MOTOGP À MISANO : VENDREDI, BASTIANINI, NAKAGAMI, POL ESPARGARO… ROIS DU JOUR MAIS PAS DU MONDE !

SIMONCELLI GARDERA SON NO 58 A TOUT JAMAIS

SIMONCELLI GARDERA SON NO 58 A TOUT JAMAIS

 

Voilà le résumé de cette première journée du GP (attention faut lire jusqu’au bout… GP TIM DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DU RIMINI…) on dira donc GP de Misano…

Le circuit s’appelle Marco Simoncelli en l’honneur du pilote italien, magnifique coureur promis au plus hautes destinées, qui s’est tué à Sepang en 2011) et son numéro fétiche, le 587, ne sera jamais plus autorisé en GP, il le gardera à jamais, c’est un bel hommage…

Il reste six GP à courir, la situation est donc à la fois facile pour certains des pilotes leaders mais aussi très tendue car la moindre erreur sportive leur fera perdre leur grosse avance, comme c’est arrivé à Johann Zarco en deux GP totalement ratés.

Le résumé annoncé ci-dessus : les leaders ont tous été battus lors de ce premier roulage, mais ils sont bien au contact devant, Binder et Zarco deuxième temps, Marquez cinq…

 

BASTIANINI INTOUCHABLE

BASTIANINI INTOUCHABLE

 

En Moto3 c’est assez simple, Bastianini (Honda) a fait le meilleur temps le matin et l’après midi.

Et Brad Binder, très largement en tête au général, est deuxième temps, Mir trois, bref, encore une fois sauf erreur, casse ou chute en course, peu de chances de retournement de situation au général.

Y compris pour les Français, Danilo est dix neuf et Quartararo douze, avec une fuite d’huile en première séance qui a obligé l’organisation à agiter le drapeau rouge.

Si même la mécanique ne marche pas, Quartararo va avoir une fin de saison aussi pourave que le début.

Il aura donc raté son passage par la case Moto3, l’an prochain, il sera en Moto2 chez Pons, excellent team, où on lui souhaite plus de bonheur que chez Leopard et surtout beaucoup plus de réussite.

Résultats combinés Moto3 vendredi Misano 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/RSM/Moto3/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_c98df38a

 

NAKAGAMI A TOUT PRIS

NAKAGAMI A TOUT PRIS

En Moto2, comme en Moto3, le même pilote a fait le meilleur temps matin et après midi, il s’agit du Japonais Nakagami, qui fait une belle fin de saison mais à dache des leaders.

On s’inquiète bien sûr pour Johann Zarco, qui après deux GP complètement ratés, se retrouve avec seulement dix points d’avance sur Alex Rins.

Rins qui du coup, d‘abord ne souffre clairement plus de sa clavicule blessée, mais surtout  se voit pousser des ailes pour rattraper Johan Zarco, son boss Sito Pons lui a  dit qu’il devait ne penser qu’à lui nuit et jour, ça a l’air de marcher et Rins revient de très loin, il peut y croire à nouveau, dix points sur six GP, c’est peanuts.

Lowes est trois, on l’a vu souriant et même hilare dans le froid polaire et humide de Silverstone, dans la chaleur de Misano, il est totalement perdu…

Bref, la lutte au sommet, au vu de cette première journée de Misano, va concerner seulement Zarco et Rins.

La preuve, les deux pilotes ont été ensemble, un et deux puis deux et trois au chrono, avant qu’en fin de séance, Baldassari vienne s’intercaler entre eux.

 

ZARCO NE LÂCHE RIEN

ZARCO NE LÂCHE RIEN

 

Oui, dans cette catégorie Moto2,  c’est clair, la lutte va se faire à couteaux tirés.

C’est frustrant d’une certaine façon, on aimait bien voir Johann avec une valise de points d’avance, mais d’un autre côté, il n’y aura pas comme en Moto3 et MotoGP de calculs à faire, là c’est gaz et point final, durant les six derniers GP.

Donc gros suspense, tant mieux, même si l’on souhaite ardemment qu’au bout, Johann double son titre Moto2 avant de monter chez Tech3 en MotoGP.

Tech3 qui marche l’enfer, on le verra dans la catégorie MotoGP…

Résultats combinés Moto2 vendredi Misano 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/RSM/Moto2/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_e994b303

 

VINALES TOUJOURS EN GRANDE FORME

VINALES TOUJOURS EN GRANDE FORME

 

En MotoGP, les déclarations des pilotes qui se battent pour le titre ont été très claires.

Rossi a dit qu’il est chez lui et qu’il roulera à 120% de ses possibilités.

Lorenzo a dit qu’il veut gagner pour commencer à récupérer ses très nombreux points de retard sur Rossi et surtout Marquez (ou surtout Rossi ?).

Marquez a dit qu’il veut terminer podium.

Le matin, Rossi a fait le meilleur temps, montrant qu’il est en effet chez lui, et le public est (déjà !) tombé en extase collective…

 

ROSSI MEILLEUR TEMPS LE MATIN

ROSSI MEILLEUR TEMPS LE MATIN

 

Devant Pol Espargaro, avec une moto Yamaha satellite, et Vinales, qui se voit bien refaire le coup somptueux de Silverstone, tandis que les trois de tête se battent comme des chiffonniers…

Bref, si Marquez (chute, perte de l’avant)est quatrième temps et Lorenzo cinq, seul Rossi est dans ses objectifs.

Mauvais plan en revanche pour Iannone, qui après avoir chuté, a visité infirmerie et hôpital, il semble qu’il y ait des lésions dans le dos, il ne roulera pas l’après midi et probablement pas le GP.

L’après midi, nouvelle grosse passe d’armes, car vu que maintenant, le GP a eu sept vainqueurs différents, tout le monde y croit un peu, ce ne sera pas facile pour les chefs de bande.

D’abord on a cru que Lorenzo allait nous refaire le coup du meilleur pilote sur le sec, mais ça n’a pas duré longtemps, bon, il a encore deux jours pour trouver ses marques.

 

LORENZO BATTU

LORENZO BATTU

 

Rossi aussi a bien roulé, Marquez a été un moment meilleur temps mais au finish c’est la revanche des pilotes qui trouvent que l’on ne parle pas assez d’eux…

Pol Espargaro meilleur temps, sur une Yamaha satellite c’est carrément superbe, Pedrosa, absent depuis tellement de GP, est deuxième temps, et Dovizioso trois, lui qui voit surtout que chez Ducati on parle de Iannone et de Barbera…

Ensuite on trouve les trois boss, Lorenzo quatre, Marquez cinq, Rossi six, qui à vrai dire se fichent bien des meilleurs temps, on a vu leurs objectifs en début de paragraphe, ils se font leur GP à trois, le reste leur est indifférent.

 

MARQUEZ DEVRA PILOTER INTELLIGEMMENT,IL SAIT FAIRE

MARQUEZ DEVRA PILOTER INTELLIGEMMENT,IL SAIT FAIRE

 

C’est assez tendu finalement, car si Marquez fait une erreur, clairement une chute en course, le « gap » de points va se réduire comme peau de chagrin, Marquez ne se laissera peut-être pas emporter comme à Silvesrtone où avec un choix de pneus raté, il a voulu se battre avec un Crutchlow en état de grâce et a raté le podium après un joli tout droit…

Bref, pronostic impossible, mais Lorenzo sait une chose, s’il veut reprendre Marquez, il faut qu’il gagne et pour l’instant il n’est pas le plus rapide.

Il est vrai que Michelin a apporté de nouveaux pneus avant et que tout le monde se méfie un peu, le vendredi a juste été une journée d’apprentissage.

C’est lors des qualifs que l’on verra vraiment la forme des uns et des autres…

Résultats combinés MotoGP vendredi Misano 2016

http://resources.motogp.com/files/results/2016/RSM/MotoGP/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_4cdd166c

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

 

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis