LE MARCHÉ DU VÉHICULE ÉLECTRIQUE NE DÉCOLLE PAS, MALGRÉ DES VENTES QUI PROGRESSENT LÉGÈREMENT CET ÉTÉ

RENAULT ZOE devant LISBONNE Photo Jacques Le Corre - Nouvel Ouest.

 

ZOE LISBONNE 28 fevrier 2013 Photo JM LEROY

 

Le marché du véhicule électrique progresse de + 7,5% en juillet et août 2016 et ce après un été à double vitesse.

Au  total, 2743 véhicules électriques ont été immatriculés sur les mois de juillet et août 2016 (soit + 7,5%). À l’instar du marché automobile, le recul observé en juillet, a été compensé par un mois d’août positif, particulièrement sur le segment des utilitaires électriques (+ 103%).     

Depuis le début de l’année, le marché du véhicule électrique enregistre une hausse de + 41% avec 17.811 immatriculations. VP et VU.

Véhicules électriques particuliers (VP)

Le segment du véhicule électrique particulier enregistre, lui, une légère baisse de – 1,5% sur  juillet-août 2016, avec 1984 unités immatriculées contre 2016 l’an passé, sur la même période. Ce recul des ventes inédit depuis 2014, en juillet a été largement compensé, par un rebond des ventes en août  (+ 28%).

La répartition des ventes entre constructeurs continue de s’équilibrer. La Renault ZOÉ, modèle leader du segment, descend cependant à 41% de   parts de marché mais totalise tout de même 825 immatriculations. La citadine affiche toujours une belle longueur d’avance sur ses concurrentes.

La Nissan LEAF (du groupe Renault) occupe la deuxième place avec 351 immatriculations devant la BMWi3  (183 immatriculations – modèles        range extendeur inclus) qui signe une des plus fortes progressions de l’été avec + 64%. Suivent la Peugeot Ion (177) dont l’offre à prix réduits  continue de séduire et le Kia Soul EV (137) qui double ses immatriculations par rapport à juillet-août 2015.

Depuis le début de  l’année, 14.322 véhicules électriques particuliers ont été immatriculés contre 10.048 en 2015  sur la même période, soit        une augmentation de +43%. Mais le segment ne représente que plus d’1% des ventes d’automobiles particulières neuves en France.

Véhicules électriques utilitaires (VU)

Le segment du véhicule utilitaire électrique, totalise 759 nouvelles mises à la route sur  juillet et août 2016 et signe une progression de + 42% particulièrement significative sur le mois d’août (+ 103%).     

Renault est le principal bénéficiaire de cette embellie en livrant plus de la moitié des utilitaires immatriculés pendant l’été, soit 378 Kangoo  ZE et 67 ZOE. Se classent également parmi les meilleures ventes du segment:    

Le Ligier Pulse4 (91), le Nissan E-NV200 (57), le Peugeot Partner (46) et le Goupil G3 (46).

Au total, les livraisons d’utilitaires électriques augmentent  de + 36% depuis le début de l’année et atteignent les 3 489 immatriculations en 2016 contre 2 565 sur la même période en 2015.

Mais il faut bien reconnaitre que par rapport au marché total des ventes en France, le véhicule électrique ne décolle toujours pas… et reste encore confidentiel !

 

Aurélie ELBAZ

Photos :
Jacques LECORRE

 

Economie Véhicules électriques

About Author

gilles