MONSIEUR ‘FURYGAN’… JACQUES SEGURA EST MORT.

 

Jacques est Nîmois, il a créé Furygan en 1968, d’abord en deux mots, Fury Gant parce qu’il créait des… gants de moto, puis en un seul mot Furygan quand il a commencé à habiller les motardes et motards.

Jacques, c’est l’élégance.

Je l’ai connu quand j’étais à Moto Verte et le personnage est tout de suite devenu un ami, un vrai.

Souvenirs…

De ses produits, parfois incroyablement originaux tel ce manteau de cuir vert fait pour les longues randonnées à moto et que j’ai porté sur les trials du monde entier car il était étanche et protecteur en diable quand il faisait mauvais.

 

MON CÉLEBRE MANTEAU DE CUIR VERT AUX SIX JOURS D'ECOSSE

MON CÉLÈBRE MANTEAU DE CUIR VERT AUX SIX JOURS D’ÉCOSSE

 

Elégance du personnage qui aime recevoir ses amis journalistes, près de Garons, à l’usine, avant d’aller tester ses produits, en Camargue toute proche.

Parce que pour tester des gants et des blousons, le cheval dans les ‘roubines’ (les canaux de Camargue) il n’y avait pas plus violent…

Parce que là, la protection et l’étanchéité ne sont pas de vains mots…

Ceux qui en avaient envie partaient avec les Gardians, pour les dames, il y avait le cheval bien sûr, mais aussi un landau, voiture à cheval pour suivre les messieurs jusqu’aux restaurants où l’on dansait très tard (chanteurs et danseurs de Flamenco très chauds et guitaristes valant Clapton…)

Furygan c’est une manière de vivre la moto, Jacques a mille idées à l’heure et à chaque Salon, et en fait toute l’année, on testait des trucs pour nous ou nos fiancées (des pantalons de cuir comme un fuseau… aurait pu chanter Léo Ferré).

 

LA FUREUR DE VIVRE FURYGAN N'A PAS DISPARU

LA FUREUR DE VIVRE  FURYGAN  N’A PAS DISPARU

 

Mais sa force c’était ses gants.

Peut-être mon côté rital ressort-il à cette évocation, mais il ya un gant de la marque pour chaque heure de la journée, pour tous les types de moto pratiqués, de la course sur glace au petit gant tout léger d’été en passant par des trucs super beaux et fourrés délicieux pour aller aux matches de rugby sans y laisser les mains.

D’une certaine façon, ce Nîmois fier de l’être a un côté anglais.

Quand on arrive à marier l’excellence, l’esthétique et le pratique c’est un peu ça Furygan.

Jacques a passé les rênes de Furygan à son fils il ya quelques années, il se passionne alors pour l’historique de sa région, c’est lui qui m’a expliqué par quel miracle la Brandade de Nîmes est connue dans le monde entier alors qu’il n’y a pas l’ombre d’une morue en Méditerranée…

 

LE PERSONNEL DE FURYGAN

LE PERSONNEL DE  FURYGAN

 

Esthète de la vie, adorateur de la moto et de la belle ouvrage, Jacques va me manquer terriblement car il est aussi le symbole d’une époque où la moto était une vraie liberté.

Cette façon là de faire de la moto existe encore mais on enfourche aujourd’hui autant par intelligence de la mobilité que par passion pure.

Cela dit, Furygan existe toujours, la passion et l’élégance ont été transmises,
donc Jacques n’est pas mort.

 

JOHANN ZARCO ROULE FURYGAN

JOHANN ZARCO ROULE  FURYGAN

 

Ni lui ni sa façon de vivre la moto.

AutoNewsInfo adresse son salut le plus amical à sa famille et à ses collaborateurs et collaboratrices, souvenir d’un monde fou-fou-fou, de rires fous-fous-fous et d’une tradition d’élégance qui va bien au-delà de la simple intelligence.

Salut amigo, j’ai connu des mecs aussi bien que toi, mais pas nombreux, si je réfléchis bien ça doit tenir sur les doigts d’une main.

Au fait, tes gants aussi sont immortels, je les ai toujours, ils sont comme neufs
depuis des dizaines d’années…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Fabricant

À titre personnel, lorsqu’au début de la saison 1975, j’ai créé en moto,
l’Écurie des Casques BAYARD-MARLBORO, parrainée par l’illustre Champion qu’était l’Italien Giacomo AGOSTINI, Jacques SEGURA
a immédiatement accepté de ‘sponsorer‘ l’équipe et de nous équiper !
Avec les années nous nous étions perdu de vue, mais je conserverai de lui, l’image d’un GENTLEMAN, un SEIGNEUR.

RIP.

Gilles GAIGNAULT

 

TOUR-DE-FRANCE-MOTO-1975-Didier-Roques-Rogery-Gilles-Desheulles-Jocelyne-Benoit-Jean-Luc-Deschamps-Philippe-Vassard-Yvon-Bontemps-Hubert-Rigal-Gilles-Gaignault-Gilles-Husson-et-Alain-Bolot

TOUR-DE-FRANCE-MOTO-1975-Didier-Roques-Rogery-Gilles-Desheulles-Jocelyne-Benoît-Jean-Luc Deschamps-Philippe-Vassard-Yvon-Bontemps-Hubert-Rigal-Gilles Gaignault-Gilles-Husson-et-Alain-Bolot

 

Moto Moto - Divers Sport

About Author

jeanlouis