APRÈS LES 6 H DE MEXICO, INTERVIEW DU DOCTEUR ULLRICH, PATRON DU TEAM AUDI

WEC 20126  MEXICO- Les patrons d'AUDI et TOYOTA, en grande conversation sur la grile de départ - Photo Gérardo ISOARD

 

WEC-20126-MEXICO-AUDI-R18-N°8-Photo-Gérardo-ISOARD.

WEC-20126-MEXICO-AUDI-R18-N°8-Photo-Gérardo-ISOARD.

 

À mi-chemin des neuf épreuves que comporte le calendrier de la saison du Championnat du Monde d’Endurance WEC 2016, le week-end dernier au Mexique, l’équipe Audi, a démontré une bonne qu’elle avait bien retrouvé sa vitesse face aux Porsche, mais elle n’a cependant pas réussi à récolter les fruits qu’elle pouvait en attendre.

Alors Docteur Ullrich, comment évaluez-vous la performance de votre équipe ?

« Bien. Il y a eu du spectacle ici à Mexico City et c’était tout simplement sensationnel pour le public qui découvrait le WEC. Notre pole position était un bon début et tous nos cinq  pilotes – Benoit Treluyer étant à nouveau forfait (Voir lien) – étaient vraiment forts et rapides dans la course et notamment dans les duels avec leurs adversaires, sur la piste parfois étroite et, enfin, lorsque la pluie a rendu à la fin, les conditions difficiles. L’équipe, aussi, a fait un travail de première classe et a fait un choix de pneus audacieux dans des conditions climatiques changeantes et qui a payé. Je sais, il y a beaucoup de raisons pour les louanges, ainsi que pour l’auto-critique. Nous nous sommes privés d’un meilleur résultat au Mexique parce que notre fiabilité était tout simplement un peu juste. »

Qu’est-ce que signifie ce résultat pour le Championnat ?

«  Notre trio, Lucas di Grassi, Loïc Duval et Oliver Jarvis ont continué d’être nos pilotes les mieux placés. Cependant, ils ont chuté de la deuxième à la troisième place et sont maintenant derrière les meilleurs pilotes Toyota pour deux points et demi. 43,5 points, les séparent de la tête du classement provisoire. Dans les quatre manches restants à disputer (Austin-Shanghai-Fuji-Bahrein), 104 points sont encore à attribuer. Avec  la deuxième place du championnat des constructeurs, nous sommes à 43 points de la première place avec 176 points encore à attribuer. Donc ; rien n’est figé et les Championnats restent bien notre objectif. »

Justement, évoquons vos objectifs pour les prochaines courses?

« À Austin, nous avons gagné deux fois déjà depuis 2013. Nous aimerions poursuivre et gagner encore. En outre, il est bon qu’après Le Mans, nous avons vu des combats extrêmement passionnants. Nous allons remuer ciel et terre pour continuer sur cette dynamique de façon, à étendre notre potentiel tout en retrouvant notre fiabilité. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :
Gérardo ISOARD et Thierry COULIBALY

 LA-GRANDE-PARADE-DES-24-HEURES-DU-MANS-2016-Vendredi-17-juin-Les-POLEMEN-DUMAS-JANI-LIEB-de-lécurie-PORSCHE-Photo-Thierry-COULIBALY.


La GRANDE PARADE des 24 HEURES du MANS 2016-Vendredi 17 juin-Les POLEMEN  DUMAS, JANI, LIEB de l’écurie PORSCHE-Photo : Thierry COULIBALY.

CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES PILOTES

 

1.Lieb-Jani-Dumas (Porsche) : 118; points – 2. Conway-Sarrazin-Kobayashi (Toyota) : 77 pts – 3. Jarvis-Di Grassi-Duval (Audi) : 74.5 pts – 4. Lotterer-Fassler (Audi) : 69 pts – 5. Webber-Hartley-Bernhard (Porsche) : 53,5 pts

 WEC-2016-MEXICO-Lequipe-PORSCHE-gagne-avec-la-N°1-de-WEBBER-HARTLEY-et-BERNHARD-qui-franchit-le-damier

WEC-2016-MEXICO-L’équipe PORSCHE gagne avec la N°1, celle de WEBBER, HARTLEY et BERNHARD qui franchit le damier en premier au terme des Six Heures de MEXICO City.

CLASSEMENT PROVISOIRE
DU CHAMPIONNAT DES CONSTRUCTEURS

 

1.Porsche : 201 pts – Audi : 158 pts –  3. Toyota : 112 pts

NOTRE ARTICLE SUR LE FORFAIT DE BENOÎT TRÉLUYER

APRÈS DAVIDSON, TRÉLUYER ÉGALEMENT À NOUVEAU FORFAIT, LUI POUR LES 6 HEURES DE MEXICO

WEC Championnat du monde

About Author

gilles