EN WTCC À MOTEGI, POLE ET TRIPLÉ AUX QUALIFICATIONS : UNE JOURNÉE PARFAITE POUR CITROËN !

WTCC-2016-MOTEGI-CITROEN-C-ELYSEE-de-JOSE-MARIA-LOPEZ
 WTCC-2016-MOTEGI-La-CITROEN-C-ELYSEE-de-JOSE-MARIA-LOPEZ

WTCC-2016-MOTEGI-La-CITROËN-C-ÉLYSÉE-de-JOSÉ-MARIA-LOPEZ

 

 

L’équipe Citroën Total a connu une réussite absolue aujourd’hui sur le circuit de Motegi, au Japon. Avec José María López, Yvan Muller et Mehdi Bennani, les C-Élysée WTCC ont réalisé leur premier triplé de la saison en qualifications.

Épaulés par Tom Chilton, Muller et López ont également remporté le chrono du MAC3 pour Citroën. Les titres mondiaux se rapprochent un peu plus…

 

WTCC-2016-MOTEGI-YVAN-MULLER-CITROEN-C-ELYSEE

WTCC-2016-MOTEGI-YVAN-MULLER-CITROËN-C-ÉLYSÉE

 

Contrairement à l’édition 2015, la manche Japonaise du WTCC s’ouvrait sous un soleil radieux et dans une chaleur étouffante. Au cours de la journée, deux demi-heures d’essais libres précédaient les qualifications et le MAC3. Lors des séances d’entrainements, les Citroën C-Élysée WTCC dévoilaient une partie de leur jeu, avec des performances intéressantes compte tenu de l’usure des pneumatiques utilisés dans ce cadre.

La température de l’asphalte avait allègrement franchi la barre des …50°C,  lorsque les voitures s’élançaient en Q1. Déjà, José María López se hissait en haut des moniteurs de chronométrage, avec une belle avance sur la concurrence. Les autres pilotes des Citroën, Yvan Muller, Grégoire Demoustier, Mehdi Bennani et Tom Chilton se qualifiaient tous également pour la Q2.

 

 WTCC-2016-MOTEGI-Les-CITROEN-C-ELYSEE-de-MEHDI-BENNANI-et-TOM-CHILTON


WTCC-2016-MOTEGI-Les-CITROËN-C-ÉLYSÉE-de-MEHDI-BENNANI-et-TOM-CHILTON

 

Avec dix minutes pour prendre une des cinq premières places permettant d’accéder en Q3, l’exercice se corsait singulièrement. Une fois encore, José María López dominait la séance. Meilleur temps lors de son premier tour lancé, il améliorait lors de sa seconde tentative. Yvan Muller prenait la deuxième place, tandis que Mehdi Bennani et Tom Chilton plaçaient les Citroën C-Élysée WTCC de l’équipe du SLR dans la phase finale des qualifications !

 

 WTCC-2016-MOTEGI-La-VOLVO-de-NISTOR-GIROLAMI

WTCC-2016-MOTEGI-La-VOLVO-de-NISTOR-GIROLAMI

 

Premier à s’élancer en Q3, Chilton était aussitôt battu par Bennani. Seul opposant à l’armada Citroën, Tiago Monteiro s’intercalait avec sa Honda Civic de l’équipe JAS, entre les deux équipiers. Puis Yvan Muller passait en tête avec un tour en 1’56’’409. Tout le monde attendait évidemment la prestation de José María López. L’Argentin «allumait» les quatre secteurs du Twin Ring Motegi en violet, la couleur caractéristique du meilleur temps. En 1’55’’602, il s’adjugeait sa huitième pole position de la saison !

À retenir pour ses grands débuts en XWTCC, la belle sixième place de l’Argentin Nestor Girolami au volant de l’une des Volvo, celle habituellement pilotée par le Suédois Richard Dahlgreen.

 

 WTCC-2016-MOTEGI-La-CITROEN-C-ELYSEE-de-YVAN-MULLER

WTCC-2016-MOTEGI-La-CITROËN-C-ÉLYSÉE-d’-YVAN-MULLER

 

Dans la foulée, José María López, Yvan Muller et Tom Chilton disputaient le MAC3. Yvan prenait le meilleur départ pour virer en tête devant Pechito et Tom. Confirmant la suprématie des C-Élysée WTCC sur ce circuit, les trois hommes permettaient à Citroën de marquer le maximum de points au Championnat du Monde des Constructeurs.

Cette succession de bons résultats est évidemment de bon augure dans le cadre de la conquête des titres mondiaux. Demain, José María López devra conserver 110 points d’avance sur le deuxième, sachant que Tiago Monteiro est actuellement distancé de 120 unités. Pour les Constructeurs, Citroën devra marquer six points de plus que Honda pour décrocher une troisième couronne consécutive…

 

 WTCC-2016-MOTEGI-CITROEN-C-ELYSEE-de-JOSE-MARIA-LOPEZ

WTCC-2016-MOTEGI-CITROËN-C-ÉLYSÉE-de-JOSÉ-MARIA-LOPEZ

 

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing, satisfait confiait :

« Pour la première fois de la saison, nous affrontions notre principal adversaire en étant à égalité de lest handicap. Je crois que les résultats d’aujourd’hui permettent de confirmer que la Citroën C-Élysée WTCC reste la meilleure voiture du plateau. La journée s’est parfaitement déroulée, avec l’équipe qui a fait du bon travail pour établir les meilleurs réglages dans des conditions très différentes de celles de l’an passé. À chaque séance de qualifications, Pechito López s’est montré le plus rapide et son tour de Q3 est à classer dans le domaine de l’exceptionnel. Je suis également très heureux de voir Yvan Muller en première ligne et nous espérons qu’il quittera le Japon en deuxième position du classement général. Nous restons totalement concentrés sur nos objectifs. La journée de demain ne sera pas évidente à gérer, avec des conditions météo qui pourraient évoluer et deux courses à disputer sur un circuit favorisant les rebondissements. »

À ses côtes, José María López, poursuivait :

« Cette pole position est avant tout une histoire de confiance. Comme Yvan n’avait pas amélioré son temps de Q3, j’étais un peu plus relax. En étant le dernier à m’élancer, je savais que j’avais ‘juste’ à reproduire ma performance de Q2 pour aller chercher la pole. Je pense que la piste s’améliorait et j’ai pu faire un tour de rêve. Je veux associer toute l’équipe à ce résultat, nous avons beaucoup travaillé pour préparer ce week-end et c’est génial d’avoir trois Citroën aux trois premières places. Évidemment, cela me rapproche un peu plus du titre, c’est assez incroyable de pouvoir être sacré dès ce week-end. Ce ne sera pas facile pour autant et je ne me relâcherai pas avant la fin. »

Quant à Yvan Muller, lui précisait :

« C’était une journée éprouvante et il faisait chaud dans la voiture, dans tous les sens du terme ! Je suis satisfait de mon tour, même si mon premier secteur n’a pas été parfait. J’ai une petite déception en constatant l’écart avec Pechito, mais il faut reconnaître qu’il est le meilleur pilote du moment. Ma Citroën C-Élysée WTCC était encore plus performante en MAC3, c’est un peu surprenant mais cela me fait dire que j’aurais pu aller un peu plus vite en qualifications. Je trouve également formidable d’avoir quatre Citroën dans le top 5 des qualifications. »

 

Sam HORNETT

Photos :
Jean Michel LEMEUR  DPPI et TEAM

WTCC-2016-MOTEGI-JOSE-MARIA-LOPEZ-CITROEN-C-ELYSEE

WTCC-2016-MOTEGI-JOSÉ-MARIA-LOPEZ-CITROËN-C-ÉLYSÉE

CLASSEMENT DES QUALIFICATIONS

 

1 – José María López (Citroën C-Élysée) – Citroën – 1’55″602 – Q3

2 – Yvan Muller (Citroën C-Elysée) – Citroën – 1’56″409 – Q3

3 – Mehdi Bennani (Citroën C-Élysée) – Loeb – 1’56″535 – Q3

4 – Tiago Monteiro (Honda Civic) – Honda – 1’56″602 – Q3

5 – Tom Chilton (Citroen C-Élysee) – Loeb – 1’56″877 – Q3

6 – Nestor Girolami (Volvo S60) – Volvo – 1’56″916 – Q2

7 – Nick Catsburg (Lada Vesta) – Lada – 1’57″088 – Q2

8 – Thed Bjork (Volvo S60) – Volvo – 1’57″142 – Q2

9 – Rob Huff (Honda Civic) – Honda – 1’57″251 – Q2

10 – Norbert Michelisz (Honda Civic) – Honda – 1’57″465 – Q2

11 – James Thompson (Chevrolet Cruze) – Munnich – 1’57″930 – Q2

12 – Grégoire Demoustier (Citroën C-Élysée) – Loeb – 1’58″028 – Q2

13 – Hugo Valente (Lada Vesta) – Lada – 1’57″825 – Q1

14 – Gabriele Tarquini (Lada Vesta) – Lada – 1’57″908 – Q1

15 – Ryo Michigami (Honda Civic) – Honda – 1’57″971 – Q1

16 – John Filippi (Chevrolet Cruze) – Campos – 1’58″119 – Q1

17 – Ferenc Ficza (Honda Civic) – Zengo – 1’58″885 – Q1

18 – Daniel Nagy (Honda Civic) – Zengo – 1’59″000 – Q1

19 – Tom Coronel (Chevrolet Cruze) – ROAL – 2’01″233 – Q1

 

 WTCC-2016-MOTEGI-JOSE-MARIA-LOPEZ-TOM-CHILTON-YVVAN-MULLER-remportent-la-C3-AVEC-LES-CITROEN-C-ELYSEE.


WTCC-2016-MOTEGI-JOSE-MARIA-LOPEZ-TOM-CHILTON-YVAN-MULLER-remportent-la-C3-AVEC-LES-CITROËN-C-ELYSÉE.

LE CLASSEMENT DU MAC3

1- Citroën (Lopez/Muller/Chilton) – 3’59 »494

2- Honda (Huff/Monteiro/Michelisz) – 3’59 »989

3- Lada (Tarquini/Valente/Catsburg) – 4’00’966

WTCC

About Author

gilles