de France !»

62 voitures en lisse, 216 pilotes en relais

 

Si le circuit a changé, les règles du jeu elles, restent les mêmes : samedi 10 septembre 2016 à 15h00 précises, 62 voitures de courses s’élanceront pour 24 heures non-stop, avec des relais entre 3 et 4 pilotes par auto. Pour la plupart, des équipes fidèles de l’épreuve venues de France, de Pologne (Neoraid Rally Team), d’Italie (Emmepi) et de Lettonie (Tempo 24H) :

  • Les triples vainqueurs et tenants du titre, l’équipe JMS Racing (Nicolas Clerget, Serge Finkelstein, Jean-Marc Schmit, Jean-François Gonzalez), les vainqueurs 2014 à leurs trousses avec un quatuor au palmarès exceptionnel chez le team Tartarin Sport, comptabilisant pas moins de 26 podiums et 16 victoires (Stéphane Barbry, Gilles Billaut, Georges Lansac et Yves Tartarin), les actuels leaders du Championnat de France, le team RM Sport (Emmanuel et José Castan, Benjamin Bujon, Jean-Luc Martineau), les seconds au sein du team Off Road Concept (Hugues Moilet, Antoine Galland, Nicolas Gibon), et quasiment tous les protagonistes de cette discipline automobile.

 

  • Le double champion du monde d’Enduro Thierry Charbonnier, en relais avec Philippe Pinchedez, Jean-Philippe Beziat et Dominique Bastouilh (n°82), Le Fouquet Nissan n°20 de Reynald et Thomas Privé, le buggy Nissan n°22 (second en 2015) d’Alexandre Andrade, Cédric Duplé, Yann et Thomas Morize, le Tomawak n°3 (troisième en 2015) de Jean-Christophe Brochard, Laurent Poletti double vainqueur 2003-2004, le buggy DRVII n°63 de Marc et Frédéric Demota en relais avec le rallyeman Vincent Foucart, Jean-Marc Berlines, actuel leader du Championnat de France 2 roues motrices (n°10).

 

  • Trois SSV taillés pour se battre avec les plus puissantes voitures du plateau : le Polaris RZR Jardins Loisirs n°12 (Joël Labille, Eric Culus, Eric Abel), le Polaris RZR n°100 (Bruno et Rémi Berthelier, Greg Monin) et le tout nouveau ssv Yamaha YXZ1000R piloté par Jéremie Warnia, un grand champion issu du quad, accompagné ce week-end d’Axel Dutrie, Laurent Fresnais et Thierry Viardot, grande figure des rallyes-raids, alors chargé de mener Mitsubishi sur les podiums des Dakar.

 

  • Le premier 4×4 de l’édition 2015, Etruscan Team n°94 (Luca Corvaja, Patrick Paronneau, Bruno Sandrini), les actuels leaders du Championnat Endurance 4×4, Gilles Demeulemeester Alain Bernard et Stéphane Hermann (n°113), ex-æquo avec Philippe Fournier (n°44 en relais avec Antoine Fournier et Jean-Jacques Deverly), Emmanuel Esquieu, le champion de France d’Endurance 4×4 2015 (A Donf Médoc n°33).

 

  • Mario Guglielminetti, Yves Tartarin et Jean-Jacques Deverly sont les trois derniers « Vieux du stade », ces pilotes ayant participé à toutes les épreuves (24/24 !). Quant au plus jeune pilote du plateau 2016, messieurs, soyez des gentlemen sur la piste devant le buggy Caze n°40 du team Corse’R : à son bord, ce ne sera pas le mais LA plus jeune pilote du plateau, Chloé Detienne, née en… 2000. A vos calculettes !

Entrez dans le nouveau « Off Road Stadium » des 24H Tout Terrain de France !

  • samedi 10 et dimanche 11 septembre 2016
  • 24° édition
  • Fontaine-Fourches (77)
  • départ samedi à 15h00
  • Entrée libre et gratuite

infos sur www.tt24.fr/edition2016

P.Carles

Photos Alain Rossignol

 

Sport

About Author

jeanlouis